Ces ferments qui nous veulent du bien - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : fermentation, Plume(s) présente aussi :
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique-cuisine

22,00 €  
Ces ferments qui nous veulent du bien

Petit manuel de lacto-fermentation

Auteur Claudia Lorenz-Ladener
Editeur : Rouergue »»
rayon : Pratique    -cuisine
support : Livre
type : guide
thèmes : cuisine | fermentation
ean : 9782812610448
parution : avril 2016
dimensions : 128 pages ; 17 × 24 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim’vert
prix : 22,00 €
disponibilité : sur commande ?
arrivé à Plume(s) : 27 avril 2016
commander

La fermentation lactique est un procédé de conservation des légumes qui non seulement préserve leurs nutriments et vitamines mais donne en outre naissance à des saveurs étonnantes (la choucroute est un exemple connu). Bénéfiques pour la santé, les légumes lacto fermentés reviennent aujourd’hui en force dans l’alimentation. À travers des recettes pour une quarantaine de légumes, Claudia Lorenz-Ladener nous initie à cette pratique qui est un véritable art de vivre.

Dans les écrits grecs et romains les plus anciens, les herbes lacto fermentées étaient déjà présentées comme des remèdes. Dans la diététique, les aliments qui contiennent des bactéries lactiques (lactobacilles) bénéfiques pour la santé sont qualifiés de « probiotiques », mot dérivé du grec pro bios, « pour la vie ». Les produits lacto fermentés sont considérés comme particulièrement importants pour la bonne santé des intestins. Or un milieu intestinal acide empêche l’apparition de bactéries saprogènes et une flore intestinale saine a des effets importants sur les défenses immunitaires.

Les légumes conservés par fermentation lactique sont très proches des légumes crus, en ce qui concerne leurs nutriments diététiques, mais ils sont beaucoup plus faciles à digérer.

Comme le sucre, présent naturellement dans les légumes, est transformé par la fermentation en acide lactique et en dioxyde de carbone, les diabétiques peuvent également consommer sans aucune arrière-pensée tous les légumes lacto fermentés.

Après des années d’oubli, un degré de conscience plus aigu, prenant en compte les effets bénéfiques d’aliments sains, la renaissance du désir de s’approvisionner soi-même et de réaliser ses propres produits, expliquent le retour en force de la lacto fermentation.


l’auteur :
Claudia Lorenz-Ladener : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |