- Passerelle éco - Librairie Plume(s)

sur le thème : éco-construction, Plume(s) présente aussi :
La chaux naturelle : Décorer, restaurer et construire   La maison à énergie zéro   J'attends une maison   Isoler écologique   Guide des énergies vertes pour la maison   Chauffage, isolation et ventilation écologiques   Choisir une énergie renouvelable adaptée à sa maison   Les pompes à chaleur  
  rayons :  BD | Divers -revues | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

5,00 €  
Passerelle éco

n° 81 été 23 - Rêve, Vision, Création

 
Editeur : Passerelle éco
rayon : Divers -revues
support : Revue
thèmes : éco-construction | écologie | écologie au quotidien
dimensions : 68 pages ; 15,5 × 21 cm ; |100 g
imprimé en France avec des encres végétales sur papier recyclé sans chlore
prix : 5,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 9 décembre 2011
réserver

La revue diffuse habituellement dans ses numéros des alternatives pratiques et concrètes permettant de développer des modes de vies écologiques. Dans ce numéro spécial, le propos est différent. Nous faisons le constat que la planète va mal, que nos sociétés peuvent bientôt imploser, et nous posons la question : « Et si on ne réussissait pas à éviter une catastrophe ? »

Dans cette hypothèse très crédible, nous devons faire le deuil des fondements de notre civilisation. Cette expérience de deuil elle-même est fortement déstabilisatrice. La revue présente, à destination des groupes et collectifs, des ateliers à même de mieux nous préparer intérieurement - et collectivement - à ce qui peut arriver.

L’effondrement renouvelle le sens de nos alternatives permaculturelles et écovillageoises. Quelques témoignages de lecteurs engagés concrètement au quotidien avec la conscience de l’éventualité de cet effondrement sont détaillés.

Ce numéro 81 de Passerelle Éco explore les différentes facettes du mystérieux passage du rêve à la réalité, particulièrement dans le domaine de la création et du développement des écolieux et alternatives permaculturelles.

Passerelle Éco, rêve et avenir : Ce thème est l’occasion d’évoquer le rêve fondateur de la revue et de l’association Passerelle Éco il y a 24 ans, de décrire la mise en réel qui a suivi et la manière avec laquelle le contexte, la revue et le réseau a évolué depuis. Enfin, un appel à participation est adressé aux lecteurs pour aborder ensemble la nécessaire évolution de la revue.

Quête de vision : Dans la tradition amérindienne existent de nombreux rituels et cérémonies dans lesquels les êtres humains apprennent et expérimentent ce qui constitue l’essence de la vie, la relation au vivant, les grandes lois universelles. Caroline Maisonneuve témoigne ici de son expérience de la préparation d’une quête de vision et apporte des éléments de com­pré­hen­sion de la sagesse ancestrale à laquelle ce rituel est relié.

Nos rêves, notre vocation : Alexis Robert évoque nos rêves dans le sens de nos désirs profonds, de ce qui peut nous dynamiser et nous épanouir, et de ce qui, dès l’enfance, peut nous donner notre raison d’être.

Je crée ma réalité : «  Je crée ma réalité... tu crées ta réalité, nous créons notre réalité  »  : qu’est-ce que cela signifie  ? Yann Thibaud explore cette question à travers les différents niveaux de l’être et de réel : conscient, inconscient et supra-conscient.

Crée ta réalité par la force de tes pensées : « Crée ta réalité par la force de tes pensées », c’est le genre de phrase qui énerve Marc ! Alors il décortique pourquoi, et pourquoi ça l’énerve particulièrement en ce qui concerne les écolieux, qui rassemblent des personnes qui se rassemblent pour construire ensemble.

Ateliers autogéré de partages de rêves : Thierry Albert raconte comment il a mis en place et co-animé à des ateliers autogérés de partages de rêves. Ces ateliers visent à accompagner chaque participant dans son accès aux enseignements de ses propres rêves, dans un cadre amical, protecteur et respectueux des particularités de chacun. Les modalités sont très simples à mettre en place.

Rêve du Dragon :
- Introduction aux phases de la méthode du Rêve du Dragon, qui permet l’invention et la réalisation de projets durables.
- Comment les habitants d’un écolieu s’approprient la méthode du Rêve du Dragon : une bande dessinée de Jonas Verhaeghe.

Les Annonces
- Sur une Terre : annonces des écolieux existants, oasis, écovillages, habitats participatifs, y compris les offres d’élargissement des écolieux et écovillages qui cherchent de nouveaux habitants.
- Projet d’installation : annonces des groupes-projets auxquels il ne manque qu’un lieu, ou quelques nouveaux participants, annonces des personnes prêtes à embarquer tout de suite sur un lieu collectif, des projets à forte dimension agricole... et annonces de ventes immobilières.
- Contacts et échanges : toutes les autres annonces de services, stages ou initiatives participant à la vie et au développement de l’écovillage global dont nous faisons tous partie, où que nous vivions, dès lors que nous développons un mode de vie écologique.

Le rêve éveillé, début d’une exploration de la vision commune : La force de la méthode du Mandala Holistique, telle que conçue par Robina Mc Curdy, tient dans la manière avec laquelle vont naître, être recueillis, assemblés et structurés les termes et les expressions qui permettront de nourrir une vision puissante et partagée au sein d’un collectif. Dans cette revue, nous présentons le premier temps du mandala holistique : le Rêve Éveillé, les autres temps étant décrits dans le livre Faire Ensemble, de Robina Mc Curdy.

Du rêve à la réalité : accepter d’être paysan : Marc Pleysier, de la Ferme Légère, constate combien il est difficile de redevenir paysan quand on a grandi avec la promesse que la nourriture serait toujours moins chère et indéfiniment disponible sans même devoir toucher terre... Beaucoup de celleux qui aspirent à vivre en écolieux fantasment cette vie et voudraient le confort occidental sans son impact écologique. C’est un bel objectif, un beau rêve, mais l’effort à fournir semble important.

Vision collective et charte : Comment créer puis entretenir la vision collective d’un écolieu ? Marc Pleysier, présente comment la vision collective de la Ferme légère dont il fut co-initiateur, s’est construite en plusieurs étapes, parfois collectives, et comment l’élaboration d’une charte permet d’énoncer un cap clair en s’appuyant sur des repères suffisamment souples mais concrets.




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |