Le désespoir voilé - Librairie Plume(s)
329 p. - 14 × 21 cm

 
 

masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : Palestine, Plume(s) présente aussi :
Palestinisraël   La résistance palestinienne : des armes à la non-violence   Gens de Gaza   Momo Palestine   Israël-Palestine, une terre pour deux   Le mur de fer   Manière de voir n° 157 Palestine Février/Mars 2018   Moh, palestinien mais presque  
  rayons :  BD | Divers | International -Moyen Orient | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

20,00 €  
Le désespoir voilé

Femmes et féministes en Palestine

Auteur Norma Marcos
Editeur : Riveneuve
rayon : International -Moyen Orient
support : Livre
type : enquête
thèmes : féminisme | Palestine | femmes
ean : 9782360131471
parution : avril 2013
dimensions : 329 pages ; 14 × 21 cm ; |410 g
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim’vert
prix : 20,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 15 mai 2013
réserver

Cet ouvrage signé par la réalisatrice de films documentaires franco-palestinienne Norma Marcos répond à une double motivation : à la fois retracer l’histoire et les enjeux des mouvements féministes en Palestine à un moment clé de l’édification d’un État en devenir et d’une société qui se cherche dans un contexte local et international bloqué, et aussi brosser des portraits intimistes et personnels de femmes d’exception qui œuvrent pour un rayonnement international de ce futur pays.

C’est le cas de Samiha Khalil, femme politique candidate contre Yasser Arafat et fondatrice de l’association « Ina-ash el Usra » ; Rima Nasir Tarasi, musicienne et fondatrice du Conservatoire de musique ; May Sayegh, poétesse engagée et femme d’action politique pour la Palestine et pour la femme ; Zahira Kamal, femme politique dans les arcanes des négociations de paix ; Souad Amiry, architecte, fondatrice du Centre de conservation du patrimoine Riwaq et auteur de « Capuccino à Ramallah » (Stock, 2004).

Ces portraits de femmes avec lesquelles la réalisatrice Norma Marcos partage une intimité d’esprit et de cœur, sont complétés d’autres de femmes de milieux populaires ayant subi la violence sociale ou la violence politique. L’enjeu pour la plupart des féministes en Palestine est d’aborder ici et maintenant la question des femmes au sein de la société palestinienne sans la conditionner à la fin de l’occupation israélienne ou à l’édification de l’État palestinien.


l’auteur :
Norma Marcos : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |