Les courtiers du capitalisme - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : Europe, Plume(s) présente aussi :
Pour une cour mondiale   Europe-Etats-Unis   Le contrat écologique pour l'Europe   Cette Europe malade du néolibéralisme   Changeons de cap, changeons de Pac !   Des lois et des hommes   Passez le mot ! « Il faut protéger les réfugiés »   Pour un oui pour un non  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

22,00 €  
Les courtiers du capitalisme

Milieux d’affaires et bureaucrates à Bruxelles

Auteur Sylvain Laurens
Editeur : Agone
collection : L’ordre Des Choses
rayon : Politique et société
support : Livre
type : enquête
thème : Europe
ean : 9782748902396
parution : septembre 2015
dimensions : 464 pages ; 12 × 21 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim’vert
prix : 22,00 €
disponibilité : sur commande ?
arrivé à Plume(s) : 29 septembre 2015
commander

Pour un lobbyiste, connaître des bureaucrates plus ou moins personnellement permet de savoir quand il est encore utile de pousser une position et quand, à l’inverse, il ne sert à rien de se montrer insistant : "En fait, le Parlement européen, si tu veux faire une analogie, c’est comme si tu avais une table de poker ; et à cette table de poker-là, les gens doivent montrer leur jeu. Au Parlement, tu dois montrer ton jeu.

Donc les libéraux c’est ça, la droite c’est ça et les socialistes c’est ça. Tu lis les amendements, tu vois d’où ça vient. Et le type de la Commission qui bosse là-dessus depuis deux ans à fond, il voit tout de suite dans le style de la rédaction, dans l’idée qui est poussée, comment ça a été amené et à quelle industrie il a affaire." A partir d’archives inédites et d’observations réalisées auprès des lobbys patronaux, ce livre analyse les relations qu’entretiennent les représentants des intérêts économiques avec les agents de la Commission européenne.

Pour parvenir à leurs fins, les lobbyistes doivent se fondre dans les logiques de productivité de l’administration communautaire les plus grandes firmes apprennent ainsi à manier le jargon des technocrates pour maintenir leur position, et enrôlent des experts scientifiques pour répondre aux attentes pratiques de tel ou tel chef de bureau. Et les liens intimes qu’entretient le capitalisme avec la bureaucratie se voient quotidiennement réactualisés.


l’auteur :
Sylvain Laurens : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |