Collection Societe_civile
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.

Ouvrages de la collection Société civile : 33 articles trouvés


33 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 12 22 237 p. Au-delà du bio : la consom’action T Rimsky-Korsakoff Jean-Pierre essai consommation 2003 12/09/03 9782913492196 Yves Michel Société civile Politique et société -consommation 17,24 € 17.24 épuisé
AA AA

Et si le simple geste d’acheter tel ou tel aliment, dans tel ou tel magasin, était loin d’être anodin ? C’est ce que montre l’auteur, en mettant en lumière les nombreuses conséquences et enjeux qui se profilent derrière nos choix de consommation.

Il compare l’agriculture biologique et l’agriculture chimique moderne, avec leurs enjeux de santé publique, puis les filières de distribution : grandes et moyennes surfaces et coopératives de consommateurs Biocoop. Il indique tout ce qu’il faut savoir sur les garanties des produits biologiques et les coulisses de la production et de la distribution.

Il propose une nouvelle citoyenneté, la consom’action, qui englobe une éthique, des choix de consommation, et des mesures à prendre pour l’avenir des générations et de la planète - l’idéal étant de produire et de consommer localement.

Autant de pistes pour se positionner et s’engager en pratique, en tant que consommateur et citoyen : engagement citoyen et écologique dans des alternatives existantes au niveau local et mondial, commerce équitable, gestion citoyenne des déchets, etc.

Pour illustrer son propos et montrer ce qui peut être réalisé, il prend en exemple le mouvement des Biocoops : impulsion de départ, défis rencontrés, contexte historique, enjeux et objectifs actuels…

L’objet de ce livre est de montrer que nous pouvons, simplement par le choix de nos achats, influer sur le devenir du monde.

Jean-Pierre Rimsky-KorsakoffJean-Pierre Rimsky-Korsakoff, ancien trésorier de la fédération Biocoop Grand-Ouest, puis délégué au Conseil Confédéral national, est porteur d’un projet de démarche assurance-qualité au sein du mouvement Biocoop.

x 12,5 19,5 274 p. La guérilla jardinière T Reynolds Richard essai écologie au quotidien 2010 01/03/10 9782913492745 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 9,00 € 9.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Et si nous investissions les lieux incultes de nos villes pour les faire fleurir ? La guérilla jardinière (ou Guerrilla Gardening) est une forme d’action directe citoyenne et écologiste.

Ses activistes occupent des endroits délaissés, dont ils ne sont pas propriétaires, pour y faire pousser des fleurs, des légumes. Ils récupèrent les terres de la négligence ou du mauvais usage pour leur donner une nouvelle vie. La guérilla jardinière défend le droit à la terre et la réforme agraire. C’est une fronde qui remet en question le régime foncier et interpelle les pouvoirs publics sur l’utilisation de ces terres en friche.

Dans certains cas, c’est un pied de nez au " tout béton " de nos villes, dans d’autres une revendication pour des cultures vivrières, comme le Mouvement des sans-terre au Brésil. Parfois, cela débouche aussi sur des jardins partagés ou communautaires. Ce livre présente pour la première fois en français cette action non violente. Le mouvement Guerrilla Gardening existe à Londres, New York, Los Angeles, San Francisco, Miami, Vienne et Berlin.

Il est prêt à déferler sur la France à Rennes, Nantes, Lyon, Lille, Grenoble, Toulouse... Découvrez ce mouvement, ses aspirations, ses buts, ses moyens d’actions ! Des fois que ça vous tente...

x 12 22 200 p. Réapprendre à coopérer
Abécédaire
T
Gouil Hervé guide développement personnel 2010 04/10/10 9782913492851 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 13,18 € 13.18 épuisé
AA AA

Dans un contexte où le travail est synonyme de mal-être et de désarroi, où les " marchés " et quelques grandes entreprise semblent plus influents que les Etats, la coopération apparaît comme une voie essentielle pour retrouver les bénéfices d’échanges économiques, sociaux et culturels plus satisfaisants.

Et si l’on réapprenait à coopérer ? A travailler ensemble et lutter contre la violence, le stress et les effets les plus néfastes de la structuration sociale et économique actuelle... Cet abécédaire, synthèse de quinze années de travail sur la coopération, nous éclaire sur ses différentes dimensions économiques, sociales, psychologiques et philosophiques. Les personnes engagées en faveur d’échanges plus respectueux, comme celles qui cherchent d’autres voies pour un management de projets plus constructif et une gestion véritablement humaine, des ressources, y trouveront quelques pistes majeures de travail.

Les courtes chroniques présentées dans cet ouvrage permettront au lecteur d’approfondir sa réflexion sur la coopération et sa propre capacité à coopérer, en ouvrant successivement ou à son gré les différentes portes proposées.

x 12 22 210 p. L’emprise de l’image
De Guantanamo à Tarnac
T
Paye Jean-Claude essai image 2011 14/10/11 9782364290020 Yves Michel Société civile Politique et société -médias 14,20 € 14.20 épuisé
AA AA

Essai sur l’emprise de l’image au détriment de l’État de droit, étayé par la prison de Guantanamo (prison US sur le sol cubain hors de tout cadre légal) et "l’affaire de Tarnac", où des citoyens se sont vus accuser du sabotage d’une ligne TGV au seul motif de leur profil social.

Une mise en cause essentielle du "tout sécuritaire" et des lois et procès "terroristes". Il articule critique juridique, politique et concepts de la psychanalyse. Il porte sur l’annulation de la fonction du langage au profit du règne de l’image dans notre société.

x 14 22 494 p. Le technoscentisme
le totalitarisme contemporain
T
Atteia Marc essai sciences, techniques 2009 19/01/09 9782913492639 Yves Michel Société civile Politique et société 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA

Aux idéologies athées qui ont tenté au XXe siècle de soumettre le monde à leur empire, s’est substituée sans transition une idéologie beaucoup plus subtile qui, aujourd’hui, surplombe le monde et l’assujettit à un nouvel ordre : le technoscientisme. Celui-ci est né de l’incroyable développement scientifique et technique qui a ébloui les terriens. Cette idéologie s’est affirmée, imposant son projet de maîtrise et de domination de la nature via la mathématisation du réel. Et c’est dans l’entité planétaire qu’est la Ville que la religion technoscientiste est vénérée avec le plus de ferveur.

Unies par un réseau de relations multiples de plus en plus serré, les grandes cités de notre planète sont soumises à la férule du technocapitalisme, hybridation du capitalisme et de la technoscience, dernier avatar du capitalisme. Assises de la société technoscientiste, la bio-ingénierie et l’industrie nucléaire imposent une loi d’airain à tous les êtres humains et créent pour tous des nuisances de plus en plus graves qui menacent la vie des générations à venir.

Les idéaux humanistes de paix, de justice sociale et de liberté régressent partout. L’auteur examine ici, avec son regard de philosophe et de mathématicien, le nouvel " ordre " mondial. Il montre comment la Ville est devenu un monde de plus en plus totalitaire, tendu dans la démesure vers la création d’un homme- dieu. Il appelle à refuser le fatalisme et à résister sans faiblesse à l’idéologie dominante.

x 12 22 130 p. Les poules préfèrent les cages
Bien-être industriel et dictature technologique
T
Farrachi Armand essai philosophie, liberté 2012 23/02/12 9782364290099 Yves Michel Société civile Politique et société 10,00 € 10.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Il y a quelques années, une étude scientifique sur le comportement des poules élevées en batterie concluait qu’elles n’étaient pas gênées par leur cage, mais s’y trouvaient au contraire plus en sécurité qu’ailleurs.

De là à dire que les poules préfèrent les cages, il n’y qu’un pas. Pourquoi ne pas dire alors que les veaux préfèrent être dans l’obscurité, les otaries exhibées dans des cirques et les Indiens parqués dans des réserves ? Nous-mêmes, ne sommes-vous pas de plus en plus amenés à définir notre " bien être " en fonction d’une économie qui n’hésite plus à soumettre l’homme aux impératifs de l’industrie ?

x 14 22 416 p. Un nouveau monde en marche
ers une société non-violente, écologique et solidaire
T
Muratet Laurent et Godinot Etienne essai alternatives 2012 01/06/12 9782364290167 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 22,00 € 22.00 épuisé
AA AA

L’agriculture et les menaces de crises alimentaires, la misère de centaines de millions d’êtres humains, l’empreinte écologique des sociétés industrielles, la perte de la biodiversité, le brevetage du vivant : voici des sujets gravissimes bien peu traités par la classe politique...

Cet ouvrage à plusieurs voix présente l’état du monde et les grands défis du troisième millénaire : l’écologie, la lutte contre la misère et le mal-développement, la nécessité d’un nouveau type de développement et d’une nouvelle civilisation.
Il met en valeur le concept de non-violence appliquée aux grands défis contemporains : les luttes sociales et politiques, l’économie, l’écologie, le changement individuel et collectif. Les questions du réapprentissage des valeurs de la vie, de la revalorisation du travail manuel, de l’altruisme, de la transformation personnelle indissociable du changement sociétal et des moyens de cette transformation personnelle (la vie dans l’instant présent, la méditation, le yoga, l’art, l’apport des traditions spirituelles, la spiritualité laïque) sont autant de thématiques abordées.

Un livre dense, à lire au fil des jours, en y piochant des inspirations et des idées pour se donner de l’énergie. Un livre fort qui parle à la raison, mais aussi au coeur avec des raisons d’espérer et de s’engager.

Préface de Stéphane Hessel.

x 12 22 145 p. Court circuit
Un an avec quatre agriculteurs qui ont réinventé leur métier
T
Sarpaux Stéphane et Crubezy Nathalie enquête agriculture 2012 12/10/12 9782364290235 Yves Michel Société civile Politique et société -agriculture 14,00 € 14.00 présent à Plume(s)
AA AA

À quoi sert un agriculteur aujourd’hui ? A-t-il pour vocation d’assurer, par tous les moyens possibles, l’alimentation de la Nation ? Doit-il devenir un « aménageur paysager » comme le souhaiterait la Politique agricole commune édictée à Bruxelles ? Est-il un acteur économique qui doit se battre sur un marché mondialisé ?

Et s’il était une espèce en voie de disparition ?

Et si, plus modestement, sa vocation était de fournir des produits sains à des consommateurs qui se trouvent près de chez lui ? AMAP, marché paysan, épicerie participative, vente par Internet… Depuis dix ans, de nombreuses initiatives qui permettent de retrouver un lien direct entre celui qui produit à la campagne et celui qui consomme en ville ont vu le jour.

Pendant un an, les auteurs ont suivi quatre agriculteurs : un maraîcher, un apiculteur, un arboriculteur et un chevrier qui ont fait le choix des circuits courts. Une année de travail, de rebondissements, d’échecs et de joies, mais surtout une année pleine de sens. Car, en devenant des acteurs du mouvement « Locavore », ces agriculteurs ont pu donner du sens à leur métier.

x 12 22 361 p. Les aventuriers de l’abondance
Eco-fiction pour répondre aux défis du XXIe siècle
T
Derudder Philippe 2009 09/11/09 9782913492684 Yves Michel Société civile Politique et société 17,24 € 17.24 présent à Plume(s)
AA AA
Un roman qui vous dit tout sur les mécanismes monétaires, locaux et mondiaux, mais aussi vous introduit à la conscience d’abondance : à la fois palpitant et instructif !
Le projet d’avenir de nos " élites " pour la planète est fondé sur une relance de la croissance tirée par le " développement durable " ; autrement dit, on continue comme avant, mais " en vert ". Or, le système " d’avant " qu’on se garde bien de remettre en question, repose sur la logique de l’argent-roi, responsable des iniquités sociales, de la pauvreté, de la faim, de la pollution et du pillage des ressources. Peut-on sérieusement croire que l’écologie tirée par l’argent résoudra nos problèmes ? Ne nous laissons pas duper par " le système ", car il n’est que le reflet de l’intention de ceux qui le conçoivent et l’utilisent. Ainsi les multiples crises que nous connaissons reflètent-elles un mode de pensée inapproprié à la réalité humaine du XXIe siècle. Elles sont une invitation pressante à passer de ce que l’auteur appelle la conscience de rareté qui conduit à vouloir amasser et " gagner ", à la conscience d’Abondance, qui ne signifie pas avoir beaucoup, mais être dans une sensation de complète satiété. En terme systémique, c’est passer de la logique de l’argent-roi à celle de la vie-reine. Ce livre, par le biais de l’histoire romancée d’un petit village qui s’engage dans cette " aventure ", nous parle de cet incroyable défi que l’humanité a à relever. Il donne des clés essentielles pour opérer cette transformation de conscience, tout en proposant des solutions économico-financières possibles à mettre en place dès maintenant, à notre niveau, afin d’initier les bases d’un monde de suffisance bienheureuse pour tous.
x 14 22 248 p. Replanter les consciences
Une refondation de la relation Homme/Nature
T
Rabourdin Sabine essai 2012 10/09/12 9782364290198 Yves Michel Société civile Politique et société 19,90 € 19.90 présent à Plume(s)
AA AA
Un essai sur la question de la rupture de la relation homme/nature, et les solutions envisagées pour renouer ce dialogue. Ce livre analyse la rupture historique homme/nature et l’émergence d’une nouvelle relation homme/nature, qui allie, dans les sociétés modernes, les notions d’écologie, de spiritualité et de décroissance. Trouver les réponses à ces problématiques en "se connaissant soi-même".
x 14 22 239 p. Autopromotion, habitat groupé, écologie et liens sociaux
Comment construire collectivement un immeuble en ville ?
T
Parasote Bruno guide habitat, construction 2011 23/02/11 9782913492929 Yves Michel Société civile Pratique -construction 24,34 € 24.34 épuisé
AA AA

L’autopromotion consiste en la construction collective en ville d’immeubles par des particuliers, et ce sans l’intermédiaire d’un promoteur immobilier. Il est le pendant urbain des habitats groupés que l’on retrouve en milieu rural sous la configuration d’un groupe de maisons rassemblées autour d’une cour commune.

Ce livre pratique a pour ambition de donner des outils pour comprendre l’autopromotion et l’appliquer concrètement. L’auteur définit précisément le concept d’autopromotion et en détaille l’intérêt pour l’individu et pour la collectivité. Car l’autopromotion n’est pas qu’un montage immobilier privé, elle peut aussi être un moyen d’action au service de la société. Il donne ensuite des outils méthodologiques pour se lancer : constituer un groupe en autopromotion (animation, statuts, etc.), piloter les études, gérer le chantier, superviser la ventilation des coûts entre les membres, respecter les obligations légales tout en maîtrisant les aspects architecturaux, techniques et environnementaux. L’ouvrage aborde également la vie d’un habitat groupé urbain après son achèvement : la vie entre voisins, l’engagement social, les retours d’expérience 30 ans après. De nombreux témoignages et photos rendent la lecture plus concrète. L’autopromotion, une solution originale et innovante pour répondre à des problématiques actuelles : conscience écologique, nécessité et volonté de créer du lien social en milieu urbain, évolution des ménages, économie des coûts de construction.

x 14 22,1 238 p. Temps de vivre, lien social et vie locale
Des alternatives pour une société à taille humaine
T
Médigue Alice essai alternatives, art de vivre 2012 16/03/12 9782364290105 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 16,00 € 16.00 épuisé
AA AA

Nous vivons dans une société de la démesure qui a consacré le temps de l’urgence, de la course perpétuelle comme temps dominant notre espace social. La logique de la gestion efficace et de la rationalisation de toute chose a cloisonné et formaté nos espaces sociaux. Il s’agit d’un véritable processus de désappropriation. Nous ne sommes plus maîtres de nos vies, mais dépendants de la télévision, de la publicité, de l’urbanisation galopante.

  1. Un état des lieux de cette désappropriation sur plusieurs domaines : sociologie, écologie, anthropologie, urbanisme ;
  2. les malaises qui en découlent et le manque d’échange culturel commun (ce que Winnicott appelle l’espace potentiel) ;
  3. Des pistes et des solutions pratiques pour se réapproprier son espace : AMAP, écovillages, finances solidaires, jardins partagés >>>> pour ne plus être de simples consommateurs et spectateurs passifs du monde.
x 14 22 220 p. Le "toujours moins cher" ; à quel prix ?
Grande distribution, élus, Etat, Justice : une "entente" cordiale
T
Le Coq Vincent et Poiroux Anne-Sophie essai consommation 2013 15/03/13 9782364290297 Yves Michel Société civile Politique et société -consommation 14,50 € 14.50 présent à Plume(s)
AA AA

La loi « Royer » devait protéger les petits commerçants et favoriser un aménagement harmonieux du territoire. Aucun de ces objectifs n’a été atteint, mais encore, alors que les pouvoirs publics ont de longue date la claire conscience de sa faillite, le régime établi en 1973 a été conservé jusqu’à aujourd’hui.

L’État a systématiquement tranché en faveur de la grande distribution.

Les dégâts en sont immenses, c’est notre modèle social qui est ravagé.

L’observation minutieuse, par les auteurs, des relations entre la grande distribution et l’État, révèle l’intelligence des acteurs des grandes enseignes à tirer parti de la corruption des élites : la grande distribution a financé la vie politique française.

En contrepartie, celle-ci l’a favorisée systématiquement au détriment des petits commerçants, mais aussi des paysans, des producteurs en général, de la santé des consommateurs et plus généralement de notre modèle social lui-même.

Qui sont les plus grandes fortunes de France ? Celles de la grande distribution. L’écart s’est creusé de façon vertigineuse entre eux d’un côté et leurs travailleurs et les producteurs de l’autre.

Il est temps de réagir par une salutaire prise de conscience et nos choix de consommation.

x 14 22 297 p. Vivre en yourte : un choix de liberté
Hymne à la sobriété heureuse
T
Barbe Sylvie témoignage habitat nomade, simplicité 2013 19/04/13 9782364290358 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Il était une fois une femme rêvant de liberté, qui décida de tout quitter pour vivre simplement sous une tente fabriquée de ses mains. Pionnière des yourtes, elle s’installe dans les années 1990 dans les Cévennes. Défricheuse d’un mode de vie sobre et autonome, elle fait rapidement des émules, mais se heurte à des obstacles : elle dévoile ici ses déboires au camp de yourtes, aux prises avec les spéculateurs, les potentats locaux, le voisinage, l’intolérance, et affirme son bonheur d’avoir réussi à incarner son rêve d’intégrité et de cohérence.

Elle rend hommage aux humbles en démontrant comment la yourte peut sauver du désespoir et restaurer la dignité. Hymne écoféministe à la simplicité volontaire, ce témoignage d’une femme rebelle à l’ordre dominant défend le droit à l’autoconstruction, à l’autosubsistance, aux énergies autonomes et renouvelables, le respect de la nature, la non - coopération au consumérisme, la non-violence, la poésie, le droit à la colère, le devoir d’alerte...

C’est ainsi qu’un chemin vers l’éveil est tracé.

x 14 22 224 p. Projet d’habitants et démocratie locale
Mode d’emploi des dispositifs publics
T
Léval Gérard guide 2014 10/03/14 9782364290471 Yves Michel Societe Civile Politique et société -alternatives 19,00 € 19.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Il existe un grand nombre de fonds de soutien aux initiatives mis en place par les collectivités locales en partenariat avec l’État et / ou d’autres partenaires publics (conseils régionaux, conseils généraux, CAF...) et privés (bailleurs sociaux...). Ils permettent la concrétisation de projets d’habitants. Ils ont la particularité d’être, à l’échelle de quartiers ou de villes petites ou moyennes, des lieux de coopération entre élus, techniciens des collectivités, responsables associatifs mais aussi - et surtout ! - simples habitants.

Quels sont les différents dispositifs publics existants ? À quoi servent-ils ? Qui peut les utiliser, et comment ?

x 12 22 216 p. Chaos mode d’emploi
Solutions individuelles et collectives
T
Marion Bruno essai 2014 05/05/14 9782364290495 Yves Michel Société civile Politique et société 16,00 € 16.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Une grille de lecture basée sur les théories du chaos pour comprendre le monde actuel, ses évolutions et ses mutations. Des solutions pour une évolution positive dans ce monde turbulent, à la fois individuelle et collective.

  • Les nombreuses histoires, exemples et anecdotes qui illustrent les différents sujets permettent d’aborder des concepts a priori pointus comme les théories du chaos, pour les mettre à disposition d’un large public de manière très simple et pratique.
  • Trois parties : La première décrit comment et pourquoi le monde est devenu turbulent et chaotique. La seconde propose des outils très simples issus des théories du chaos : l’évolution des systèmes chaotiques et les images fractales. La troisième partie, la plus importante, décrit comment nous pouvons évoluer et nous développer dans ce monde chaotique. Des exemples illustrent concrètement les aspects du développement individuel, des institutions et surtout des organisations.
  • Il balaie un grand nombre de domaines, de nos relations, notre mode de vie, jusqu’à l’économie et le management, en y apportant l’approche fractale.
  • Véritable livre à la fois de réflexion et livre-outil qui permet de comprendre et d’agir dans un monde devenu turbulent et chaotique.
x 12 22 125 p. (Biens) communs, quel avenir ?
Un enjeu stratégique pour l’économie sociale et solidaire
T
Thomé Pierre essai communs 2016 26/02/16 9782364290747 Yves Michel Societe Civile Politique et société -alternatives 13,00 € 13.00 présent à Plume(s)
AA AA

L’eau, l’air, la terre et les ressources naturelles doivent être considérées comme des biens communs de l’humanité ; dès lors, comment les gérer ? Pierre THOME apporte une définition des "biens communs", vocable de plus en plus utilisé, y compris pour les connaissances intellectuelles. Puis il en pose la problématique qui est l’appropriation par les sociétés transnationales, le lien avec l’ESS, s’appuyant sur l’exemple concret de la production du Beaufort en Tarentaise.

Et il termine par une réflexion conceptuelle sur leur gouvernance.

x 20 22 200 p. L’intelligence collective
Co-créons en conscience le monde de demain
T
Marsan Christine, Simon Marine, Lavens Jérôme, Chapelle Gauthier, Saint Girons Sybille, Gérard Thomas Emmanuel et Julien Éric essai alternatives 2014 10/11/14 9782364290525 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 25,00 € 25.00 présent à Plume(s)
AA AA
Marine Simon, Jérôme Lavens, Gauthier Chapelle, Sybille Saint Girons, Thomas Emmanuel Gérard, Éric Julien
L’intelligence collective est la capacité humaine à coopérer sur le plan intellectuel pour créer, innover et inventer. Cet ouvrage permet l’approfondissement de notre Intelligence Collective, d’en comprendre ses principes, de les intégrer pour trouver des solutions coopératives aux problèmes sociaux et environnementaux.
x 14 22 320 p. Claude Neuschwander : une vie de militance(s) T Neuschwander Claude autobiographie 2011 16/09/11 9782364290044 Yves Michel Société civile Politique et société 22,31 € 22.31 épuisé
AA AA
Autoportrait d’un humaniste compétent, qui s’est mis toute sa vie au service de la collectivité, s’appuyant pendant soixante ans sur le slogan de l’action catholique des jeunes, qui l’a formé : voir, juger, agir. Claude Neuschwander a dirigé Publicis et la Fnac, présidé l’Unef et l’Adels, créée Ten, coopérative pionnière de consultants, conseillé Edgar Pisani et inventé les conseils de résidents, à Sarcelles ; mais il est surtout connu du grand public pour son rôle dans la reprise de Lip, cette usine symbole d’une autogestion ouvrière dans les années 70, mais encore présente dans les mythes politiques français, juste après mai 68.
Il en fut le patron durant cette période.
x 12 22 112 p. L’homme post-numérique
Face à la société de surveillance générale
T
Bernard (de) François essai 2015 13/06/15 9782364290686 Yves Michel Société civile Politique et société 11,80 € 11.80 présent à Plume(s)
AA AA

L’état inquiétant du monde actuel et son rapport au numérique sont peu pensés sous l’angle de leurs liens les plus profonds. C’est que la partition des cerveaux, comme celle des ordinateurs, fonctionne bien : elle permet au projet despotique de se poursuivre avec une vigueur exceptionnelle. De fait, jamais la colonisation des esprits, des imaginaires et des corps n’a été rendue aussi massive et performante entre les mains d’un tout petit nombre.

Ce livre s’efforce ainsi de rappeler comment le numérique a pu envahir nos vies : un « virtuel » qui en est venu à évincer le « réel » jusqu’à prendre toute sa place. Il s’intéresse à la nature des changements auxquels nous sommes confrontés, à leurs paradoxes et à leurs outils (les « TIC »). Il s’attache à la question de la surveillance et du contrôle généralisés, point de bascule de nos sociétés vers le modèle d’une tyrannie numérique déjà effective. Il propose de contourner le piège historique que nous avons forgé, en désignant les voies possibles de la résistance citoyenne et en esquissant le projet d’un homme post-numérique . Il précise enfin ce que pourrait être une mobilisation post-numérique à la hauteur des enjeux et des défis contemporains.

L’auteur :

François de Bernard, philosophe et consultant indépendant, anime aussi le réseau transdisciplinaire du GERM. Il est l’auteur de nombreux articles, ouvrages collectifs, fictions et essais, parmi lesquels La Cité du chômage (Verticales, 1997), L’Emblème démocratique (1001 Nuits, 1998), La Pauvreté durable (Félin, 2002), le Dictionnaire critique des mondialisations (2002, Pré aux Clercs), La Fabrique du terrorisme (Yves Michel, 2008).


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |