Chausson : une dignité ouvrière - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : syndicalisme, Plume(s) présente aussi :
Tripalium   Comment nous avons résisté à la multinationale Molex   Les mauvaises gens   Vision anarchiste et syndicaliste   Millau 1911   Les LIP   1906 - le congrès syndicaliste d'Amiens   Pizza lutte  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-entreprises, travail, syndicalisme | Pratique

22,00 €  
Chausson : une dignité ouvrière

Auteurs Bernard Massèra
Daniel Grason
Editeur : Syllepse
collection : Le Présent Avenir
rayon : Politique et société    -entreprises, travail, syndicalisme
support : Livre
type : doc
thème : syndicalisme
ean : 9782847970845
parution : septembre 2004
dimensions : 396 pages ; 16,5 × 23 cm
imprimé en France
prix : 22,00 €
disponibilité : sur commande ?
arrivé à Plume(s) : 16 juillet 2013
commander
Chausson !
Un siècle d’industrie automobile.
Un siècle de luttes et d’engagements ouvriers pour conquérir des droits et faire reconnaître la dignité des travailleurs.
Les " Chausson " sont souvent aux avant-postes, inventant de nouvelles formes de lutte, dépassant les clivages syndicaux pour privilégier l’unité des travailleurs et des organisations, gagnant de nouveaux droits. Les " bagnards de l’automobile " se sont faits constructeurs de dignité et d’avenir ! Ils sont présents dans la Résistance, la guerre d’Algérie, les rapports Est-Ouest, les défis de l’immigration, etc. Leur histoire, c’est celle de leur usine. C’est celle des cités ouvrières de Gennevilliers. C’est celle de travailleurs venant des quatre coins de France mais aussi d’Italie, d’Espagne, du Maghreb et d’Afrique noire... À l’initiative du Comité d’entreprise, des salariés ont formé un groupe de travail composé de Bernard Massèra (électromécanicien), Paul Deruelle (outilleur), Mohand Bellili (électromécanicien), Gérard Fourneyron (outilleur puis électricien), Alain Martinez (tôlier puis agent de méthode), Issaka Koné (soudeur puis tôlier sur chaîne), François Ochando (régleur puis électromécanicien), Gérard Vidal (agent technique puis technicien vidéo), Pierre Avot-Meyers (ouvrier sur chaîne puis correcteur typographe) et Daniel Grason (tourneur puis journaliste-photographe), tous militants à la CFDT ou à la CGT et, pour l’un d’entre eux aujourd’hui, à SUD.
Quarante-quatre " Chausson " témoignent. Cette mémoire ouvrière ne laissera personne insensible.
Chacun raconte. Chacun se souvient.

les auteurs :
Daniel Grason : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |