Crack Capitalism - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : mondialisation, Plume(s) présente aussi :
Le Profit et rien d'autre   Votez pour la démondialisation !   Mourir pour MacDo en Irak   Parlons mondialisation en 30 questions   Histoire de la mondialisation capitaliste - Tome 1, 1492-1914   La démondialisation ou le chaos   Les citoyens peuvent-ils changer l'économie   Histoire de la mondialisation capitaliste - Tome 2, 1914-2010  
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

20,00 €  
Crack Capitalism

33 thèses contre le capital

Auteur John Holloway
Editeur : Libertalia
rayon : Politique et société
support : Livre
type : essai
thèmes : mondialisation | capitalisme
ean : 9782918059226
parution : mai 2012
dimensions : 500 pages ; 14 × 21 cm
imprimé en Italie
prix : 20,00 €
disponibilité : manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 23 août 2012
réserver

Avec son livre Changer le monde sans prendre le pouvoir (Lux/Syllepse, 2007), John Holloway avait agité la gauche critique et radicale en réfutant l’idée du changement social à travers la prise du pouvoir d’État, suscitant indignation chez les uns et enthousiasmes chez les autres. Il propose aujourd’hui, avec Crack Capitalism, de relancer et d’approfondir le débat. Ce n’est plus seulement au concept d’État que s’attaque l’auteur mais à l’ensemble de la synthèse sociale produite par le capital.

L’argument central du livre repose à nouveau sur la nécessité urgente de détruire le capitalisme. Mais il s’agit ici de mettre l’accent sur l’ensemble des failles qui contrarient, ici et maintenant, la volonté totalitaire et englobante du capital. Rejetant l’idée d’une hiérarchisation des luttes, Crack Capitalism nous aide à penser les liens souterrains qui unissent une multitude de résistances hétérogènes. Quoi de plus naturel et évident que de refuser le monde tel qu’il va, de ne pas se soumettre aux logiques de l’argent et du pouvoir, de multiplier des failles où d’autres pratiques peuvent émerger ? Il s’ensuit la critique rigoureuse et vivifiante d’une vie mutilée par le capitalisme : de l’environnement à la sexualité, en passant par l’abstraction du travail et la valeur ou encore l’espace et le temps. John Holloway ravive dans ce nouveau livre une pensée radicale non orthodoxe. Contrariant les dogmes politiques et les identitarismes militants, Crack Capitalism renverse les angles d’analyses. Cet essai de théorie politique, accessible à tous grâce à son argumentation nourrie d’exemples, nous permet de penser les crises du capitalisme comme autant de crises de la domination dont nous sommes les acteurs libérés. Loin d’offrir un modèle, Crack Capitalism invite à la réflexion et au dépassement.

À son habitude, John Holloway ancre son approche dans l’actualité des mouvements sociaux, se référant notamment au mouvement néo-zapatiste dont il est proche. Docteur en sciences politiques originaire d’Irlande, il est installé au Mexique depuis 1991, où il enseigne à l’université Autonome de Puebla.

Crack Capitalism est traduit de l’anglais par José Chatroussat, qui grâce à sa connaissance internationale des mouvements de la gauche radicale, retransmet avec fidélité la fluidité et l’enjeu du raisonnement développé dans l’ouvrage.


l’auteur :


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |