Et si on mangeait local ? - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : consommation, Plume(s) présente aussi :
Mes bonnes adresses du vin bio   Guide du consomma(c)teur   Seule face aux géants   Doubler son pouvoir d'achat, c'est possible   Non aux oranges carrées !   Grotoni à tout prix   No conso   Du jetable au durable  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-consommation | Pratique

17,00 €  
Et si on mangeait local ?

ce que les circuits courts vont changer dans mon quotidien

Auteurs Patrick Philipon
Yuna Chiffoleau
Frédéric Wallet
Editeur : Quae
rayon : Politique et société    -consommation
support : Livre
type : essai
thème : consommation
ean : 9782759225262
parution : juin 2017
dimensions : 166 pages ; 13,5 × 21,5 cm
imprimé en France
prix : 17,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 5 décembre 2019
réserver

Depuis une quinzaine d’années, les "circuits courts" de commercialisation de produits alimentaires font leur grand retour en France.

La vente directe par le producteur et l’approvisionnement local des artisans et petits commerces, pourtant millénaires, avaient en effet quasiment disparu au profit des supermarchés. Crises alimentaires aidant, et en particulier celle de la "vache folle", les consommateurs veulent aujourd’hui savoir d’où viennent leurs aliments et comment ils ont été produits. D’où un renouveau des pratiques anciennes, comme les marchés ou la vente à la ferme, mais aussi l’apparition de formes inédites, reposant par exemple sur Internet. Un mouvement finalement très divers et assez éloigné de l’image souvent réductrice véhiculée dans certains médias.

Après avoir planté le décor historique, cet ouvrage se place délibérément du côté du consommateur curieux. Il répond à des questions quotidiennes : où puis-je trouver ces produits ? Sont-ils plus chers, moins chers, vraiment meilleurs de goût ? Quelle différence entre une Amap et la vente à la ferme ? Il élargit ensuite la réflexion aux implications de cette forme d’achat : quel effet sur l’emploi et l’économie locale ? Quel impact sur l’environnement et sur le paysage périurbain ? Quelles pistes pour toucher aussi les plus démunis ?

Manger local : une "bonne idée" ou pas, finalement ?


les auteurs :
Patrick Philipon : +
Yuna Chiffoleau : +
Frédéric Wallet : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |