La part inconstructible de la terre - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

dans le même rayon Politique et société-écologie, Plume(s) présente aussi :
Morceaux choisis d'un ornitho sédentaire   La nature est un champ de bataille   La nature est un champ de bataille   Ecologie politique   OGM, nouveau graal de l'humanité ?   Un monde pas tout à fait mortel   La menace des carburants agro-industriels !   Rejets de CO2 : « on ne vous a pas tout dit »  
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société -écologie | Pratique

19,50 €  
La part inconstructible de la terre

critique du géo-constructivisme

Auteur Frédéric Neyrat
Editeur : Seuil
collection : Anthropocène
rayon : Politique et société    -écologie
support : Livre
type : essai
ean : 9782021296488
parution : mars 2016
dimensions : 378 pages ; 14 × 19 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim'vert
prix : 19,50 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 28 novembre 2019
réserver

La conquête de l’espace est terminée ? Non, une nouvelle planète est apparue : la Terre. Ce livre nous fait entrer dans le monde inquiétant des apprentis-sorciers et des puissants businessmen qui rêvent d’une Terre post-naturelle qu’on pourrait reconstruire et piloter grâce aux prouesses d’une ingénierie absolue.

Frédéric Neyrat nous conduit au coeur de la pensée constructiviste qui domine aujourd’hui les sciences humaines et sociales, de Philippe Descola à Bruno Latour. Ce courant a abattu la césure nature-culture pour la remplacer par une nature hybride, toujours anthropisée et intégrée dans les réseaux technico-financiers. Et si, en déniant toute altérité à la nature, cette approche n’était que le prêt-à-penser du projet géo-constructiviste d’une Terre 2.0 ? Réinterrogeant le rapport nature-culture, et critiquant le mythe fusionnel de toute-puissance technologique, l’auteur propose alors une nouvelle philosophie de la nature et de la Terre : une écologie de la séparation, prenant acte de ce qui n’est pas constructible dans la nature et en reconnaissant la Terre dans sa singularité.


l’auteur :
Frédéric Neyrat : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |