Pouvoir et politique pénale - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : répression, Plume(s) présente aussi :
Délinquance : les coupables sont à l'Intérieur   Ordre sécuritaire et inégalités sociales   En finir avec la double peine   La Terrorisation démocratique   Faut-il avoir peur de nos enfants ?   Mater la meute   Contrôle au faciès : comment en finir ?   La bataille de Notre-Dame-des-Landes  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-répression | Pratique

14,90 €  
Pouvoir et politique pénale

Auteur Tony Ferri
Editeur : Libre et solidaire
rayon : Politique et société    -répression
support : Livre
type : essai
thème : répression
ean : 9782372630252
parution : octobre 2016
dimensions : 160 pages ; 13 × 21 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim’vert
prix : 14,90 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 9 novembre 2016
réserver

L’état d’une société se reflète, souvent, dans la manière qu’elle a de punir et de traiter ceux qu’elle condamne. Aussi, pour savoir dans quelle société nous vivons, il convient de décrire la réalité de son système punitif. Cette interrogation est fondamentale pour comprendre la conception de l’humain qui sous-tend l’organisation pénale, donc sociale. Cela a d’autant plus de sens et d’importance que notre actualité, notre environnement quotidien, nos angoisses privées ne manquent pas de nous rappeler ce que sont les conditions carcérales.

À l’heure du surpeuplement des établissements pénitentiaires, du maintien à un haut niveau des condamnations pénales et du déploiement continu des nouvelles technologies de contrôle à distance, la société civile n’est plus en état d’échapper au dispositif d’hypersurveillance qui tend à la dévorer de l’intérieur et à ruiner les bases mêmes de son vivre-ensemble. Chacun de nous peut être concerné par l’emprise d’un système de surveillance et de pénalisation qui se répand dans l’ensemble des domaines de la société. Cet essai analyse, décrit et évalue le régime du placement sous surveillance électronique et montre en quoi ce régime singulier se présente comme le paradigme pénal du processus d’ores et déjà en marche d’enfermement social et collectif. C’est une remise en cause de notre conception de la démocratie et de la protection de notre sphère individuelle.


l’auteur :
Tony Ferri : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |