Mauvaises mines - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

dans le même rayon Littérature-poches, Plume(s) présente aussi :
La confusion des sentiments   Gilead   La séquestrée   Un Loup chasse l'autre   Les douze tribus d'Hattie   Le Paquet   Une brève histoire du jardin   Ailleurs  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature-poches | Par chez nous | Politique et société | Pratique

8,00 €  
Mauvaises mines

Combattre l’industrie minière en france et dans le monde

Auteurs Mathieu Brier
Naïké Desquesnes
Editeur : Agone
rayon : Littérature    -poches
support : Livre
type : essai
biblios : Fete du vent 2018, Retour Fete du vent 2018
ean : 9782748903621
parution : février 2018
dimensions : 150 pages ; 11 × 18 cm
imprimé en France
prix : 8,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 17 septembre 2018
réserver

Argent dans la Sarthe, antimoine en Vendée, or dans la Creuse, tungstène en Ariège … Le sous-sol français recèlerait bien des trésors. Depuis quelques années, de nombreux permis exclusifs de recherche (PER) sont octroyés à quelques aventuriers de l’industrie minière. Objectif affiché : fournir en métaux le monde de demain, ses grands projets d’infrastructures, son marché de l’armement, sa « croissance verte » faite d’une multitude d’objets high-tech, de voitures électriques et de parcs éoliens.

Non sans humour, les huit courts chapitres bien documentés de Mauvaises mines dévoilent les menaces du « renouveau minier français », ses pollutions, ses faux-semblants écologiques et ses tentatives d’échapper au débat public.

Du Pays basque à la Bretagne en passant par la Guyane, les résistances et les propositions d’alternatives se multiplient. Ce livre est un appel à les rejoindre.

Mathieu Brier et Naïké Desquesnes sont membres de Z, revue itinérante d’enquête et de critique sociale.

Ouvrage initié et soutenu par l’association Ingénieurs sans frontières SystExt, composée d’ingénieur·es critiques et de déserteurs·ses de l’industrie extractive.




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |