Pour en finir avec l’économie - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : décroissance, Plume(s) présente aussi :
Eloge de la simplicité volontaire   Survivre au développement   Les limites à la croissance   La simplicité volontaire contre le mythe de l'abondance   Diogène et les cyniques   Contre les gourous de la croissance   Vers la sobriété heureuse (NE)   Questions sur la croissance  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-décroissance et développement durable | Pratique

14,90 €  
Pour en finir avec l’économie

Décroissance et critique de la valeur

Auteurs Serge Latouche
Anselm Jappe
Editeur : Libre et solidaire
rayon : Politique et société    -décroissance et développement durable
support : Livre
type : essai
thème : décroissance
ean : 9782372630092
parution : octobre 2015
dimensions : 192 pages ; 13 × 21 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim’vert
prix : 14,90 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 1er février 2016
réserver
Cet ouvrage est écrit à deux mains par Serge Latouche et Anselm Jappe. Durant toute sa carrière universitaire, Serge Latouche a enseigné l’épistémologie des sciences économiques. En se penchant de manière critique sur ces fondements, il s’est rendu compte que l’ensemble des présupposés de l’économie était très mal assuré. Anselm Jappe, quant à lui, est arrivé à une conclusion très proche à travers une relecture des catégories de l’économie, telles que la marchandise, le travail, l’argent ou la valeur, qui sont en même temps des formes de vie sociale. La vie économique qui nous apparaît comme la base naturelle de toute vie humaine et le fondement de toute vie sociale existait-elle dans les sociétés précapitalistes ? L’objet même de la réflexion des économistes n’est-il pas plutôt une « trouvaille de l’esprit », une invention, un imaginaire qui a désormais colonisé notre esprit et nos vies ? Si l’économie est une création historique finalement assez récente, comment fonctionnaient les sociétés pré-économiques ? Comment s’est inventée, au fil du temps, cette économie dans la pratique comme dans la réflexion ? Réfléchir à un futur différent pour notre société implique de penser l’impensable, de réaliser l’improbable, pour enfin selon le mot de Serge Latouche « sortir de l’économie ». Un enjeu majeur pour notre avenir.

les auteurs :
Serge Latouche : +
Anselm Jappe : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |