Autopsie des terrorismes - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

9,00 €  
Autopsie des terrorismes

Les attentats du 11 septembre 2001 et l’ordre mondial.

Auteur Noam Chomsky
Editeur : Agone
collection : Éléments
rayon : Politique et société
support : Livre
type : essai
ean : 9782748901559
parution : novembre 2011
dimensions : 216 pages ; 11 × 18 cm
imprimé en France
prix : 9,00 €
disponibilité : actuellement indisponible
arrivé à Plume(s) : 20 avril 2012
commander

Préface inédite de l’auteur "Y avait-il une alternative ?" (juin 2011)

Les États-Unis mènent ce qu’on appelle une « guerre de faible intensité ». C’est la doctrine officielle. Mais les définitions du conflit de faible intensité et celles du terrorisme sont presque semblables. Le terrorisme est l’utilisation de moyens coercitifs dirigés contre des populations civiles dans l’intention d’atteindre des visées politiques, religieuses ou autres. Le terrorisme n’est donc qu’une composante de l’action des États, c’est la doctrine officielle, et pas seulement celle des États-Unis. Aussi le terrorisme n’est-il pas, comme on le prétend souvent, « l’arme des faibles ».

Une première version de ce livre est parue en 2001. Dix ans après les attentats du 11 septembre, une décennie de « guerre contre le terrorisme » aboutit à l’exécution de Ben Laden. Après avoir analysé le contexte historique international de ces attentats et en particulier le rôle des États-Unis, l’auteur discute, dans sa préface, de la politique étrangère américaine au regard des principes du procès de Nuremberg. Ce qui lui permet de soulever plusieurs questions : les interventions américaines (en Irak, en Afghanistan, etc.) ne doivent-elles pas être jugées comme un « crime international suprême » ? N’y a-t-il pas incompatibilité radicale entre toute justice internationale et le principe d’immunité que s’accordent les grandes puissances occidentales ?

Avertissement des éditeurs français

Les lecteurs coutumiers des analyses de Noam Chomsky retrouveront sans doute dans ce petit livre la plus grande part des faits à la base de son inlassable observation de la politique étrangère des grandes puissances. Faits historiques qui, pour ne pas être confidentiels, sont à peu près absents des déclarations des gouvernements et des médias officiels. L’occultation de ces faits est en effet indispensable pour maintenir l’adhésion des populations à la poursuite des politiques des grandes puissances. Et le rappel de ces faits dérangeants – dont la liste s’allonge sans cesse (les mêmes raisons du plus fort produisant les mêmes effets sur les plus faibles) – constitue la tâche de toutes celles et tous ceux qui veulent regarder derrière le voile du discours dominant. Activité préalable à tout projet de changement social.

« Ces faits ont été complètement effacés de l’histoire. Il faudrait quasiment les crier sur tous les toits », faisait remarquer Noam Chomsky à Greg Ruggiero lors de la première édition de ce livre. Dix ans plus tard, pour cette réédition, le monde n’ayant pas changé, ce programme non plus.


l’auteur :
Noam Chomsky : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |