Par-delà le bien et le mal - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

dans le même rayon Politique et société-philosophie, Plume(s) présente aussi :
L'homme est radicalement bon   Conscience et environnement   La République   Candide n'est pas mort   Pensée magique, pensée logique   Politique du rebelle   Qui sont les barbares ?   La Nouvelle Interprétation des rêves  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-philosophie | Pratique

7,40 €  
Par-delà le bien et le mal

Prélude à une philosophie de l’avenir

Auteur Friedrich Nietzsche
Editeur : LGF/Livre de poche
collection : Classiques De Poche
rayon : Politique et société    -philosophie
support : Livre
type : essai
ean : 9782253056140
parution : mars 1991
dimensions : 442 pages ; 11 × 18 cm
imprimé en Espagne
prix : 7,40 €
disponibilité : sur commande ?
arrivé à Plume(s) : 12 juin 2019
commander
Le problème de la valeur du vrai s’est présenté à nous, - ou bien est-ce nous qui nous sommes présentés à ce problème ? Qui de nous ici est Oedipe ? Qui la Sphinx ? C’est, comme il semble, un véritable rendez-vous de problèmes et de questions. - Et, le croirait-on ? Il me semble, en fin de compte, que le problème n’a jamais été posé jusqu’ici, que nous avons été les premiers à l’apercevoir, à l’envisager, à prendre le risque de le traiter. Car il y a des risques à courir, et peut-être n’en est-il pas de plus grands. Friedrich Nietzsche. C’est d’abord à une radicale remise en question de la vérité que procède Nietzsche dans Par-delà le bien et le mal (1886). Ce texte d’une écriture étincelante, férocement critique, met en effet au jour, comme un problème majeur jusque-là occulté, inaperçu, celui de la valeur. Il y destitue les positions philosophiques passées et présentes (autant de croyances), et stigmatise, en les analysant un à un, l’ensemble des préjugés moraux qui sous-tendent notre civilisation. L’entreprise, pourtant, n’est pas uniquement négative : elle débouche sur l’annonce, dans le prolongement d’Ainsi parlait Zarathoustra, de « nouveaux philosophes » - « philosophes d’un dangereux peut-être » qui devront désormais assumer l’inflexible hypothèse de la vie comme « volonté de puissance ». Traduction de Henri Albert, revue par Marc Sautet. Présentation et notes de Marc Sautet. Index établi par Véronique Brière - Nouvelle édition.

l’auteur :


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |