Non, la danse n’est pas un truc de filles ! - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : genre, Plume(s) présente aussi :
Violences de genre, violences du handicap   Genre, sexe et égalité   Penser le genre   Aux frontières du genre   Sexe, race et culture   Identités remarquables   Ce genre qui dérange   Contes d'un autre genre  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

18,50 €  
Non, la danse n’est pas un truc de filles !

Essai sur le genre en dansa

Auteur Hélène Marquié
Editeur : Attribut
rayon : Divers
support : Livre
type : essai
thèmes : danse | genre
ean : 9782916002354
parution : mars 2016
dimensions : 244 pages ; 13,5 × 20,5 cm
imprimé en France
prix : 18,50 €
disponibilité : sur commande ?
arrivé à Plume(s) : 3 juin 2016
commander

Le « genre » fait couler beaucoup d’encre depuis quelques années. Le mot circule. Il est parfois objet de rejets violents : « touche pas à mes stéréotypes » proclamaient récemment les adversaires d’une prétendue « théorie du genre », dont l’impact dans les milieux culturels est loin d’être nul, puisque plusieurs spectacles traitant des stéréotypes féminins et masculins ou de l’homosexualité ont récemment été déprogrammés.

Le terme est aussi revendiqué par une frange de la danse contemporaine depuis la seconde moitié des années 1990. Les spectacles s’affichant « genre » ou queer, revendiquant une déconstruction des normes, des identités, tantôt dites sexuées, tantôt dites sexuelles, se sont multipliés, au point de définir un nouveau « genre », spectaculaire celui-ci, bien intégré dans l’avant-garde. Le genre est aussi à la mode.

« C’est bien ancré dans l’air du temps : les jeux de genre font partie de notre quotidien » écrivait la critique de danse Rosita Boisseau dans Télérama. Mais le genre est-il un jeu, ou une esthétique ? Si le mot circule, les définitions du genre sont souvent bien floues et ses emplois multiples, contradictoires. Il suffit parfois qu’un spectacle présente des corps nus, ou du travestissement, pour être salué par la critique (ou bien condamné), comme ayant une thématique genre.

Par ailleurs, contrairement aux pays anglo-saxons, ce n’est que très récemment en France que les recherches dans les domaines des arts vivants ont commencé à s’ouvrir, un peu, et non sans résistances, aux études de genre. Il était donc nécessaire de clarifier ce que le genre veut dire, et d’examiner ce que ce concept car ce n’est ni une théorie, ni une idéologie, mais un concept, c’est-à-dire un outil pour penser nous apporte pour comprendre la danse, son histoire, ses pratiques, les productions, diffusions et réceptions de ses spectacles ; pour chercher à comprendre aussi en quoi la danse participe à la transmission et à la légitimation de certaines normes sociales, et en quoi elle peut participer à leurs évolutions.


l’auteur :
Hélène Marquié : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |