Petit bréviaire écolo - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

dans le même rayon Politique et société-écologie, Plume(s) présente aussi :
L'écologie en 600 dates   C'est maintenant !   Dictature verte   Ogm, non merci ! oui à la biodiversité   Le Roundup face à ses juges   Sentir-penser avec la Terre   Loi française sur les OGM : "équilibrée" ou partiale ?   Plantes en péril  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-écologie | Pratique

6,00 €  
Petit bréviaire écolo

Auteurs Wilfrid Séjeau
Erwan Lecoeur
Editeur : Petits Matins
rayon : Politique et société    -écologie
support : Livre
ean : 9782915879988
parution : octobre 2011
dimensions : 153 pages ; 11 × 16,5 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim'vert
prix : 6,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 16 décembre 2011
réserver

Pas facile d’être un écolo ! Dès que vous êtes présenté comme tel, une série de remarques et de questions récurrentes surgissent.

Parfois naïves, parfois perfides, mais pas forcément dénuées de pertinence. Le grand classique : « Vous, les écolos, vous êtes contre le progrès. ». Et aussi : « C’est pas un luxe de riches, l’écologie ? » ; « L’écologie, ça ne devrait être ni de droite ni de gauche » ; « Votre programme est impossible, vous êtes des utopistes » ; « Vous ne saurez pas gérer », « Ça ne sert à rien de voter pour vous, vous ne serez jamais au pouvoir. » « Qu’est-ce que ça a à voir avec l’écologie, le mariage homo et les sans-papiers ? » Et enfin l’estocade : « De toute façon, vous n’êtes jamais d’accord entre vous. Les Verts, combien de divisions ? » ...

Ces remarques et ces questions, deux écolos de longue date y répondent ici avec humour, patience et pédagogie. Non, les écolos ne veulent pas mettre toute la filière automobile au chômage, ils veulent une croissance décarbonée, productrice de multiples emplois.

Non, ils ne veulent pas s’éclairer à la bougie (ce qui par ailleurs est très polluant), mais développer la recherche sur les énergies renouvelables. Non, ce n’est pas utopique de manger bio à grande échelle : il y a vingt ans, c’était presque impossible. Et, oui, les écolos ont une pensée économique et sociale, appuyée sur des courants de pensée et de multiples recherches. Avec sérieux mais sans se prendre au sérieux, les auteurs feront vaciller les sceptiques et fourniront une mine précieuse d’arguments aux déjà militants comme aux nouveaux venus de l’écologie.


les auteurs :
Wilfrid Séjeau : +
Erwan Lecoeur : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |