Un nouveau droit pour la terre - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

dans le même rayon Politique et société-écologie, Plume(s) présente aussi :
L'écologie en bas de chez moi   La vie après le pétrole - De la pénurie aux énergies nouvelles   Stop au dérèglement climatique   Océan, alerte rouge   L'homme et l'eau   La Transition énergétique   Le livre noir de l'environnement   Ecologie politique  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-écologie | Pratique

20,00 €  
Un nouveau droit pour la terre

pour en finir avec l’écocide

Auteur Valérie Cabanes
Editeur : Seuil
collection : Anthropocène
rayon : Politique et société    -écologie
support : Livre
type : essai
biblios : foire d'automne 2018
ean : 9782021328615
parution : octobre 2016
dimensions : 368 pages ; 14 × 19 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim'vert
prix : 20,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 2 novembre 2018
réserver
Peuples et sociétés sont dépossédés de leurs moyens d’existence à travers le monde par la destruction de leur environnement. Face à cet écocide, comment repenser les droits de l’homme ? L’écocide (fait de détruire la « maison Terre ») n’est pas un crime de plus, s’ajoutant à toutes les autres atteintes aux droits humains. Il est désormais le crime premier, celui qui ruine les conditions mêmes d’habitabilité de la Terre. D’ores et déjà, les dérèglements en cours attisent injustices et tensions géopolitiques tandis que les saccageurs de la planète restent impunis. Aussi est-il urgent de revendiquer de nouvelles formes de responsabilité et de solidarité. Urgent de redéfinir un nouveau sens et de nouveaux cadres à l’action humaine au sein des limites planétaires. Le droit international doit se métamorphoser et s’universaliser autour d’une nouvelle valeur pivot, l’écosystème Terre, en reconnaissant un cinquième crime international, le « crime d’écocide ».

l’auteur :
Valérie Cabanes : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |