Collection Bibliotheque_des_frontieres
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :

Ouvrages de la collection Bibliothèque des frontières : 4 articles trouvés


4 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 12 18 160 p. La mort aux frontières de l’Europe
retrouver, identifier, commémorer
T
Babels enquête immigration, exil 2017 25/04/17 9782369350767 Passager clandestin Bibliothèque des frontières Politique et société -immigration et précarité 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA
La mort de migrants noyés, asphyxiés, intoxiqués, déshydratés sur les côtes de la Méditerranée, de l’Egée, de l’Atlantique comme aux frontières terrestres de l’Europe est devenue une réalité quotidienne. Aujourd’hui, les tombes d’anonymes sont chaque jour plus nombreuses dans les cimetières de Lampedusa, Lesbos, Tenerife ou Calais. Ces morts interrogent les sociétés où sont découverts les corps des migrants. La prise en charge de ces morts, leur identification, le lien avec la famille au pays d’origine, l’acheminement du corps ou son enterrement sur place, reposent sur une chaîne d’acteurs institutionnels et citoyens. À travers les cérémonies et les commémorations se joue, au sein des différentes sociétés européennes qui les reçoivent, la visibilisation des migrants morts. Les mouvements de solidarité et les prises de conscience politiques des habitants des lieux-frontière érigent ces mobilisations en cause des migrants. Écouter les récits, recueillir les mises en mots de la mort et de la disparition par les personnes qui circulent à travers les frontières, donne accès au vécu et aux représentations d’une migration sur laquelle plane, sans cesse, le spectre de la mort. Cette articulation entre des questions sur le traitement des défunts et des interrogations sur l’imaginaire de la migration permet d’offrir un nouvel éclairage dans le débat actuel sur la « crise migratoire ». Désactivant les lectures misérabilistes faisant des migrants des victimes dépourvues de capacité d’action ou des inconscients prenant des risques inconsidérés pour rejoindre l’Europe, la réflexion fait apparaître la violence dont sont porteuses les frontières européennes. À travers l’exploration de ces grands enjeux administratifs, politiques, affectifs et moraux, cet ouvrage invite à questionner les limites et les effets des politiques migratoires contemporaines.
x 12 18 120 p. Entre accueil et rejet
ce que les villes font aux migrants
T
Babels doc immigration, répression 2018 23/01/18 9782369350897 Passager clandestin Bibliothèque des frontières Politique et société -immigration et précarité 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA
Une analyse du traitement de l’asile depuis 2015 et de la crise « migratoire », offrant une généalogie des politiques et des polémiques sur cette question. Ce livre part du constat que c’est de plus en plus dans les villes que se pose la question de l’accueil, les villes sont devenues des acteurs de plus en plus présents (par rapport à l’Etat et à l’Europe). Pendant que les politiques publiques migratoires se focalisaient sur la maîtrise des frontière, les villes devaient gérer ce qui se passait réellement. Souvent, les villes essaient tout simplement de fédérer les mouvements d’hospitalité privée, car ce sont souvent les citoyens qui réagissent en premier. Les enquêtes menées dans ce livre recherchent les formes officielles et officieuses de prise en charge des migrants dans les villes européennes.
x 12 18 120 p. Exils syriens
parcours et ancrages (Liban, Turquie, Europe)
T
Collectif enquête exil, Syrie 2018 02/06/18 9782369352112 Passager clandestin Bibliothèque des frontières International -Moyen Orient 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA
Ce titre se concentre sur l’exil syrien, en premier lieu vers le Liban, mais aussi vers la Turquie et l’Europe. La Syrie est le pays qui a le plus de réfugiés internationaux au monde ; en 2016, 5,5 millions de personnes avaient fui le pays. La crise syrienne actuelle est d’une ampleur sans précédent, et désormais, au Liban, une personne sur quatre est un réfugié syrien. Beyrouth à elle seule accueille près de 30 % du million de Syriens réfugié au Liban. Ce que nous appelons en Europe « crise des réfugiés » est, au Liban, une crise nationale. De plus, l’État libanais ayant refusé d’installer des camps officiels de peur de provoquer une installation permanente, les réfugiés s’installent un peu partout avec les moyens du bord. En décrivant une réalité très différente de la situation européenne par son intensité et ses enjeux, ce livre permet de renouveler notre compréhension de la prétendue crise à laquelle nous serions confrontés. Il revient sur les liens entre Libanais et Syriens, qui constituaient au Liban l’essentiel de la main-d’oeuvre non-qualifiée dans les secteurs de l’agriculture et du bâtiment depuis les années 1960. Il retrace la longue histoire des circulations, des liens sociaux, familiaux et politiques entre les deux pays. Au Liban, la situation de plus en plus tendue pousse de nombreux Syriens à quitter le pays, de façon légale ou illégale, notamment en direction de l’Europe. Le livre étudie donc aussi leurs parcours jusqu’en Turquie, en Allemagne et en France. Le qualificatif et le statut de « réfugié » occultent souvent la diversité des profils, des expériences et des parcours ; face aux discours qui nous parlent des migrants dans leur ensemble, ce livre nous invite à considérer chaque cas comme une histoire unique.
x 12 18 127 p. La police des migrants : filtrer, disperser, harceler T Babels enquête immigration, répression 2019 18/04/19 9782369352204 Passager clandestin Bibliothèque des frontières Politique et société -immigration et précarité 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA
À partir d’enquêtes de terrain menées aux frontières entre le Maroc et l’Espagne, la Grèce et la Turquie, la France et l’Italie ou la Grande-Bretagne, cet ouvrage interroge les pratiques concrètes de la police des migrants : filtrage, concentration, dispersion, harcèlement, expulsion des populations réfugiées. Les histoires de vie, les mécanismes et pratiques concrètes et les données qu’elles permettent de recueillir rendent ainsi possible de penser ensemble les logiques de gouvernement des migrations et les expériences qu’elles façonnent pour des êtres humains constamment confrontées à leur violence.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |