Cornelius Castoriadis et l’autonomie radicale - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

dans le même rayon Politique et société-décroissance, Plume(s) présente aussi :
Le Travail, grand oublié du développement durable   Le pari de la décroissance   Le développement   Les limites à la croissance   Walter Benjamin face à la tempête du progrès   André Gorz   L'art de la simplicité - Tome 3, Le mental   Gravelle, Zisly  
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société -décroissance | Pratique

10,00 €  
Cornelius Castoriadis et l’autonomie radicale

Auteur Serge Latouche
Editeur : Passager clandestin
collection : Les précurseurs-ses de la décroissance
rayon : Politique et société    -décroissance
support : Livre
type : biographie
ean : 9782369352372
parution : janvier 2020
dimensions : 132 pages ; 13 × 18 cm
imprimé en France
prix : 10,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 29 janvier 2020
réserver
Philosophe français d’origine grecque, ayant exercé comme psychanalyste pendant de nombreuses années, Cornelius Castoriadis (1922-1997) a développé une pensée qui lie philosophie, anthropologie et politique. Il prônait l’avènement d’une « société autonome » fondée sur la démocratie directe, où tous les citoyens ont une égale possibilité de participer à la législation, au gouvernement, à la juridiction et finalement à l’institution de la société.
Face à la dictature des marchés financiers et de la concurrence et aux dangers de la technique et du développement « de type occidental-capitaliste », il appelait à une autolimitation afin de fonder une société auto-organisée, frugale, écologique et démocratique.
À l’heure où les discours sur l’effondrement se font de plus en plus présents, Castoriadis nous rappelle que « face à une catastrophe écologique mondiale [...] l’insertion de la composante écologique dans un projet démocratique radical est indispensable » pour éviter de voir « des régimes autoritaires imposant des restrictions draconiennes à une population affolée et apathique ».

l’auteur :
Serge Latouche : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |