Ce que je lisais aux morts - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

dans le même rayon Littérature-poésie, Plume(s) présente aussi :
Mondes suspendus   L'année de la comète   Notre nom est une île   Oeuvres complètes   Epitomé   De la Loire au creuset de rien   Vous occuperez l'été   Cent mille milliards de poèmes  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature-poésie | Par chez nous | Politique et société | Pratique

19,00 €  
Ce que je lisais aux morts

Auteur Wladyslaw Szlengel
Editeur : Circé
collection : Poésie
rayon : Littérature    -poésie
support : Livre
ean : 9782842424169
parution : février 2017 nouveauté à Plume(s)
dimensions : 280 pages ; 12 × 20 cm
imprimé en Europe
prix : 19,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 14 août 2019
réserver

Wladyslaw Szlengel fut la voix grinçante du ghetto de Varsovie. Selon Halina Birenbaum, une rescapée, ses textes « étaient écrits dans la fièvre de la passion, alors que se déroulaient des événements qui nous semblaient les derniers du siècle. Ils interrogeaient nos sentiments, nos pensées, nos besoins, nos souffrances et nos combats implacables pour chaque minute de vie supplémentaire. J’ai récité certains de ces poèmes dans le ghetto à l’occasion de réunions ou de petites manifestations pour collecter de l’argent [...]. » Ces gens ont disparu : « En l’espace d’une heure, poursuit-il, ces textes sont devenus des poèmes que je lisais aux morts... »

Szlengel disparut à son tour, assassiné le 9 mai 1943. Ses poèmes du ghetto sont publiés ici pour la première fois en français.


l’auteur :
Wladyslaw Szlengel : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |