CQFD - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : anarchisme, Plume(s) présente aussi :
La Commune libre de Saint-Martin   Marx théoricien de l'anarchisme   Au delà de l'économie, quelles alternatives ?   Bernard, ni Dieu ni chaussettes   Les vieux fourneaux Tome 1   La Monnaie de leur pièce   Cartographie de l'anarchisme révolutionnaire   Ni dieu ni maitre - Religions, valeurs, identités  
  rayons :  BD | Divers -revues | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

4,00 €  
CQFD

n°188 juin 2020

 
Editeur : Le Chien Rouge
rayon : Divers    -revues
support : Revue
type : magazine
thème : anarchisme
dimensions : 32 pages ; 32 × 41 cm
imprimé en France
prix : 4,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 14 juin 2014
réserver

Au sommaire du n°187

Sous le Covid, la rage

- En Ariège, le futur c’est maintenant – Dans la vallée du Biros, en Ariège, un réseau autonome d’approvisionnement alimentaire a été mis en place par les habitants. L’objectif ? Subvenir aux besoins des personnes les plus fragiles face au coronavirus et écouler les stocks des petits producteurs locaux.

- Tous ensemble, tous ensemble, grève des loyers ! – Depuis le début de la crise sanitaire, il y a eu des millions de licenciements aux États-Unis. Face à la précarisation extrême de nombreux habitants, les appels à la grève des loyers se multiplient. Des initiatives bienvenues, dans des villes où la gentrification progresse tandis que beaucoup de logements sont insalubres.

- La prison sans attestation – « Violation habituelle des règles de confinement » : les tribunaux sont devenus familiers de ce nouveau délit passible de six mois de prison. Tour de France de ces incarcérations contestées et interview de l’avocat Arié Alimi, qui est persuadé que ce délit est inconstitutionnel.

- Police en roue libre : un pays qui se tient sage – Après environ 16 millions de contrôles et près d’un million de procès-verbaux dressés, Christophe Castaner est fier d’avoir réussi à « assurer et assumer le confinement » face à des Français « au caractère un peu réfractaire ». À quel prix ?

- Face au virus, « un arsenal techno-sécuritaire démesuré et absurde » – L’association La Quadrature du Net joue un rôle essentiel dans la dénonciation des dérives en matière de technologie – sur Internet et ailleurs. Le contexte actuel formant une parfaite rampe de lancement pour de nouvelles technologies invasives, nous avons demandé à des militants de l’association ce qu’ils pensent de l’emballement en cours.

- À quelle sauce le Covid-capitalisme va-t-il nous bouffer ? – En dépit des déclarations socialisantes d’un Macron plus hypocrite que jamais, le néolibéralisme, touché mais pas coulé, est déjà repassé à l’offensive. Quelles nouvelles formes prendra-t-il ? Peut-on espérer infléchir l’histoire ? Trois chercheurs critiques (Cédric Durand, Francine Mestrum et Christian Laval) font leur pronostic.

- Xénophobie et krach financier : de la peste de Marseille au Covid-19 – À partir des toiles d’un peintre marseillais du XVIIIe siècle, deux historiennes étatsuniennes tracent d’étonnants parallèles entre la France de 1720 et le contexte actuel.

- Un virus et un squat – On vous en parlait le mois dernier : au squat Bugatti, dans la périphérie de Strasbourg, la crise sanitaire a rendu la vie des habitant·es encore plus précaire. Depuis, le virus a fait un mort.

- Roms de Marseille : la débrouille en temps de crise – Dans les squats et les bidonvilles de Marseille, près d’un millier de Roms vivotent au rythme des expulsions. Leur quotidien a été bouleversé par le confinement.

- Zad de la Dune : pas de confinement pour les incendiaires – L’occasion fait le larron. Alors que la France confine, le maire de Brétignolles-sur-Mer (Vendée) a trouvé une manière particulièrement retorse d’expulser une Zad locale installée en opposition à la construction d’un port de plaisance. Tout en douceur…

- La crise sanitaire, prétexte pour ne plus secourir les exilé·es en mer – Alors que le monde se confine, des centaines de milliers d’exilé·es sont toujours pris au piège en Libye, où la guerre s’est intensifiée en avril. Pour fuir cet enfer, les traversées se poursuivent en Méditerranée centrale. Mais Malte et l’Italie ont fermé leurs ports sous prétexte sanitaire, et les secours restent à quai.

- Prisons d’Égypte : une bombe à retardement – Surpopulation, manque d’hygiène et de soins règnent en maîtres dans les geôles égyptiennes. Les détenus, dont de nombreux prisonniers politiques, y sont une proie de choix pour le coronavirus.

Et aussi...

- Un féminisme anticarcéral : « Le système pénal prévient mal les violences faites aux femmes » – Pour beaucoup de féministes, le combat contre les violences sexistes passe par l’incarcération des agresseurs. Autrice de Pour elles toutes : femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau en appelle au contraire à une lutte qui prendrait ses distances avec le système pénal. Une gageure ?

- Contre l’oubli et tous les despotismes en Syrie : les disparus de Douma – Le 31 janvier, Majdi Nema a été arrêté à Marseille. Ce Syrien y était domicilié avec un visa en règle dans le cadre d’un programme universitaire. Sous le pseudonyme d’Islam Alloush, il avait été, jusqu’en 2016, le porte-parole de Jaych al-Islam, groupe rebelle soupçonné, entre autres, de l’enlèvement de quatre militants des droits humains. Au-delà de l’implication de Nema – qui reste à prouver – dans cette disparition forcée, son arrestation constitue une étape dans l’épineux combat contre l’impunité des crimes commis en Syrie, qu’ils soient le fait du régime ou des factions rebelles.

- Sahara occidental : les raisons d’un exil – Occupé par le Maroc depuis 1975, le Sahara occidental est, selon l’ONU, le dernier territoire à décoloniser en Afrique. Pour imposer sa souveraineté contestée, le royaume use de la stratégie du fait accompli en militarisant et en peuplant la zone, tout en exploitant illégalement les ressources naturelles. Celles et ceux qui luttent contre cette colonisation s’exposent à des violences policières systématiques et à de lourdes peines de prison, ce qui les pousse parfois à l’exil. C’est le cas de Fatimatou Iaazza, militante indépendantiste sahraouie, arrivée en France à la mi-mars. Carnet noir

- Cap sur l’utopie : ne craignons pas d’être excessif – L’insatiable virus a eu la peau de Marcel Moreau, auteur belge de pamphlets séditieux : des brûlots conviant leurs lecteurs à « irréprimer leurs instincts », à se « laisser élever par eux aux intempérances fécondes qui lardent de lames la ventrue réalité » bourgeoise, à se mettre en révolution perpétuelle. Retour sur ces écrits.

- De la terre à la plume (et inversement) – Patrick Herman était paysan – sur le Larzac – et journaliste – au Diplo, entre autres, mais aussi parfois à CQFD. « Était », car il est mort fin mars à l’âge de 72 ans. Ses sujets de prédilection ? Les méfaits de l’amiante, les dangers du gaz de schiste, l’exploitation de la main-d’œuvre immigrée dans l’agriculture...

Et enfin...

- Une page BD d’Alessandro Pignocchi

- Fiction : la terrasse pénitentiaire – Peu avant le bouclage de ce numéro, on a reçu ce petit texte d’anticipation prenant à rebours le principe du confinement. Et comme toute dose de légèreté est bonne à grignoter dans ces moments pesants, on a décidé de le publier. En attendant la réouverture des terrasses…

- L’édito : Pas de vaccin contre la colère sociale / Ça brûle ! / Les bonnes nouvelles du mois

- Horoscope / Abonnement / Mots fléchés




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |