Main basse sur nos forêts - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : forêt, Plume(s) présente aussi :
Forêts remarquables de France   Sous la forêt   Ecoute les arbres parler   Chico Mendes : "non à la déforestation"   Le champignon de Marie & Martin   L'hiver au bois   Origine(s)   Guide des fleurs des forêts  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

12,00 €  
Main basse sur nos forêts

Auteur Gaspard d’Allens
Editeur : Seuil
collection : Reporterre
rayon : Politique et société
support : Livre
type : enquête
thème : forêt
ean : 9782021343908
parution : avril 2019
dimensions : 176 pages ; 12 × 21 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim'vert
prix : 12,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 23 mai 2019
réserver

Les forêts deviennent une industrie ! Parée du discours trompeur de l’énergie verte et des vertus de la biomasse, une entreprise massive et silencieuse de transformation de la sylve en matière se déploie en France. Nous pensons la forêt comme le refuge de la liberté, nous la parcourons pour respirer le parfum de la nature, nous nous y réfugions des trépidations urbaines. Mais les abatteuses, les voies forestières démesurées, les centrales à biomasse sont en train de l’avaler, de la quadriller, de la standardiser.

Cette dramatique industrialisation de la forêt, on ne l’avait pas encore racontée. Pendant des mois, des Landes au Morvan, de l’Auvergne aux Vosges, Gaspard d’Allens a couru les bois pour décrire et raconter le désastre en cours. Car la forêt subit maintenant la logique productiviste qui a ravagé l’agriculture, détruisant les emplois, dispersant les produits chimiques, gaspillant l’énergie, réduisant la biodiversité.

Mais il est encore possible d’inverser le cours de la destruction. Des bûcherons réinventent leur métier, des forestiers promeuvent un usage doux de la forêt, des Zad luttent contre les machines. L’espoir est là, l’alternative est vivante, les humains et les arbres peuvent se réconcilier.


l’auteur :
Gaspard d’Allens : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |