L’ultime combat - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : 39-45, Plume(s) présente aussi :
Kropotkine et la grande guerre   Le garçon qui détestait le chocolat   Le diable en France   Les fantômes d'Oradour   Construire l'histoire de la Résistance   De Decazeville au Val d'Aran   Une connaissance inutile   Ombres et lumières de Costebelle  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-histoire | Pratique

21,00 €  
L’ultime combat

nos années au ghetto de Varsovie

Auteur Bernard Goldstein
Editeur : Zones »»
rayon : Politique et société    -histoire
support : Livre
type : témoignage
thème : 39-45
biblios : Alternative libertaire 2018
ean : 9782355220166
parution : octobre 2008
dimensions : 266 pages ; 14 × 20,5 cm
imprimé en France
prix : 21,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 2 août 2017
réserver

En avril 1943, le ghetto de Varsovie se soulève contre l’armée nazie. Ce livre-témoignage raconte les cinq années de résistance clandestine qui menèrent à cet ultime combat. Bernard Goldstein appartenait à la direction du « Bund », l’organisation révolutionnaire des travailleurs juifs de Pologne. Rescapé, il émigra aux États-Unis dans l’immédiat après-guerre, où il écrivit son récit des événements.

Goldstein raconte l’invasion de la Pologne en 1939, les débuts de l’occupation, les premières mesures antisémites, l’instauration du ghetto en octobre 1940, la vie quotidienne à l’intérieur de celui-ci, les persécutions, les rafles, les grandes déportations, la découverte par les agents du Bund de la vérité de l’extermination, et la résolution obstinée, une fois le sort connu, de rester debout et de combattre jusqu’à la fin.

Il nous offre un témoignage poignant, un véritable « tombeau » à la mémoire des combattants du ghetto qui, comprenant peu à peu que l’issue serait fatale, se dressèrent contre la mort, pour la dignité humaine.

Bernard Goldstein appartenait à ce que l’on a appelé le « yiddishland révolutionnaire » : à la fois juif et anti-sioniste, socialiste et anti-stalinien, son témoignage avait été occulté des mémoires. Cette réédition permet la redécouverte de l’une des voix les plus puissantes de l’histoire du XXe siècle.

Le texte est publié avec une mise en perspective historique signée d’un des meilleurs spécialistes de l’histoire du Bund.


l’auteur :
Bernard Goldstein : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |