violence - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 57 documents sur le thème : violence



57 articles
(37 absents) tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 14 19 Il faut sauver Saïd T Grousset Didier et Smadja Brigitte jeunesse banlieues, violence, collège/lycée, intégration, persécution 2008 16/10/08 9782211112413 Ecole des loisirs Divers -DVD 15,80 € 15.80 sur commande ?
AA AA

Saïd a aimé le travail bien fait, la langue française et ses richesses, les dictionnaires, la beauté sous toutes ses formes. Il a aimé être un bon élève. Mais c’était avant. Il y a longtemps. Il y a un an. Avant le collège Camille-Claudel, la foule hurlante de ses mille deux cents élèves, le racket, la fatigue, le mépris et la haine de ceux qui veulent tuer tout ce qui est beau. Au collège, Saïd a changé. Ce n’est pas qu’il ne veut plus réussir et s’en sortir. Il le veut toujours, de toutes ses forces. C’est juste que, des forces, il en a de moins en moins. Tout seul, il sait qu’il n’y arrivera pas. Alors il s’accroche à ce qu’il peut : une sortie à Paris au musée d’Orsay, un tableau qui représente des fleurs blanches sur un fond noir, son ami Antoine qui baigne dans la culture, le caractère d’un prof qui ressemble à l’acteur de Mission impossible... Sauver Saïd de l’échec et du désespoir, est-ce vraiment mission impossible ?


D’après le livre Il faut sauver Saïd

x 12,5 21 24 p. Albert Camus et sa critique libertaire de la violence Marin Lou essai violence 2010 02/02/10 9782911939730 Indigène Ceux qui marchent contre le vent Politique et société 3,10 € 3.10 actuellement indisponible
AA AA
x 12 22,5 112 p. Quand les violences vous touchent T Laouénan Christine B, Vaillant Maryse B, Livache Philippe guide violence 2010 04/03/10 9782732440750 de la Martinière »» Pratique -parentalité 11,20 € 11.20 épuisé
AA AA

Brutalité de l’info au J.T., violence des images véhiculées par les médias, brimades au sein de la famille ou d’un quartier... L’adolescent doit apprendre à comprendre les violences qu’il subit au quotidien pour mieux les affronter.

Voici un guide clair et intelligent, qui apporte une aide immédiate grâce à :
- Des informations précises et utiles pour se sortir de l’engrenage de violences, dans sa famille et à l’école.
- Des analyses concrètes et sensibles sur les différentes sortes de violences.

Ecrit par deux auteurs qui collaborent depuis longtemps sur les questions des violences adolescentes,
- De nombreux témoignages d’adolescents mais aussi d’adultes qui permettent à l’adolescent de ne pas se sentir seul face aux violences qu’il doit affronter.

Avec des mises à jour, de nouvelles adresses et des sites Internet pour les guider. *

Christine Laouénan est journaliste pigiste dans le domaine de la santé depuis plus de vingt ans dans la presse grand public, pour la Mutualité française et pour des agences de communication. Elle a publié Les violences du quotidien, Non au racket !, Jamais jaloux, vous ?. Elle vit à Issy-les-Moulineaux.

x 13,6 22 320 p. C’est pour ton bien
Racines de la violence dans l’éducation de l’enfant
T
Miller Alice B essai éducation, violence 2006 12/07/06 9782700703726 Aubier Pratique -parentalité 18,30 € 18.30 manquant sans date
AA AA

" L’opinion publique est loin d’avoir pris conscience que ce qui arrivait à l’enfant dans les premières années de sa vie se répercutait inévitablement sur l’ensemble de la société, et que la psychose, la drogue et la criminalité étaient des expressions codées des expériences de la petite enfance... Ma tâche est de sensibiliser cette opinion aux souffrances de la petite enfance, en m’efforçant d’atteindre chez le lecteur adulte l’enfant qu’il a été."

Ce livre intelligent et chaleureux dénonce les méfaits de l’éducation traditionnelle - qui a pour but de briser la volonté de l’enfant pour en faire un être docile et obéissant -, et montre comment, fatalement, les enfants battus battront à leur tour, les menacés menaceront, les humiliés humilieront ; comment, surtout, à l’origine de la pire violence, celle que l’on s’inflige à soi-même ou celle que l’on fait subir à autrui, on trouve toujours le meurtre de l’âme enfantine.

Cette " pédagogie noire ", selon l’expression de l’auteur, est illustrée par des textes du XVIII-XIXe siècle, stupéfiants ou tragiques, reflétant les méthodes selon lesquelles ont été élevés nos parents et nos grands-parents, et par trois portraits d’enfances massacrées : celle de Christine F., droguée, prostituée, d’un jeune infanticide allemand - et d’Adolf Hitler, que l’on découvrira ici sous un jour tout à fait inattendu.

Un livre à mettre d’urgence entre toutes les mains.

x 13,5 22 179 p. Sortir de la violence par le conflit
Une thérapie sociale pour apprendre à vivre ensemble
T
Rojzman Charles B essai conflits, violence 2008 13/11/08 9782707151100 la Découverte Divers 15,30 € 15.30 épuisé
AA AA

Quand la peur et la violence s’imposent au quotidien, la tentation est grande de se poser en victime et de considérer l’« autre » comme un ennemi. Comment sortir de cette spirale ? Comment faire face autrement à la violence et au racisme ? C’est à ces questions que s’attelait Charles Rojzman en 1998 dans son ouvrage Savoir vivre ensemble (La Découverte/Poche, 2001).

Fort des multiples expériences et rencontres effectuées depuis, il propose dans ce nouvel ouvrage de prolonger la réflexion sur cette « thérapie sociale » qu’il mène depuis de nombreuses années en France et à l’étranger, dans les banlieues et dans les milieux les plus divers, consistant à transformer la violence en conflit. Car pour sortir de la violence, il ne s’agit pas d’éviter le conflit, mais au contraire de lui donner un cadre d’expression pour qu’il ne dégénère pas en haine.

À partir de nombreuses expériences de terrain, l’auteur nous montre comment, en suscitant la rencontre entre des personnes, des groupes ou des institutions qui se haïssent, se méprisent ou s’ignorent, il est possible de sortir du sentiment d’impuissance, de restaurer le lien social et de contribuer à l’émergence d’une démocratie forte. Les outils proposés visent à former des individus démocrates, capables de résister aux endoctrinements et aux psychoses collectives, et à modifier les fonctionnements institutionnels pour favoriser l’exercice de la raison critique, de la responsabilité et de la sociabilité.

x 15,7 24,2 336 p. Les violences politiques en Europe
Un état des lieux
T
Crettiez Xavier, Mucchielli Laurent B essai politique, Europe, violence 2010 27/05/10 9782707164582 la Découverte recherches Politique et société 27,40 € 27.40 épuisé
AA AA

Emeutes, hooliganismes, terrorismes, crimes racistes, crimes d’Etat...

Ces violences sont rarement analysées comme des violences politiques clans le débat public. La notion même de violence politique reste floue. Où commence-t-elle, où s’arrête-t-elle ? Est-elle en recrudescence ou en voie de disparition ? Certains pays européens sont confrontés de longue date à une violence politique organisée. D’autres connaissent des sursauts de violences motivées par des convictions idéologiques, des ressorts identitaires, des mises à l’écart sociales ou des transformations de régime.

C’est cette variété de violences politiques - qu’elles soient de type idéologique, nationaliste, émeutière, ou encore étatique - qui est analysée dans cet ouvrage. Quinze chercheurs en sciences sociales français et étrangers, soucieux de rendre accessibles leurs observations empiriques, y décryptent pour cela un ensemble de situations : violences islamistes, d’extrême gauche et d’extrême droite, paramilitarisme nord-irlandais, violence de l’ETA ou des groupes clandestins corses, phénomènes émeutiers français et anglais, hooliganisme, évolutions du maintien de l’ordre, violence politique à l’oeuvre en période de changement de régime en Europe centrale et orientale, violence des mouvements sociaux.

x 13 21,5 176 p. Quand les mots manquent la violence explose
essai sur la passage à l’acte
T
Barbin Marie-Claude B essai violence, communication 2011 12/09/11 9782296564695 L’Harmattan Pratique -développement personnel 17,00 € 17.00 sur commande ?
AA AA
Cet essai sur le passage à l’acte se veut un questionnement sur ce qui fait que l’on passe à l’acte (ou pas) dans une situation insupportable, difficile à gérer. L’acte est un appel au secours, une quête de sens. La parole permettait de de désamorcer l’acte. Émaillée d’anecdotes, de fragments d’histoires singulières, cette lecture non exhaustive de la violence incite à la réflexion et ouvre quelques pistes sur un phénomène qui prend de l’ampleur.
x 13 21 339 p. L’invention de la violence
Des peurs, des chiffres, des faits
T
Mucchielli Laurent B essai violence 2011 02/11/11 9782213636603 Fayard Politique et société 22,00 € 22.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

À en croire le discours ambiant, nous vivons dans une société très violente.

Instrumentalisée à coups de statistiques douteuses par les discours politiques, entretenue en permanence par le traitement médiatique des faits divers, l’émotion emporte tout sur son passage. De l’insulte au meurtre, tout est appelé « violence ». Chacun y va de sa solution et de son bouc émissaire (les étrangers ! les jeunes ! les malades mentaux !). Le sentiment d’insécurité grandit et, obnubilés par la peur, nous sommes séduits par le vieux refrain du « c’était mieux avant ». Laurent Mucchielli pose sur ces questions un diagnostic scientifique, objectif et impartial.

Il révèle que cette fameuse « explosion de la violence » est un mythe produit par une société amnésique. Quels sont les actes délinquants les plus fréquents en France aujourd’hui ? Qui en sont les victimes, les coupables ? Et si notre société est globalement moins violente qu’autrefois, d’où vient ce sentiment envahissant d’insécurité et d’impuissance face à la délinquance ? Le sociologue montre ce que ces actes et ces sentiments révèlent de l’état de notre société — l’évolution des valeurs, les inégalités croissantes de richesse, les façons d’habiter villes et villages, les drames familiaux, l’ampleur du chômage, la ghettoïsation de certains quartiers — et ce qu’ils disent finalement de notre « vivre ensemble ». Avec clarté et brio, Laurent Mucchielli met à la portée de tous une synthèse magistrale des connaissances scientifiques disponibles sur ces questions de société essentielles.

x 11,6 17,6 126 p. Les violences à l’école T Carra Cécile B, Faggianelli Daniel B doc école, violence 2011 25/10/11 9782130588283 PUF Que sais-je ? Politique et société -école 9,00 € 9.00 sur commande ?
AA AA

Une enseignante bousculée par des parents dans une école d’un quartier " pourtant calme ", des élèves abattus dans un pays qui n’est " pourtant " pas les États-Unis.

Les réactions politiques se multiplient : discours de soutien aux victimes ou de dénonciation des auteurs de violence, lois, circulaires, plans de lutte. Des états généraux sont convoqués, des commissions créées, des recherches commanditées et de nouvelles lois votées. Faut-il plus de fermeté et plus de sanctions ? Faut-il construire des dispositifs particuliers pour les élèves violents ? Depuis le début des années 1990, s’est imposée dans le débat public une évidence de la violence.

Face à ce phénomène, ce livre cherche moins à imposer un discours de plus sur la violence à l’école qu’à proposer les outils permettant de mieux saisir les enjeux, de sa dénonciation et de son traitement, des manières de l’étudier et des conceptions sous-jacentes de l’individu et de la société qu’elles supposent. Il dresse ainsi un état actuel des recherches et évaluations existantes sur les formes de violences à l’école.

x 13,5 21,5 221 p. Divine violence
Approche exégétique et anthropologique
T
Causse Jean-Daniel B, Cuvillier Elian B, Wénin André B essai religion, violence 2011 24/02/11 9782204093163 Cerf Lire la Bible Politique et société -philosophie 19,00 € 19.00 sur commande ?
AA AA

Lorsqu’il s’agit d’interpréter les textes bibliques, l’exégète a tout intérêt à dialoguer avec les sciences humaines, en particulier la psychanalyse qui pense l’être humain comme être de parole, façonné par une précédence du langage.

En échange, la réflexion sur ce que signifie être humain a tout à gagner à interroger avec le plus grand sérieux les Ecritures juives et chrétiennes. Celles-ci, en effet, ont une façon spécifique d’assumer la complexité du réel humain et d’indiquer des possibilités nouvelles de se construire et de vivre dans le monde. Anthropologiquement, comment se nouent violence humaine et violence divine ? Les trois auteurs montrent comment, dans les textes de la Bible, les références à "Dieu" peuvent produire de la violence et comment ces mêmes textes formulent une critique ou opèrent une conversion de la violence divine.

La guerre, le meurtre, le châtiment, la colère, le sacrifice, la croix, mais aussi l’amour ou la jalousie, sont autant de motifs que cet ouvrage éclaire d’une manière originale.

x 15 21 175 p. La violence éducative
un trou noir dans les sciences humaines
T
Maurel Olivier B essai éducation, école, violence 2012 01/07/12 9782916032252 L’Instant présent Politique et société -école 23,00 € 23.00 sur commande ?
AA AA

Père, grand-père, enseignant pendant près de 40 ans et militant pacifiste de longue date, Olivier Maurel fut parmi les premiers en France à attirer l’attention sur la nocivité des punitions corporelles, avec son livre précurseur, La fessée, questions sur la violence éducative (éditions La Plage, 2001).

Il nous propose aujourd’hui de poursuivre la réflexion sur ce sujet au cœur de l’actualité, en explorant la façon dont les chercheurs en sciences humaines considèrent la violence éducative. Olivier Maurel fait un constat étonnant et significatif : les travaux de recherche en sciences humaines occultent tout simplement cette forme de violence, ou en nient les conséquences. Grâce à l’analyse approfondie de nombreux exemples extraits d’ouvrages récents, Olivier Maurel met brillamment en évidence les raisons qui entraînent véritablement la violence éducative dans un « trou noir ». Il montre aussi les conséquences : une vision tronquée des causes profondes de la violence humaine, un pessimisme face à son développement et une impuissance à la réduire ou même à la limiter.

Mais surtout, en s’appuyant sur quelques auteurs clairvoyants, sur les plus récentes découvertes de la biologie, de la neurophysiologie, de la psychologie cognitive, Olivier Maurel indique quelles voies de recherches prometteuses s’ouvrent aux scientifiques qui se saisiront du sujet. Plus largement, Olivier Maurel propose aux parents, éducateurs, étudiants et chercheurs en sciences humaines de renouveler leurs conceptions sur cette question, avec un espoir : que la prise de conscience de la violence éducative soit le chemin d’une société plus paisible.

x 11 17 75 p. Archéologie de la violence
la guerre dans les sociétés primitives
T
Clastres Pierre B essai violence, archéologie 2013 14/02/13 9782815907194 l’Aube L’Aube poche essai Divers -sciences 6,80 € 6.80 manquant sans date
AA AA
Le meilleur ennemi de l’État, c’est la guerre . Cet essai propose une réflexion novatrice sur la guerre. Pour Pierre Clastres, la guerre est une façon de repousser la fusion politique, et donc d’empêcher la menace d’une délégation de pouvoir menant aux dérives intrinsèquement liées à la trop grande taille d’une société. La guerre et l’institution étatique, posées dans une relation d’exclusion, chacune impliquant la négation de l’autre, se conditionnent donc mutuellement.
x 15 20,8 64 p. Silence, la violence ! T Girardet Sylvie B, Rosado Puig B jeunesse violence 2004 10/02/04 9782218754661 Hatier Citoyens en herbe Jeunesse -philo 7,20 € 7.20 sur commande ?
AA AA
Face à un conflit, il y a d’autres alternatives que la violence. Loups, chameaux, oiseaux, chat, souris, cochons, taupe et ouistitis prouvent, à travers six petites fables, que discuter vaut mieux que se battre, que l’écoute est préférable au rejet, que rien ne vaut l’entraide et qu’il faut toujours parler de ce qui peut blesser.
x 14 20,5 318 p. L’oubli que nous serons T Abad Hector B mémoires Colombie, violence 2010 28/10/10 9782070126026 Gallimard »» Du Monde Entier International -Amériques 19,80 € 19.80 sur commande ?
AA AA
" Il est très difficile d’essayer de synthétiser ce qu’est L’oubli que nous serons sans trahir ce livre, parce que, comme tous les chefs-d’œuvre, il est plusieurs choses à la fois. Dire qu’il s’agit d’une mémoire déchirée sur la famille et le père de l’auteur, qui fut assassiné par un tueur, est certain, mais cela reste limité et infime, car ce livre est, aussi, une saisissante immersion dans l’enfer de la violence politique colombienne, dans la vie et l’âme de la ville de Medellin, dans les rites, les petites choses de la vie, l’intimité et la grandeur d’une famille, ainsi qu’un témoignage délicat et subtil d’amour filial, une histoire vraie transfigurée par son écriture et sa construction en une superbe fiction, et l’un des plaidoyers les plus éloquents jamais écrits contre la terreur comme instrument d’action politique. "
Mario Vargas Llosa.
x 24,5 17,5 28 p. Agathe et la fessée T Dumonteil-Kremer Catherine B, Emorine Marie-Pierre B violence, punition 2014 09/01/14 9782842213473 Plage En famille autrement Jeunesse -(petits) tracas 12,00 € 12.00 épuisé
AA AA

Au supermarché, Agathe et sa mère voient Maxime recevoir une fessée mais il n’est pas facile d’intervenir pour aider l’enfant et sa mère. Agathe est confrontée à la violence et découvre les difficultés de l’éducation.

à partir de 4 ans.

x 13,5 19 104 mn Les insoumises Guéret Eric B, Menant Frédéric doc violence, femmes 2014 02/09/14 3700782600692
BLA077
Blaq out Divers -DVD 14,70 € 14.70 sur commande ?
AA AA
x 15 21 160 p. Féminicide T Schembri Pascal B nouvelles violence, femmes 2014 15/09/14 9782954434117
ALS001
Dina Politique et société -femmes 13,50 € 13.50 épuisé
AA AA
Le féminicide est un phénomène mondial. Il représente la violence physique, psychologique, économique et sociale qui menace la vie, la santé et les droits de milliards de femmes.
Après avoir étudié à fond dans son premier ouvrage, Pourquoi les hommes frappent les femmes, les raisons qui poussent les hommes à maltraiter les êtres qui leur sont chers, et en particulier les femmes, il affronte une nouvelle fois les bleus et les coups infligés au beau sexe, peut-être poussé par un désir de revanche. Cette fois-ci, ce n’est pas par hasard si les personnages qu’il choisit de représenter sont des femmes, presque toutes des épouses, qui ont opposé aux maltraitances physiques et psychologiques une rébellion de forme différente. Plus ou moins heureux, leurs efforts s’affranchissent de la brutalité, ce n’est pas du tout une libération révolutionnaire.
Parfois reporter, d’autres fois narrateur, ne manquant jamais de présenter ses propres réflexions à la première per-sonne, Pascal Schembri donne une fresque teintée de rose puisque la fin douce-amère de chaque récit voit le sort de ses héroïnes s’améliorer.
x 13 20 161 p. La violence : oui ou non
Une discussion nécessaire
T
Anders Günther B essai violence 2014 14/06/14 9791091902076 Fario »» Politique et société 17,50 € 17.50 sur commande ?
AA AA
« Seuls les exaltés surestiment la force de la raison. La première chose qui incombe au rationalisme, c’est de ne se faire aucune illusion sur la force de la raison, sur sa force de conviction. C’est pour cela que j’aboutis toujours à la même conclusion : la non-violence ne vaut rien contre la violence. Ceux qui m’obligent à briser le tabou du meurtre peuvent être certains que je ne leur pardonnerai jamais » .
x 14 22 162 p. Naissance du Coran
Aux origines de la violence
T
Benoît Michel B essai violence, islam 2014 30/04/14 9782343033037 L’Harmattan Politique et société -laïcité 17,00 € 17.00 sur commande ?
AA AA
Pourquoi tant de violences au nom du Coran ? Lui obéissent-ils, ces fanatiques qui se réclament de lui pour tuer ou se faire tuer ? Avec clarté, l’auteur fait la synthèse d’un siècle de recherche indépendante. Il met en lumière une idéologie qui a contaminé le christianisme et l’islam, avant d’inspirer les totalitarismes du siècle dernier : le messianisme. Un éclairage saisissant apporté au nécessaire débat sur la naissance du Coran, ce brasier qui enflamme périodiquement la planète depuis la fin du 7e siècle.
x 16,5 22 174 p. Enfances
Le chien gardien d’étoiles Tome 2
T
Murakami Takashi B BD, manga abandon, violence, chien 2014 08/01/14 9782848656670 Sarbacane BD 17,90 € 17.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Dans ce tome 2, on se retrouve dans la vie d’avant, quand Happy, encore chiot, attendait un nouveau maître.

On y retrouve aussi le jeune garçon qui, dans le tome précédent, avait volé le portefeuille à « Papa », le maître de Happy. On y découvre sa vie d’avant, celle de son enfance – plus que difficile – durant laquelle il fut terriblement négligé par sa mère, dont le seul projet de vie était de passer d’amant en amant… une enfance bafouée, famélique, maltraitée… Il finit par s’enfuir et croit reconnaître Happy dans un parc…

On y retrouve les thèmes chers à Takashi Murakami : l’abandon, l’enfance maltraitée, la violence des sociétés contemporaines, une certaine philosophie de l’acceptation, et… l’amour des chiens !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |