Peuplecratie - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : démocratie, Plume(s) présente aussi :
Petite histoire de l'expérimentation démocratique   Démocratie, volonté du peuple ?   La participation contre la démocratie   La révolte des élites   La démocratie inachevée   Radicaliser la démocratie   L'invention démocratique   Les ennemis intimes de la démocratie  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

19,50 €  
Peuplecratie

La métamorphose de nos démocraties

Auteurs Ilvo Diamanti
Marc Lazar
Editeur : Gallimard »»
collection : Hors Serie Connaissance
rayon : Politique et société
support : Livre
type : essai
thème : démocratie
ean : 9782072833922
parution : mars 2019 nouveauté à Plume(s)
dimensions : 182 pages ; 14 × 21 cm
imprimé en France
prix : 19,50 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 14 mai 2019
réserver

La dynamique conquérante des populismes, particulièrement en Europe, est le symptôme d’un problème démocratique. Elle reflète ce phénomène considérable de l’antipolitique qui est à la fois le rejet de toute politique et l’aspiration à une autre forme de régime.

Après l’ère de la démocratie des partis et des parlements au sortir de la guerre, puis au tournant du siècle, la démocratie du public, marquée par le déclin des cultures politiques traditionnelles, le recul des grands partis et le personnalisation du pouvoir, sa présidentialisation et sa médiatisation, nous entrons dans une nouvelle ère, qu’Ilvo Diamenti et Marc Lazar appellent la « peuplecratie ».

La peuplecratie résulte d’un double processus. D’une part, l’ascension des mouvements et partis populistes ; de l’autre, par effet de contamination, la modification des fondements de nos démocraties. Les populistes sacralisent le peuple souverain dans le même temps où ils s’attaquent aux représentants politiques et se livrent à une critique radicale des formes institutionnelles organisant cette même souveraineté populaire. Le peuple est systématiquement valorisé en tant qu’entité homogène, porteur de vérité et considéré comme fondamentalement bon, par opposition aux élites supposées sans racines nationales. Cet antagonisme, à l’heure de la prise immédiate de parole numérique, donne une nouvelle vigueur et une toute autre dimension à la vieille idée de l’expression directe, voire référendaire, de l’opinion vraie des « vraies gens ». Ainsi, est altérée la signification de la démocratie en tendant à récuser la représentation et les contre-pouvoirs ; ainsi est favorisée la montée en puissance des figures, pour le moins autoritaires, de l’incarnation.

Cet ouvrage, qui a eu en Italie un formidable écho, réfléchit à partir de la France et de l’Italie à l’émergence sous nos yeux de la peuplecratie.


les auteurs :
Ilvo Diamanti : +
Marc Lazar : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |