Allemagne 1918 - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : Allemagne, Plume(s) présente aussi :
Comment Hitler a acheté les Allemands   J'avais deux camarades...   Novembre 1918, une révolution allemande Tome 1   Marthe et Mathilde   Hammerstein ou l'intransigeance   La tragédie brune   Drôle de peuple - Komisches Volk   Hôtel Adlon  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-histoire | Pratique

12,00 €  
Allemagne 1918

Une révolution trahie

Auteur Sebastian Haffner
Editeur : Agone
collection : Elements
rayon : Politique et société    -histoire
support : Livre
type : histoire
thème : Allemagne
ean : 9782748903522
parution : janvier 2018
dimensions : 280 pages ; 11 × 18 cm
prix : 12,00 €
disponibilité : prochainement à Plume(s) ?
commander

« Il y a eu dans l’histoire allemande un moment où tout a semblé changer : en 1918, les gardiens de l’Empire ouvrirent la porte aux dirigeants sociaux-démocrates et les introduisirent dans l’antichambre du pouvoir ; les masses social-démocrates se précipitèrent à l’intérieur, bousculèrent leurs dirigeants et les entraînèrent jusqu’au pouvoir lui-même. Après un demi-siècle d’attente, la social-démocratie allemande semblait enfin parvenue à son but : alors ses dirigeants n’eurent rien à faire de plus pressé que d’ordonner aux anciens gardiens du palais de mettre tout le monde dehors. Un an après, on les retrouve à nouveau plantés devant la porte fermée, et cette fois pour toujours. La Révolution allemande de 1918, révolution social-démocrate, fut écrasée par des dirigeants sociaux-démocrates : en ce sens, elle constitue sans doute un cas unique. »

En automne 1918, en Allemagne, la guerre est perdue et les conseils d’ouvriers et de soldats se multiplient. Commençant par une description minutieuse de la défaite militaire de novembre 1918 et de l’organisation de la capitulation par le général Ludendorff, qui cherche avant tout à sauvegarder l’armée pour rendre possible une restauration de l’empire après le passage à un régime parlementaire, Haffner montre comment la social-démocratie, soudain dotée d’un pouvoir qu’elle attendait depuis près de cinquante ans, a écrasé sans états d’âme une révolution populaire. Publié pour la première fois en 1968 en Allemagne, ce texte a paru pour la première fois aux éditions Complexe en 2001.


l’auteur :
Sebastian Haffner : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |