La France vendue à la découpe - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : France, Plume(s) présente aussi :
Comment peut-on être français ?   Nous sommes tous la France !   Voyages en France   Nucléaire : une catastrophe française   Benalla, la vraie histoire   La France en révolte   L'envers de la "fraude sociale"   Le business des faillites  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

18,00 €  
La France vendue à la découpe

Entreprises, terres agricoles, immobilier, brevets, quand la France vend son avenir

Auteur Laurent Izard
Editeur : L’Artilleur
collection : Interventions
rayon : Politique et société
support : Livre
type : enquête
thèmes : libéralisme | France
ean : 9782810008568
parution : janvier 2019
dimensions : 320 pages ; 14 × 22 cm
imprimé en France
prix : 18,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 22 janvier 2019
réserver

Alcatel, Rhodia, les Chantiers de l’Atlantique, Arcelor et maintenant Alstom : chaque année, la liste des entreprises françaises cédées à des groupes étrangers se rallonge. Le constat de cette dépossession accélérée est d’autant plus douloureux qu’il vaut pour les secteurs d’activité les plus divers : de l’immobilier de prestige parisien racheté par les princes du Golfe aux terres agricoles du centre de la France ciblées par les investisseurs chinois, partout, on fait face au même phénomène.

La France vit désormais au quotidien la cession de ses richesses privées et publiques, tandis que nos dirigeants continuent de déplorer, comme s’il n’y avait pas de lien de cause à effet, les délocalisations toujours plus nombreuses... L’enquête de Laurent Izard montre l’urgence d’une situation qui conduit, lentement mais sûrement, à la perte de notre indépendance et à l’instabilité sociale. Rien n’est irréversible et une réorientation de nos politiques patrimoniales est possible.

Encore faut-il être conscient de la gravité du problème et de ses conséquences pour notre pays.


l’auteur :
Laurent Izard : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |