violence - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 57 documents sur le thème : violence



57 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 12 19 128 p. La terreur féministe
Petit éloge du féminisme extrémiste
T
Irene  B essai violence février 2021 12/02/21 9791097088385 Divergences Imaginaires Subversifs Politique et société -femmes 14,00 € 14.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

"A Le féminisme n’a jamais tué personneA ". Cette phrase est brandie depuis des décennies par le discours féministe majoritaire. Comme si les féministes cherchaient à rassurer un patriarcat pétri d’angoisse, ou à appuyer l’idée - déjà bien répandue - qu’une femme ne peut pas faire peur, qu’une femme ne peut pas être dangereuse. Mais est-il vrai que le féminisme n’a jamais tué personne ? Elles s’appellent Maria, Noura, Judith, Diana, Christabel.

Elles ont fait usage de la violence contre la patriarcat. Elles ont touché au grand tabou. Pour nourrir une réflexion sur la place de la violence dans la lutte contre le patriarcat, Irene nous raconte l’histoire de ces femmes violentes.

x 13 20 161 p. La violence : oui ou non
Une discussion nécessaire
T
Anders Günther B essai violence 2014 14/06/14 9791091902076 Fario »» Politique et société 17,50 € 17.50 sur commande ?
AA AA
« Seuls les exaltés surestiment la force de la raison. La première chose qui incombe au rationalisme, c’est de ne se faire aucune illusion sur la force de la raison, sur sa force de conviction. C’est pour cela que j’aboutis toujours à la même conclusion : la non-violence ne vaut rien contre la violence. Ceux qui m’obligent à briser le tabou du meurtre peuvent être certains que je ne leur pardonnerai jamais » .
x 14 18 192 p. Pax neoliberalia
perspectives féministes sur (la réorganisation de) la violence
T
Falquet Jules B essai violence 2016 24/11/16 9791090062344
IXEL100201
iXe Editions Racine de iXe Politique et société -femmes 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA

Solidement ancré dans les recherches féministes sur la mondialisation et sur la dynamique des rapports sociaux de sexe, de race et de classe, ce livre est un essai sur l’emploi méthodique de la coercition au service de la mondialisation néolibérale.

L’instrumentalisation d’une violence en apparence "aveugle", mais en fait très contrôlée, dessine le fil rouge reliant entre eux les quatre textes qui le composent. Proximité troublante de la torture avec la violence domestique (au Salvador)… Création de la classe masculine des “frères d’armes” par le service militaire (en Turquie)… Diffusion des techniques de guerre de basse intensité (au Mexique)… Perpétuation (néo)coloniale des violences contre les femmes indiennes (au Guatemala)…

Jules Falquet croise différents niveaux d’analyse pour rapprocher des perspectives généralement cantonnées à des sphères séparées. En révélant les continuités qui rattachent la violence misogyne aux méthodes coercitives militaro-policières, cette approche met à jour les logiques genrées de la «  gouvernance  » mondialisée, ici nommée, par antiphrase, Pax neoliberalia.

x 15 21 160 p. Féminicide T Schembri Pascal B nouvelles violence, femmes 2014 15/09/14 9782954434117
ALS001
Dina Politique et société -femmes 13,50 € 13.50 épuisé
AA AA
Le féminicide est un phénomène mondial. Il représente la violence physique, psychologique, économique et sociale qui menace la vie, la santé et les droits de milliards de femmes.
Après avoir étudié à fond dans son premier ouvrage, Pourquoi les hommes frappent les femmes, les raisons qui poussent les hommes à maltraiter les êtres qui leur sont chers, et en particulier les femmes, il affronte une nouvelle fois les bleus et les coups infligés au beau sexe, peut-être poussé par un désir de revanche. Cette fois-ci, ce n’est pas par hasard si les personnages qu’il choisit de représenter sont des femmes, presque toutes des épouses, qui ont opposé aux maltraitances physiques et psychologiques une rébellion de forme différente. Plus ou moins heureux, leurs efforts s’affranchissent de la brutalité, ce n’est pas du tout une libération révolutionnaire.
Parfois reporter, d’autres fois narrateur, ne manquant jamais de présenter ses propres réflexions à la première per-sonne, Pascal Schembri donne une fresque teintée de rose puisque la fin douce-amère de chaque récit voit le sort de ses héroïnes s’améliorer.
x 13,5 18 33 p. La joue bleue T Leroy Hélène et Serprix Sylvie jeunesse violence, violences conjugales 2009 24/03/09 9782916238371 Talents hauts Livres et égaux Jeunesse -littérature 7,00 € 7.00 3,50 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Un jour, Homo sacrin sacrin arrive de bonne heure et de mauvaise humeur.

Je joue sur le seuil de notre abri, tandis que Femme polit une pierre grise. Homo sacrin sacrin se plante devant Femme et lui dit, avec un rire pas drôle, qu’elle est une pelure, une fiente de buse. Elle lâche sa pierre et m’attire contre sa joue bleue. Alors Homo sacrin sacrin lui crache dans les cheveux. Ce jour-là, pour la première fois, Femme ne cache pas sa figure derrière ses bras. Elle ne crie pas, ne pleure pas.

Elle se met debout en tremblant de partout et elle dit juste : - NON !

x 15 21 175 p. La violence éducative
un trou noir dans les sciences humaines
T
Maurel Olivier B essai éducation, école, violence 2012 01/07/12 9782916032252 L’Instant présent Politique et société -école 23,00 € 23.00 sur commande ?
AA AA

Père, grand-père, enseignant pendant près de 40 ans et militant pacifiste de longue date, Olivier Maurel fut parmi les premiers en France à attirer l’attention sur la nocivité des punitions corporelles, avec son livre précurseur, La fessée, questions sur la violence éducative (éditions La Plage, 2001).

Il nous propose aujourd’hui de poursuivre la réflexion sur ce sujet au cœur de l’actualité, en explorant la façon dont les chercheurs en sciences humaines considèrent la violence éducative. Olivier Maurel fait un constat étonnant et significatif : les travaux de recherche en sciences humaines occultent tout simplement cette forme de violence, ou en nient les conséquences. Grâce à l’analyse approfondie de nombreux exemples extraits d’ouvrages récents, Olivier Maurel met brillamment en évidence les raisons qui entraînent véritablement la violence éducative dans un « trou noir ». Il montre aussi les conséquences : une vision tronquée des causes profondes de la violence humaine, un pessimisme face à son développement et une impuissance à la réduire ou même à la limiter.

Mais surtout, en s’appuyant sur quelques auteurs clairvoyants, sur les plus récentes découvertes de la biologie, de la neurophysiologie, de la psychologie cognitive, Olivier Maurel indique quelles voies de recherches prometteuses s’ouvrent aux scientifiques qui se saisiront du sujet. Plus largement, Olivier Maurel propose aux parents, éducateurs, étudiants et chercheurs en sciences humaines de renouveler leurs conceptions sur cette question, avec un espoir : que la prise de conscience de la violence éducative soit le chemin d’une société plus paisible.

x 20 30 123 p. Le grand livre contre toutes les violences T Collectif jeunesse violence 2003 19/11/03 9782912084668 Rue du Monde grands livres Jeunesse -regards sur le monde 22,90 € 22.90 manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

De la violence que l’on a en soi, pas toujours facile à maîtriser, aux grandes violences faites aux humains sur la planète, ce livre aborde tous les sujets.

Avec des pistes concrètes pour essayer de résoudre les problèmes et des idées neuves pour mieux vivre ensemble. Tout en nous parlant de non-violence, il nous dit l’espoir d’un monde de paix.

x 12,5 21 24 p. Albert Camus et sa critique libertaire de la violence Marin Lou essai violence 2010 02/02/10 9782911939730 Indigène Ceux qui marchent contre le vent Politique et société 3,10 € 3.10 actuellement indisponible
AA AA
x 16 23 476 p. La violence monothéiste T Soler Jean B essai religion, violence 2009 21/01/09 9782877066754 de Fallois Litterature De Fallois Politique et société -laïcité 24,00 € 24.00 sur commande ?
AA AA
Il y a violence et violence. Jean Soler s’attache à étudier ici la violence qui est pratiquée pour des raisons religieuses. Dans le prolongement de sa trilogie Aux origines du Dieu unique, il soutient que l’extrémisme qui se traduit sous nos yeux par des massacres collectifs n’est pas la dérive accidentelle que peut subir, passagèrement, n’importe quelle religion, c’est une tendance inhérente aux trois religions monothéistes, qui trouve sa source dans l’idéologie biblique. Pour nous en convaincre, l’auteur confronte le monde de la Bible à deux civilisations polythéistes qui se sont formées à la même époque, la civilisation grecque et la civilisation chinoise. Ni l’une ni l’autre n’a justifié l’usage de la violence au nom d’un dieu et elles n’ont pas connu de guerres de religion. Jean Soler s’est attardé sur la civilisation grecque parce que notre propre civilisation est née au confluent de la Grèce et d’Israël. C’est ainsi que ce livre comporte dans sa partie centrale un Parallèle entre Athènes et Jérusalem. L’auteur examine ensuite l’influence qu’a eue le modèle biblique, avec sa propension à l’extrémisme, sur l’Occident devenu chrétien, et sur les terres musulmanes. Il décèle cette influence jusque dans des doctrines qui n’ont rien, en apparence, de religieux, comme le marxisme et l’hitlérisme. Il nous fait faire par ce biais un parcours de la pensée humaine de l’Antiquité à nos jours.
x 15 22 78 p. Repérer et éviter les douces violences dans l’anodin du quotidien T Schuhl Christine guide violence 2009 31/01/09 9782850087493 Chronique sociale Pratique -développement personnel 12,70 € 12.70 présent à Plume(s)
AA AA
Après le succès de ses premiers ouvrages, Vivre en Crèche, Remédier aux douces violences et Réaliser un projet accueil petite enfance, Christine Schuhl continue de bousculer notre confort. La voici à présent tournée vers notre quotidien. Que ce soit autour du bébé, de l’adolescent, de l’adulte ou de la personne vieillissante, des paroles, des gestes, des attitudes blessantes parasitent nos relations. "Les douces Violences" semblent envahir notre vie. La vigueur des réactions autour de cette thématique des douces violences et l’accompagnement de nombreux professionnels de l’enfance ont poussé Christine Schuhl à entreprendre cet ouvrage afin que notre regard change. C’est dans cet objectif que chaque bande dessinée a pour but d’interpeller notre bon sens. Ce livre tendre et profond touche notre histoire, parce qu’il est tiré d’un quotidien. apparemment sans histoire.
x 16,5 22 174 p. Enfances
Le chien gardien d’étoiles Tome 2
T
Murakami Takashi B BD, manga abandon, violence, chien 2014 08/01/14 9782848656670 Sarbacane BD 17,90 € 17.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Dans ce tome 2, on se retrouve dans la vie d’avant, quand Happy, encore chiot, attendait un nouveau maître.

On y retrouve aussi le jeune garçon qui, dans le tome précédent, avait volé le portefeuille à « Papa », le maître de Happy. On y découvre sa vie d’avant, celle de son enfance – plus que difficile – durant laquelle il fut terriblement négligé par sa mère, dont le seul projet de vie était de passer d’amant en amant… une enfance bafouée, famélique, maltraitée… Il finit par s’enfuir et croit reconnaître Happy dans un parc…

On y retrouve les thèmes chers à Takashi Murakami : l’abandon, l’enfance maltraitée, la violence des sociétés contemporaines, une certaine philosophie de l’acceptation, et… l’amour des chiens !

x 10,5 15 48 p. Attention je mords T Mathis Paul B jeunesse, roman violence, silence, oubli, deuil 2009 18/03/09 9782844207326 Thierry Magnier Petite Poche Jeunesse -littérature 5,10 € 5.10 présent à Plume(s)
AA AA

Fou de rage, René a frappé Lucas et Lucien sans raison apparente. Son grand-père intervient pour apaiser René et comprendre les raisons de cette violence soudaine. René est né le jour anniversaire de la mort d’un frère aîné, alors on fête son anniversaire une semaine avant. La maîtresse, sans savoir le fin mot de l’histoire, demande la raison de ce décalage, et René, submergé par l’émotion, fond en larmes. Lucas et Lucien en profitent pour se moquer du pleurnicheur, déclenchant alors une crise de rage. Pourtant la maîtresse comprend bien son chagrin, puisque, elle aussi, a perdu un frère autrefois, frère qui lui manque encore.

Mathis abandonne un peu son humour décalé, pour raconter avec subtilité et sensibilité un deuil d’enfant, porté par le frère suivant qui ne l’a pas connu. Cette histoire, même triste, peut aussi être rassérénante. René découvre avec son institutrice qu’un deuil peut devenir douceur, qu’y penser souvent et longtemps ne fait pas mal.

x 14 21 159 p. La fessée
questions sur la violence éducative
T
Maurel Olivier B éducation, être parent, violence, EnviesEnjeux mallette 1 groupes, EnviesEnjeux mallette 0 2015 21/01/15 9782842214012 Plage Pratique -parentalité 12,50 € 12.50 épuisé
AA AA
Éduquer sans frapper, c’est possible ! Aujourd’hui, il n’est plus permis de frapper les femmes ou les détenus. Seuls les enfants ne sont pas encore protégés par la loi. Et pourtant, les gifles et les fessées ne sont pas indispensables, elles ne rendent pas les enfants plus obéissants, elles n’améliorent pas les apprentissages. Il est possible d’éduquer sans frapper, de poser des limites à ses enfants, avec respect et amour.
x 24,5 17,5 28 p. Agathe et la fessée T Dumonteil-Kremer Catherine B, Emorine Marie-Pierre B violence, punition 2014 09/01/14 9782842213473 Plage En famille autrement Jeunesse -(petits) tracas 12,00 € 12.00 épuisé
AA AA

Au supermarché, Agathe et sa mère voient Maxime recevoir une fessée mais il n’est pas facile d’intervenir pour aider l’enfant et sa mère. Agathe est confrontée à la violence et découvre les difficultés de l’éducation.

à partir de 4 ans.

x 12,5 19 80 p. Archéologie de la violence — {nouvelle édition} T Clastres Pierre B essai violence, archéologie 2016 03/06/16 9782815914901 l’Aube Divers -sciences 9,80 € 9.80 sur commande ?
AA AA
Pierre Clastres s’oppose aux interprétations structuralistes et marxistes de la guerre dans les sociétés amazoniennes. Selon lui, la guerre entre tribus est une façon de repousser la fusion politique, et donc empêcher la menace d’une délégation de pouvoir menant aux dérives intrinsèquement liées à la trop grande taille d’une société. Les sociétés « primitives » refusent la différenciation économique et politique en interdisant le surplus matériel et l’inégalité sociale. Tout en rendant hommage à Hobbes et à sa théorie de « l’état de nature », Clastres nuance ce constat. La guerre et l’institution étatique, posées dans une relation d’exclusion, chacune impliquant la négation de l’autre, se conditionnent donc mutuellement. Un livre essentiel sur la violence.
x 11 17 75 p. Archéologie de la violence
la guerre dans les sociétés primitives
T
Clastres Pierre B essai violence, archéologie 2013 14/02/13 9782815907194 l’Aube L’Aube poche essai Divers -sciences 6,80 € 6.80 manquant sans date
AA AA
Le meilleur ennemi de l’État, c’est la guerre . Cet essai propose une réflexion novatrice sur la guerre. Pour Pierre Clastres, la guerre est une façon de repousser la fusion politique, et donc d’empêcher la menace d’une délégation de pouvoir menant aux dérives intrinsèquement liées à la trop grande taille d’une société. La guerre et l’institution étatique, posées dans une relation d’exclusion, chacune impliquant la négation de l’autre, se conditionnent donc mutuellement.
x 12 21 128 p. J’appelle pas ça de l’amour
La violence dans la relation amoureuse
T
Boussuge Agnès et Thiébault Elise essai amour, couple, sexualité, violence, sexisme 2007 16/05/07 9782748505665 Syros Femmes ! Politique et société 7,50 € 7.50 3,70 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Les violences dans le couple sont encore souvent assimilées à la passion amoureuse. Elles peuvent être banalisées ou encouragées par les stéréotypes et les comportements sexistes véhiculés dans les médias et dans la société. Dès l’adolescence, un grand nombre de filles expérimentent la violence dans leurs relations amoureuses avec des garçons. Comment identifier ces processus, y échapper ou y remédier ? Comment apprendre à aimer et régler les conflits, à exprimer ses désirs librement et en se respectant mutuellement ?

Un documentaire inédit et indispensable sur les ressorts de la violence amoureuse et les moyens d’y remédier.

En partenariat avec le MFPF (Mouvement Français pour le Planning Familial)

x 12 21 128 p. Derrière les barreaux T Godard Philippe B essai jeunesse, justice, société, violence, droit, prison 2006 31/08/06 9782748504972 Syros J’accuse Politique et société -répression 7,70 € 7.70 3,80 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
Pour certains jeunes, aujourd’hui, la prison est perçue comme un « rite de passage ». Un séjour en prison serait une condition pour devenir « quelqu’un ». Les témoignages et le dossier permettront une véritable réflexion visant à démonter cette idée.En effet, la prison, enjeu majeur pour notre société, sera ici envisagée sous un angle inconnu des jeunes et souvent aussi des adultes : les prisonniers. Ils s’adresseront aux lecteurs, et évoqueront plus leur vie intérieure, leur « mental », que les aspects mieux connus comme la promiscuité ou la mauvaise nourriture.
x 15 20,5 80 p. Libres enfants T Donner Christophe roman violence 2008 08/10/08 9782742777792 Actes Sud Jeunesse -théâtre 15,30 € 15.30 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Trois garçons forment depuis leur petite enfance une singulière fratrie.

Le jour de ses cinquante ans, Paul lâche sur un ton badin : "Est-ce que tu as eu des rapports avec Jean-Lou ?" - et la chose cachée depuis la fondation de leur monde apparaît. Jean-Lou, c’est le beau-père, ex-soixante-huitard devenu mandarin d’une société qui lui assure l’impunité ; il jouit de sa puissance, toujours sans entrave, sinon celle de l’âge et de la maladie. Le cancer de sa femme est dressé comme une dernière injonction aux "libres enfants" de leur montrer respect, admiration, reconnaissance, et amour.

x 14,5 20 224 p. Les violences ordinaires des hommes envers les femmes T Brenot Philippe essai violence, violences conjugales 2008 29/02/08 9782738120755 Odile Jacob Politique et société -femmes 20,90 € 20.90 présent à Plume(s)
AA AA
Les relations de couple modernes nous imposent d’inventer de nouvelles manières d’être ensemble. Impossible de le faire sans admettre l’existence de cette violence ordinaire et sans y remédier de façon à éviter de réveiller la guerre des sexes.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |