Croquants ! - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : luttes sociales, Plume(s) présente aussi :
C'est possible !   Grandpuits & petites victoires + Une Histoire de la Grève Générale   Quand ils ont fermé l'usine   Si se puede !   Larzac, terre de lutte   Sivens sans retenue   La Commune libre de Saint-Martin   Lip  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous-luttes | Politique et société | Pratique

19,00 €  
Croquants !

Auteur Juliette Vaast
Editeur : Luttes populaires en Bas-Rouergue
rayon : Par chez nous    -luttes
support : Livre
type : BD histoire
thèmes : régional | luttes sociales
biblios : Lodève 2018, Vabres 2018
ean : 9782954047317
parution : octobre 2017
dimensions : 92 pages ; 19 × 26 cm
lieu d'impression non précisé
prix : 19,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 4 novembre 2017
réserver
Comment Jean Petit, Lafourque et Lapaille, à la tête de 14 000 croquants en armes, ont failli déclencher la Révolution française en 1643, dans les provinces méridionales.

Louis XIII agonise. Louis XIV n’a pas cinq ans. Mazarin, premier ministre, gouverne d’une main de fer dans un gant de velours : il n’a fait qu’augmenter les impôts, particulièrement la taille royale qui frappe durement la population modeste du Rouergue, province très lourdement taxée où des gens meurent de faim.

Trois Villefranchois modestes, avec conviction et détermination, vont agiter l’étendard de la révolte, réunissant très vite autour d’eux des centaines, puis des milliers et des dizaines de milliers de partisans en armes. C’est la grande insurrection des croquants rouergats qui aboutit à la prise de Villefranche-de-Rouergue, capitale de la province que les insurgés vont diriger pendant près de 110 jours, recevant des propositions de soutiens armés de tout un grand Sud-Ouest. Le peuple déterminé est désormais prêt à s’emparer d’un tiers méridional du royaume

Que deviendra ce vaste mouvement populaire, annonçant déjà les futurs soulèvements communalistes ? Quels seront ses multiples rebondissements, sur une durée de plusieurs mois ? C’est ce que révèle cette BD à travers un récit historique tout à fait authentique et pourtant digne des meilleurs romans ou scénarios de films.

Affirmant nettement sa conscience politique, Jean Petit, à la fin de son combat, déclarera à la foule, à Villefranche :

" Je suis ici pour avoir voulu bien faire ".

Ses paroles, chargées de l’émotion des gens du temps, gardent aujourd’hui une résonance particulière.


l’auteur :
Juliette Vaast : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |