Sans transition ! - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : écologie, Plume(s) présente aussi :
Fortunes de mer - Lignes maritimes à grande vitesse   Face au pire des mondes   Auroville   Guérir la Terre   Écologie et féminisme   Manuel d'éco-résistance   Printemps silencieux   Climax Tome 3  
  rayons: BD | Divers-revues | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

5,50 €  
Sans transition !

n° 13 sept. 2018 Souriez vous êtes protégés

 
Editeur : Sans transition !
rayon : Divers    -revues
support : Revue
thèmes : écologie | alternatives | transition
biblios : Lodève 2018, Vabres 2018, foire d'automne 2018
ean : 3781370505506
parution : 2017
dimensions : 82 pages ; 21 × 27 cm
imprimé en France
prix : 5,50 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 1er août 2017
réserver

Au sommaire de Sans Transition n°13 :

-  ENQUÊTE – Caméras, intelligence artificielle, « safe cities »... DEMAIN, TOUS SURVEILLÉS ? - Dans les grandes villes, les campagnes ou les collèges, des technologies — plus ou moins innovantes — prétendent garantir notre sécurité, au détriment du respect de la vie privée. Des dispositifs qui interrogent notre société. Et qui ont un coût, financier comme éthique.

-  DOSSIER - HALTE AUX NANOS ! - Pour colorer un produit, le faire briller ou lui donner plus d’éclat : les nanoparticules entrent dans les compositions de nombreux produits alimentaires et cosmétiques, sans même que nous en soyons informés... Pour quelles incidences sur notre santé ? [1]

-  DOSSIER – ARCHITECTURE FRUGALE : faire mieux avec moins. - Bâtir en circuit court, avec des matériaux naturels, sains et bruts, en recourant à des savoir-faire locaux. Voici les principes de l’architecture dite « frugale », qui privilégie une approche « low-tech » de la construction, ainsi qu’une recherche constante de l’économie de moyens. Cette démarche militante est une franche riposte aux forts impacts environnementaux du secteur de la construction et de l’aménagement.

-  ENTRETIENEdgar Morin « Tout ce qui peut faire régresser le pouvoir économique doit être mis en œuvre ».
Cinquante ans après Mai 68, le philosophe Edgar Morin voit une filiation indirecte entre ce mouvement et les actions des collectifs citoyens comme Alternatiba, les Jours heureux ou encore les Faucheurs de chaises. Du haut de ses 97 ans, il demeure un observateur averti de la vie politique. Cet ancien résistant, témoin du Front populaire, reste habité par la lutte pour les progrès sociaux et écologiques. Rencontre.


Notes

[1] sur ce thème, Plume(s) propose quelques documents, voir ici.





Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |