Le Rescapé et l’Exilé - Israël-Palestine une exigence de justice - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : Israël, Plume(s) présente aussi :
La deuxième personne   Palestiniens et Israéliens - n°128-129   Le sionisme en questions   Israël et ses colombes   Comment le peuple juif fut inventé   Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine   Stern Gang   IN/OUT Colonialisme*S Israéliens  
  rayons: BD | Divers | International-Moyen Orient | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

16,20 €  
Le Rescapé et l’Exilé - Israël-Palestine une exigence de justice

 Israël-Palestine une exigence de justice

Auteurs Elias Sanbar
Stéphane Hessel
Editeur : Don Quichotte
collection : Non Fiction
rayon : International    -Moyen Orient
support : Livre
type : essai
thèmes : Palestine | Israël
biblios : expo Nakba
ean : 9782359490596
parution : mars 2012
dimensions : 188 pages ; 14 × 20,5 cm
imprimé en France
prix : 16,20 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 26 juin 2012
réserver
Hommes de culture férus de poésie, Stéphane Hessel et Elias Sanbar débordent dans ce livre le cadre strictement politique de la question palestinienne et du conflit israélo-arabe pour proposer une vision humaniste de l’avenir.

Que peut-on dire de nouveau sur un conflit de plus de cinquante ans, dont les paramètres de solution sont aujourd’hui connus par la communauté internationale ? MM. Hessel et Sanbar se sont accordés sur une démarche originale : retracer et analyser le cours des événements qui ont conduit à l’actuelle impasse et s’interroger sur le rapport entre légalité internationale et justice historique.

Tous deux reviennent, au cours de leur échange, et dans le même souci de combiner témoignages et réflexions, sur les grandes dates du conflit.

Elias Sanbar, né à Haïfa en 1947, s’est aussitôt retrouvé sur les routes de l’exil. Il parle du sentiment d’incompréhension et d’injustice qu’il partage avec son peuple.

Stéphane Hessel, ancien résistant et déporté à Buchenwald, était diplomate à l’ONU lors de la création d’Israël, à laquelle il était favorable.
Il avoue avoir des réserves depuis la guerre des Six Jours, où Israël ne peut plus justifier ses attaques par la légitime défense. Il pointe du doigt l’impunité du pays qui, en continuant la colonisation malgré les traités de paix, se place dans l’illégalité par rapport au droit international. Plus tard, ce sont ses liens avec des oligarchies financières du monde entier qui l’indignent.

En analysant les causes du conflit et les éléments qui ont empêché les négociations d’aboutir, MM. Hessel et Sanbar parviennent encore à trouver des raisons d’espérer. Sur la possibilité même d’un Etat palestinien, ils posent comme préalable le retrait des colonies en Cisjordanie.

Ils préconisent de former une région forte, où Israël et la future Palestine pourraient vivre ensemble sereinement.

Stéphane Hessel, lui, en appelle au réveil du peuple israélien, dans la lignée du printemps arabe. Les auteurs finissent par sortir le conflit de son caractère exceptionnel de bataille pour une terre sainte, trop lourd à porter, et prônent un retour à la banalité, condition sine qua non de la fin de l’impunité israélienne.


les auteurs :
Elias Sanbar : +
Stéphane Hessel : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |