Faire marcher les femmes au pas ? - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : femmes, Plume(s) présente aussi :
Le désespoir voilé   Les femmes dans la société française au 20ème siècle   Body blues   Femmes et économie solidaire   Contre les publicités sexistes   Un voile sur la cause des femmes   L'histoire des femmes en Occident t.3   10 femmes contre le sida  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-femmes | Pratique

15,00 €  
Faire marcher les femmes au pas ?

Auteur Cynthia Enloe
Editeur : Solanhets
rayon : Politique et société    -femmes
support : Livre
type : essai
thèmes : féminisme | femmes
biblios : L ordre et la morale
ean : 9791094791028
parution : janvier 2016
dimensions : 312 pages ; 15 × 21 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim’vert
prix : 15,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 23 février 2016
réserver

Les idées ne deviennent pas prééminentes ni "normales" en un claquement de doigts. Il faut du temps et de nombreuses étapes - à peine visibles, généralement ; souvent insignifiantes, en apparence - pour que la "sécurité nationale" devienne militarisée, pour que les soldats deviennent les protecteurs en chef, pour qu’une femme devienne une "épouse de militaire", pour qu’un agresseur devienne une simple "brebis galeuse", pour que la suggestion qu’un homme est "féminin" puisse le remplir de honte.

C’est pour cette raison que, pour suivre à la trace la militarisation - l’interaction des idées et des relations sociales dans la durée -, il est simultanément nécessaire de "penser en grand" et "penser en petit". La recherche affinée sur la militarisation s’intéressera par conséquent aux plaisanteries, elle se penchera sur les notes de travail quotidiennes, elle rendra compte du non-dit. En même temps, il faudra disposer les pièces du puzzle de la militarisation, afin que se dessinent peu à peu les cadres plus généraux - l’arrière-plan, la doctrine, la culture, le climat, le système.

Les plaisanteries et la culture, les notes et le système, les silences et le climat, les brebis et le troupeau. Quand la militarisation genrée devient mondialisée, elle creuse sa route grâce aux idées qui flottent dans les institutions et les organismes. Cela signifie que, pour suivre les nombreuses voies par lesquelles la militarisation se diffuse, nous devons continuer de nous intéresser en profondeur aux niveaux personnel, local et national , tout en élargissant notre point de vue afin d’observer de quel le façon ces idées, structures et processus de militarisation franchissent les frontières territoriales.

De ce fait, pour suivre les phénomènes de mondialisation de la militarisation, il faudra développer une curiosité féministe qui s’exercera sur les mécanismes des alliances, des organisations humanitaires, des agences internationales, des médias internationaux, du commerce international, des mouvements internationaux de déplacement des populations migrantes, des soldates, des réfugiées ou des diplomates.


l’auteur :
Cynthia Enloe : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |