Bernard Charbonneau ou la critique du développement exponentiel - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : décroissance, Plume(s) présente aussi :
Vers la sobriété heureuse (NE)   George Orwell ou la vie ordinaire   L'avenir est notre poubelle   André Gorz   La décroissance - Entropie - écologie - économie   Eloge de la simplicité volontaire   Antiproductivisme altermondialisme décroissance   Renverser nos manières de penser  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-décroissance et développement durable | Pratique

8,00 €  
Bernard Charbonneau ou la critique du développement exponentiel

Auteur Daniel Cérézuelle
Editeur : Passager clandestin
collection : Les précurseurs de la décroissance
rayon : Politique et société    -décroissance et développement durable
support : Livre
type : biographie
thème : décroissance
ean : 9782369350958
parution : mars 2018
dimensions : 108 pages ; 11 × 17 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim'vert
prix : 8,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 4 avril 2018
réserver

Bernard Charbonneau (1910-1996), pionnier de l’écologie politique, est aussi sans conteste l’un des critiques les plus précoces du dogme de « la croissance technique et économique indéfinie ». Son œuvre, écrite pour l’essentiel dans les années 1940 et ignorée jusque dans les années 1970, est d’une densité et d’une fulgurance qui n’ont guère à envier à celle de son ami Jacques Ellul.

La désorganisation écologique et sociale engendrée par le développement exponentiel de la science et de la technique, explique-t-il, appelle en retour la mise en place d’un ordre social géré par la science et la technique, où s’ensevelira la liberté humaine. Le développement nous condamne à vivre dans un monde dont nous nous essoufflons à suivre les transformations permanentes. Il s’agit donc de ralentir, « mais un tel choix de la liberté suppose que l’on sacrifie pour une part l’efficacité, le rendement, ou plutôt ce que les maniaques de la puissance appellent ainsi ».

Les auteurs réunis dans cette collection dirigée par Serge Latouche constituent les racines de la pensée politique de la décroissance. L’apport de Bernard Charbonneau à cette pensée est présenté ici par Daniel Cérézuelle, spécialiste français de Charbonneau ; la seconde partie de l’ouvrage est composée d’extraits qui offrent un accès direct à son œuvre.


l’auteur :
Daniel Cérézuelle : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |