télévision - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 6 documents sur le thème : télévision



6 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 12,5 19 228 p. Mon enfant n’est pas un coeur de cible T Desbordes Jean-Philippe essai publicité, télévision 2008 23/07/08 9782742771530 Actes Sud Politique et société -consommation 19,30 € 19.30 présent à Plume(s)
AA AA

Suite à son reportage diffusé sur Canal Plus en mars 2007, l’auteur enrichit ici son enquête, libéré de toute forme de censure. Témoignages de ceux qui « font » les programmes télé pour les petits de 0 à 10 ans, analyse des tranches du matin et de l’après-midi, avis de psychologues, de publicitaires, de maîtresses d’école… Cet essai est un cri d’alarme d’un homme de télévision pour qu’on préserve nos enfants de certaines pratiques des chaînes privées (et publiques !).

« Je passe ma journée à rendre les enfants accros à la télé, et ma soirée à en décrocher les miens. » un des interviewés

Le journaliste d’investigation et réalisateur Jean-Philippe Desbordes propose ici un document exceptionnel sur le monde du petit écran, car il est en même temps père – un père qui s’inquiète de l’impact de la télévision sur son enfant. A partir d’entretiens, d’expériences dans l’école de son fils, de sondages, de rencontres, d’analyses sociologiques, il parvient à un constat grave : les besoins du marketing, aujourd’hui, déterminent une large partie des programmes pour la jeunesse. Et cette influence ne s’exerce pas seulement sur les contenus, mais aussi sur leurs formes. Ce n’est pas étonnant que la plus grande part du gâteau revienne aux dessins animés. Leur rythme déchaîné répond au besoin des annonceurs : anesthésier (donc rendre malléable) et exciter (rendre accro) l’esprit des enfants, soit la meilleure préparation à la réception du message publicitaire.

La télé en viendra-t-elle aussi à vendre du « temps de cerveau d’enfant disponible » ? Sans tomber dans un catastrophisme stérile, on peut désormais constater que les conséquences pour les enfants sont très graves : les frontières entre réel et virtuel s’estompent, un rapport d’addiction à la télévision et aux autres écrans s’instaure, qui est à l’origine de nombreuses fragilités psychologiques, en termes d’identification, de construction de soi et de rapport au monde.

Alliant la rigueur du journaliste à la sensibilité du père, Jean-Philippe Desbordes alerte ici à la fois les parents et les professionnels du petit écran. « Nous avons la télé que nous méritons », semble-t-il dire, et une télévision qui colonise le cerveau de nos enfants ne nous renvoie pas une image acceptable de nous-mêmes.

x 13,9 20,4 101 p. Sans la télé T Guéraud Guillaume jeunesse, témoignage, ados télévision 2010 08/09/10 9782812601620 Rouergue »» DoAdo Jeunesse -albums 9,70 € 9.70 sur commande ?
AA AA

Tous ses camarades ont la télévision.

Pas lui. A cause de sa mère et de son oncle qui jurent que "la télé est un poison qui rend con". Il est le seul de son école et de son quartier à ne pas connaître Goldorak et Dallas. Alors il va au cinéma. Il y voit un rat blanc aux yeux rouges. Il y voit une femme à poil cracher du sang. Il y voit des samouraïs et des cow-boys et des extraterrestres.

De M le Maudit à Scarface, de Federico Fellini à Francis Ford Coppola, de Berlin à Chinatown, Guillaume Guéraud raconte dans cette autobiographie les images qui l’ont fait basculer de l’enfance à l’adolescence.
Et qui ont nourri tous ses romans précédents.

x 15,8 24,1 318 p. TV lobotomie
La vérité scientifique sur les effets de la télévision
T
Desmurget Michel essai télévision 2011 03/02/11 9782315001453 Max Milo L’inconnu Politique et société -médias 19,90 € 19.90 présent à Plume(s)
AA AA

Sophie, 2 ans, regarde la télé 1 heure par jour.

Cela double ses chances de présenter des troubles attentionnels en grandissant. Lubin, 3 ans, regarde la télé 2 heures par jour. Cela triple ses chances d’être en surpoids. Kevin, 4 ans, regarde des programmes jeunesse violents comme DragonBall Z. Cela quadruple ses chances de présenter des troubles du comportement quand il sera à l’école primaire. Silvia, 7 ans, regarde la télé 1 heure par jour. Cela augmente de plus d’un tiers ses chances de devenir une adulte sans diplôme.

Lina, 15 ans, regarde des séries comme Desperate Housewives. Cela triple ses chances de connaître une grossesse précoce non désirée. Entre 40 et 60 ans, Yves a regardé la télé 1 heure par jour. Cela augmente d’un tiers ses chances de développer la maladie d’Alzheimer. Henri, 60 ans, regarde la télé 4 heures par jour. René, son jumeau, se contente de la moitié. Henri a 2 fois plus de chances de mourir d’un infarctus que René.

Chaque mois, les revues scientifiques internationales publient des dizaines de résultats de ce genre. Pour les spécialistes, dont fait partie l’auteur, il n’y a plus de doute : la télévision est un fléau. Elle exerce une influence profondément négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, le langage, l’attention, l’imagination, la créativité, la violence, le sommeil, le tabagisme, l’alcoolisme, la sexualité, l’image du corps, le comportement alimentaire, l’obésité et l’espérance de vie.

Ces faits sont niés avec un aplomb fascinant par l’industrie audiovisuelle et son armée d’experts complaisants. La stratégie n’est pas nouvelle : les cigarettiers l’avaient utilisée, en leur temps, pour contester le caractère cancérigène du tabac...

x 11 17,5 259 p. Télévision T Breton Stéphane essai télévision 2006 23/08/06 9782012792906 Fayard Pluriel Actuel Politique et société -médias 8,50 € 8.50 sur commande ?
AA AA
Dans cet essai ironique, acide et minutieux, l’auteur s’interroge sur les mises en scène de la télévision comme autant de rituels exotiques. Il refuse obstinément de s’intéresser à ce qu’elle raconte, parce qu’elle peut dire tout ce qu’elle veut. Il est surpris par cette façon si étrange quelle a de parler sans entendre et de montrer sans regarder. Les voix plurielles qu’elle propose ne sont plus habitées ce sont des échantillons de voix. Leur égalité formelle empêche tout dialogue. Elles ne se répondent pas. Personne ne parle. Personne ne regarde. La chose s’appelle télévision. L’auteur fait ainsi le portrait de notre époque, qui produit des paroles et des images volontairement amoindries, qu’elle consomme avec d’autant plus d’appétit.
x 11 17,5 95 p. Sur la télévision
suivi de L’emprise du journalisme
T
Bourdieu Pierre essai télévision 1996 01/11/96 9782912107008 Raisons d’agir Politique et société -médias 8,00 € 8.00 sur commande ?
AA AA
Ces deux cours télévisés du Collège de France, présentent, sous une forme claire et synthétique, les acquis de la recherche sur la télévision. Le premier démonte les mécanismes de la censure invisible qui s’exerce sur le petit écran et livre quelques-uns des secrets de fabrication de ces artefacts que sont les images et les discours de télévision. Le second explique comment la télévision, qui domine le monde du journalisme, a profondément altéré le fonctionnement d’univers aussi différents que ceux de l’art, de la littérature, de la philosophie ou de la politique, et même de la justice et de la science ; cela en y introduisant la logique de l’audimat, c’est-à-dire de la soumission démagogique aux exigences du plébiscite commercial.
x 13,5 19 90 mn Désentubages cathodiques T ZALEA TV doc médias, télévision 2005 01/01/05 3770001117027
MUT005
Les Mutins de Pangée Divers -DVD 14,95 € 14.95 sur commande ?
AA AA
Du mensonge à la mystification en passant par la manipulation et la fausse impartialité, c’est toute la logique de la désinformation et de l’abrutissement qui est mise à jour. Quand le roi des médias et ses bouffons politico-journalistiques sont passés au crible d’un contre pouvoir audiovisuel radical, le discrédit des « élites » sanctionnées par le référendum du 29 mai 2005 se comprend mieux. Avec ce film, l’équipe de Zalea Tv avait pris le parti d’en rire et d’en faire rire, même si au fond ces découvertes étaient plutôt inquiétantes. Par la mise en scène d’une série de techniques très simples de « télégitime défense », ce film est une invitation à s’auto-désentuber en permanence. L’usage du TV-B Gone, instrument ayant pour unique fonction d’éteindre la télévision, apparaît ici comme ultime recours à la critique média.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |