Collection La_republique_des_idees
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.

Ouvrages de la collection La république des idées : 10 articles trouvés


10 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 14 20,5 103 p. Vers une démocratie écologique
Le citoyen, le savant et le politique
T
Bourg Dominique et Whiteside Kerry essai écologie, politique 2010 07/10/10 9782021022988 Seuil La république des idées Politique et société -écologie 11,80 € 11.80 présent à Plume(s)
AA AA

Les dégradations que nous infligeons à la planète menacent l’avenir et la survie de l’humanité.

Or l’urgence de la situation ne débouche pas sur des décisions fermes et concrètes. Jusqu’à quand ? Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cet attentisme s’explique d’abord par une inaptitude politique : la démocratie représentative n’est pas en mesure de répondre aux problèmes écologiques contemporains. Ce livre propose des solutions, tant institutionnelles que délibératives, pour relever le défi et refonder notre sens du bien commun.

Sauvegarder la biosphère exige de repenser la démocratie elle-même.

x 14 20,5 133 p. Pour une révolution fiscale - Un impôt sur le revenu pour le XXIe siècle T Landais Camille, Piketty Thomas et Saez Emmanuel économie 2011 20/01/11 9782021039412 Seuil La république des idées Politique et société -économie 11,80 € 11.80 sur commande ?
AA AA

La fiscalité française est asphyxiée par sa complexité, son manque de transparence et l’accumulation de privilèges pour une minorité de contribuables ultra-riches.

Mais on en reste trop souvent, en la matière, à des énoncés aussi vagues que stériles. Ce livre innove en proposant une critique d’ensemble du système fiscal français. Il démontre scientifiquement, pour la première fois, le caractère régressif de l’impôt dans notre pays (ce qui signifie que, tous prélèvements confondus, les taux d’imposition sont plus élevés pour les ménages les plus modestes et s’abaissent pour les plus riches).

Pour cette raison, il fera date. Mais cette analyse au scalpel ne se contente pas de mettre au jour l’injustice du système. Elle plaide pour une révolution fiscale, chiffrée et opérationnelle, fondée sur trois principes : équité, progressivité réelle, démocratie. Ce livre contribue de manière décisive à l’édification d’une nouvelle critique sociale et se pose au centre du débat politique pour les années à venir.

Pour la première fois dans le monde, un site Internet permet à chacun d’évaluer les propositions des auteurs et de concevoir une réforme www.revolution-fiscale.fr

x 13 20,5 128 p. Les nouvelles classes moyennes T Maurin Eric et Goux Dominique essai sociologie 2012 12/01/12 9782021071474 Seuil La république des idées Politique et société 11,80 € 11.80 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Souvent perçues - et convoitées - comme le noyau stable de la société, les classes moyennes sont en réalité le lieu où s’expriment les aspirations les plus intenses à l’ascension sociale et les craintes les plus aiguës face au déclin.

La droite cherche traditionnellement à les enrôler dans ses combats contre l’Etat-providence et ses " assistés ", tandis que la gauche rêve de les allier aux classes populaires dans une lutte commune contre les privilégiés et les ultra-riches ; mais droite et gauche confondues ne manquent jamais de noircir le déclassement qui les frapperait indistinctement. S’appuyant sur un ensemble d’enquêtes inédites, ce livre passe ces idées toutes faites au crible et démontre comment les familles des classes moyennes ont su en réalité maintenir leur position tout au long de ces trente dernières années, au terme d’une lutte sociale sans merci pour les statuts professionnels les plus protégés, les quartiers de résidence les plus sûrs et les diplômes les plus recherchés.

x 13,9 20,5 111 p. La crise qui vient
La nouvelle fracture territoriale
T
Davezies Laurent 2012 18/10/12 9782021086454 Seuil La république des idées Politique et société 11,80 € 11.80 présent à Plume(s)
AA AA

L’ouvrage analyse les effets territoriaux des crises qui frappent simultanément notre pays. Crise financière, crise de la dette, crise de l’énergie : chacune, à sa façon, joue et jouera fortement sur le destin des territoires. Ces chocs et leurs impacts territoriaux ne sont pas conjoncturels, mais structurels. Ils signent la fin d’un cycle de trente ans.

Durant les grandes crises antérieures (1973, 1983, 1993), qui avaient accéléré les changements structurels dans le pays, les aides publiques avaient permis aux territoires de connaître un développement aussi inattendu qu’ignoré.
Hier, les amortisseurs étaient plus puissants que les chocs. Ce n’est plus le cas depuis 2008. Avec la crise des finances publiques et sociales, ce qui, hier, avait porté et protégé les territoires les menace aujourd’hui. Une ère s’achève : celle de la croissance et du développement des territoires suburbains, fondée sur la consommation (elle-même financée par les déficits publics et l’endettement).
De plus en plus, notre société sera assise sur une croissance faible, le sevrage de la dépense publique et la restriction du crédit. L’énergie chère et la crise de l’économie résidentielle laissent prévoir un retour à la production et aux métropoles.

Les cartes se redistribuent. Les changements en cours remettent en cause le mode de développement qui prévalait depuis trente ans. En d’autres termes, le nouvel ouvrage de Davezies annonce et décrit la crise des années 2010-2020.

x 14 20,5 308 p. Le mystère français T Todd Emmanuel et Le Bras Hervé essai France, sociologie 2013 21/03/13 9782021102161 Seuil La république des idées Politique et société 17,90 € 17.90 sur commande ?
AA AA

À quoi ressemble la France dont hérite aujourd’hui François Hollande, trois décennies après l’élection de Mitterrand ? La révolution des mœurs et la globalisation l’ont-elles homogénéisée ? La politique est-elle devenue rationnelle, explicable par des déterminations socio-économiques ?

En trente ans, notre pays a fait un bond en avant urbain et éducatif. Ses habitants communiquent et voyagent comme jamais. Ses croyances religieuses et ses idéologies se sont évaporées, ses mœurs se sont radicalement transformées, ses classes sociales se sont effacées. Mais la France n’est ni homogène, ni coupée des valeurs héritées du passé. Comme au début des années 1980, la gauche et la droite s’appuient toujours sur des forces anthropologiques inconscientes. Grâce à une méthode cartographique renouvelée, Hervé Le Bras et Emmanuel Todd plongent au niveau des départements et des communes pour saisir la reconfiguration des vieux ancrages territoriaux.

L’analyse de variables décrivant la politique, l’industrie, la famille, l’éducation, la religion, la criminalité, le suicide, leur permet d’analyser l’extraordinaire diversité culturelle de l’Hexagone, cause profonde de l’universalisme français. Leur livre montre de manière décisive comment s’affrontent et se combinent forces économiques mondiales et tempéraments régionaux.

x 14 20,5 99 p. Le rappel à l’ordre
Enquête sur les nouveaux réactionnaires
T
Lindenberg Daniel enquête extrême droite 2016 21/01/16 9782021312140 Seuil La Republique Des Idees Politique et société 11,80 € 11.80 présent à Plume(s)
AA AA

Publié il y a quatorze ans, cet essai avait révélé l’émergence, alors diffuse, d’une culture « néo-réactionnaire » dans le paysage intellectuel français. Cette réédition montre à quel point Daniel Lindenberg avait vu juste. Depuis, la parole s’est libérée, les analyses se sont décomplexées. Et ceux-là mêmes qui avaient protesté contre leur assimilation à un qualificatif jugé péjoratif se réjouissent aujourd’hui publiquement du « grand retournement » qu’ils ont provoqué dans le monde des idées.

Le Rappel à l’ordre est un livre prémonitoire, nécessaire à notre compréhension du présent. Une postface inédite de l’auteur souligne les nouveaux contours de la galaxie des personnalités et des oeuvres qui, au-delà de leurs différences, orchestrent une révolution conservatrice au coeur de la vie intellectuelle et politique. Toute notre démocratie s’en trouve ébranlée.

x 14 20,5 109 p. Demandes de sécurité
France, Europe, Etats-Unis
T
Lagrange Hugues essai sécurité 2003 01/02/03 9782020580359 Seuil La Republique Des Idees Politique et société 11,80 € 11.80 sur commande ?
AA AA
La délinquance s’est installée, non sans raison, au cœur du débat politique. Mais les explications morales ou culturelles (" crise des valeurs ", " effondrement de l’autorité ", etc.) semblent avoir congédié les leçons de l’analyse sociale. Pourtant l’évolution de la pauvreté dans les pays riches, le manque de mobilité sociale et économique des plus démunis ou les carences de formation pèsent plus que jamais sur les mutations de la délinquance. Hugues Lagrange propose, pour le montrer, d’élargir l’enquête à l’ensemble des démocraties occidentales. Car celles-ci sont secouées par une même lame de fond : l’affirmation d’une délinquance plus violente, plus jeune et plus étroitement liée aux trafics de drogue. Ce phénomène suscite des réactions variables : les taux de détention sont d’autant plus élevés et le recours à la responsabilité individuelle plus fréquent que l’Etat social est traditionnellement faible. Si les Européens veulent résister à la tentation carcérale et mener des politiques de réduction durable de la délinquance, ils ne doivent pas seulement garantir l’ordre public à court terme, mais aussi renouveler leurs stratégies d’intervention sociale. C’est la leçon de cet essai qui brasse un grand nombre de données et d’études peu connues en France.
x 14 20,5 106 p. Préférence pour l’inégalité
Comprendre la crise des solidarités
T
Dubet François essai solidarité, sociologie, inégalités 2014 18/09/14 9782021186222 Seuil La Republique Des Idees Politique et société 11,80 € 11.80 sur commande ?
AA AA

Depuis les années 1980, les inégalités se creusent partout en Amérique du Nord et en Europe. Au même moment, on observe un reflux des Etats-providence. Même si chacun le déplore, nous désirons de moins en moins l’égalité concrète. Mais ce ne sont pas seulement les crises et les inégalités qui affectent les liens de solidarité, c’est aussi la faiblesse de ces liens qui explique que les inégalités se creusent.

Pour beaucoup, il serait temps de se débarrasser du politiquement correct qui empêcherait d’appeler les choses par leur nom : les "races", les "racailles", les "assistés", etc. En dépit de leurs principes affichés, les sociétés "choisissent" l’inégalité. Ce livre montre que l’aggravation des inégalités procède d’une crise des solidarités entendues comme l’attachement à des liens sociaux qui nous font désirer l’égalité de tous, y compris de ceux que nous ne connaissons pas.

Il est urgent d’inverser l’ordre typique républicain : "Fraternité, Egalité, Liberté".

x 14 20,5 112 p. Le retour des domestiques T Carbonnier Clément et Morel Nathalie enquête 2018 08/11/18 9782021399042 Seuil La république des idées Politique et société 11,80 € 11.80 présent à Plume(s)
AA AA

Depuis plusieurs décennies, la France soutient activement les emplois de services à la personne. Aujourd’hui, le secteur compte 1,2 million de salariés, représentant plus de 5 % des effectifs totaux. Malgré ce succès apparent, cette stratégie n’est ni efficace ni juste. Elle crée un faible nombre d’emplois en comparaison de leur coût public. Précaires et mal rémunérés, ces emplois " bas de gamme " contribuent à la polarisation de notre société, ainsi qu’à l’augmentation des inégalités ethniques et de genre.

En outre, l’Etat subventionne des services de confort pour les plus aisés, au détriment des services publics ouverts à tous. C’est ainsi qu’on en revient à une société de domestiques, comme au XIXe siècle, avec de " nouveaux pauvres " au service de " nouveaux riches ". Heureusement, plusieurs pistes existent pour sortir de ce contre-modèle.

x 14 21 96 p. Notre première mondialisation
Leçons d’un échec oublié
T
Berger Suzanne essai 2003 05/09/03 9782020579216 Seuil La république des idées Politique et société 11,80 € 11.80 sur commande ?
AA AA

La mondialisation est-elle irréversible ? Vide-t-elle les démocraties de leur contenu en plaçant hors de leur portée les mutations économiques et sociales qu’elle engendre ? Condamne-t-elle les mouvements de gauche à une posture de résistance sans alternative ? À toutes ces questions, beaucoup répondent volontiers positivement.

Pourtant, la comparaison de notre mondialisation avec celle qui, de 1870 à 1914, transforma l’économie nord-atlantique, souligne la faiblesse de ces analyses. La " première mondialisation ", si l’on considère notamment l’expérience de la France, n’empêcha pas les états de mettre sur pied des politiques de redistribution et de jeter les bases de ce qui deviendrait un jour l’état-providence. en outre, elle rencontra sur son chemin une gauche internationaliste qui y vit une occasion de sceller la solidarité entre travailleurs par-delà les frontières.

Enfin, cette mondialisation que nombre de nos prédécesseurs voyaient déjà comme le nouveau sens de l’histoire se fracassa sur la première guerre mondiale.
Dans cet essai, Suzanne Berger fait du regard sur l’histoire un regard sur nous-mêmes, nos défaillances, nos erreurs et nos raisons d’espérer.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |