Une histoire politique de l’alimentation - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : alimentation, Plume(s) présente aussi :
J´aime pas la salade   Les pieds dans le plat   Vous êtes fous d'avaler ça !   L'humanité carnivore   Cancer et alimentation   Notre poison quotidien (dvd)   Notre poison quotidien   De l'école au jardin  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

24,90 €  
Une histoire politique de l’alimentation

du paléolithique à nos jours

Auteur Paul Ariès
Editeur : Max Milo
collection : Documents Et Essais
rayon : Politique et société
support : Livre
type : essai | histoire
thème : alimentation
ean : 9782315007226
parution : août 2016
dimensions : 445 pages ; 15 × 23 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim’vert
prix : 24,90 €
disponibilité : prochainement à Plume(s) ?
arrivé à Plume(s) : 7 février 2018
réserver

Il existe déjà de nombreuses histoires sociales, culturelles, religieuses, économiques, techniques de l’alimentation mais aucune histoire « politique » de la table.
Que nous apprend l’alimentation préhistorique sur la division des sociétés ?
Que devons-nous encore aux conceptions politiques des tables mésopotamiennes égyptiennes, grecques ou romaines, au-delà de la question des banquets ?
Comment et pourquoi les tables gauloises ont-elles été balayées par l’alliance politique entre l’église catholique et les nouveaux maitres issus des grandes invasions ?
En quoi le système politico-religieux féodal a-t-il structuré durablement notre table ?
Pourquoi et comment la monarchie absolue a-t-elle du inventer sa propre conception de la table comme elle disposait déjà de sa musique, danse, architecture, des jardins à la française etc. ?
Quelles furent les conceptions révolutionnaires (89-93) de la table ? 
Pourquoi Robespierre avait-il par exemple aussi peur des grands banquets populaires ?
Pourquoi la république a-t-elle imposé la pomme de terre contre « l’arbre à pain » (châtaignier) ?
Quelles furent dans l’histoire les grandes utopies alimentaires ?

Paul Ariès, en douze chapitres, conçus à la façon des divers services d’une table, retrace une histoire politique de l’alimentation expliquant « ce que manger veut dire » du point de vue de la constitution d’une société, de ses rapports de pouvoir, de domination, etc.

( Premier Service : les tables préhistoriques, Deuxième Service : la table mésopotamienne, Troisième Service : la table égyptienne, Quatrième Service : la table grecque, Cinquième Service : la table romaine, Sixième Service : les tables gauloises, Septième Service : la table mérovingienne, Huitième Service : la table carolingienne, Neuvième Service : la table clérico-féodale, Dixième Service : la table de la monarchie absolue, Onzième Service : la table républicaine, Douzième Service : la table bourgeoise et en Sortie de table les grandes utopies alimentaires).  


l’auteur :
Paul Ariès : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |