Par-delà le bien et le mal - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

dans le même rayon Politique et société-philosophie, Plume(s) présente aussi :
Fait et à faire   La Terre et les rêveries du repos   Si ma maison brûlait, j'emporterais le feu   Les origines de la culture   La bonté humaine   La peur de la nature   L'Homme sans gravité   Euripide et le parti des femmes  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-philosophie | Pratique

7,40 €  
Par-delà le bien et le mal

Prélude à une philosophie de l’avenir

Auteur Friedrich Nietzsche
Editeur : LGF/Livre de poche
collection : Classiques De Poche
rayon : Politique et société    -philosophie
support : Livre
type : essai
ean : 9782253056140
parution : mars 1991
dimensions : 442 pages ; 11 × 18 cm
imprimé en Espagne
prix : 7,40 €
disponibilité : sur commande ?
arrivé à Plume(s) : 12 juin 2019
commander
Le problème de la valeur du vrai s’est présenté à nous, - ou bien est-ce nous qui nous sommes présentés à ce problème ? Qui de nous ici est Oedipe ? Qui la Sphinx ? C’est, comme il semble, un véritable rendez-vous de problèmes et de questions. - Et, le croirait-on ? Il me semble, en fin de compte, que le problème n’a jamais été posé jusqu’ici, que nous avons été les premiers à l’apercevoir, à l’envisager, à prendre le risque de le traiter. Car il y a des risques à courir, et peut-être n’en est-il pas de plus grands. Friedrich Nietzsche. C’est d’abord à une radicale remise en question de la vérité que procède Nietzsche dans Par-delà le bien et le mal (1886). Ce texte d’une écriture étincelante, férocement critique, met en effet au jour, comme un problème majeur jusque-là occulté, inaperçu, celui de la valeur. Il y destitue les positions philosophiques passées et présentes (autant de croyances), et stigmatise, en les analysant un à un, l’ensemble des préjugés moraux qui sous-tendent notre civilisation. L’entreprise, pourtant, n’est pas uniquement négative : elle débouche sur l’annonce, dans le prolongement d’Ainsi parlait Zarathoustra, de « nouveaux philosophes » - « philosophes d’un dangereux peut-être » qui devront désormais assumer l’inflexible hypothèse de la vie comme « volonté de puissance ». Traduction de Henri Albert, revue par Marc Sautet. Présentation et notes de Marc Sautet. Index établi par Véronique Brière - Nouvelle édition.

l’auteur :


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |