agriculture - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 152 documents sur le thème : agriculture


Les dernières arrivées à Plume(s) sur le thème agriculture


152 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 14 20,5 247 p. La démocratie aux champs
Du jardin d’Eden aux jardins partagés, comment l’agriculture cultive les valeurs démocratiques
T
Zask Joëlle essai agriculture, démocratie 2016 24/03/16 9782359251012 la Découverte Politique et société -agriculture 18,50 € 18.50 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

On a l’habitude de penser que la démocratie moderne vient des Lumières, de l’usine, du commerce, de la ville. Opposé au citadin et même au citoyen, le paysan serait au mieux primitif et proche de la nature, au pire arriéré et réactionnaire. À l’opposé de cette vision, ce livre examine ce qui, dans les relations entre les cultivateurs et la terre cultivée, favorise l’essor des valeurs démocratiques et la formation de la citoyenneté.

Défi le alors sous nos yeux un cortège étonnant d’expériences agricoles, les unes antiques, les autres actuelles ; du jardin d’Éden qu’Adam doit « cultiver » et aussi « garder » à la « petite république » que fut la ferme pour Jefferson ; des chambrées et foyers médiévaux au lopin de terre russe ; du jardin ouvrier au jardin thérapeutique ; des « guérillas vertes » aux jardins partagés australiens.

Cultiver la terre n’est pas un travail comme un autre. Ce n’est pas suer, souffrir ni arracher, arraisonner. C’est dialoguer, être attentif, prendre une initiative et écouter la réponse, anticiper, sachant qu’on ne peut calculer à coup sûr, et aussi participer, apprendre des autres, coopérer, partager. L’agriculture peut donc, sous certaines conditions, représenter une puissance de changement considérable et un véritable espoir pour l’écologie démocratique.

x 13,5 19 54 mn Voyage entre sol et terre T Will Jean doc agriculture 2011 30/11/10 Filmsdocumentaires.com »» Divers -DVD 12,50 € 12.50 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Claude et Lydia, ingénieurs agronomes, suivent un idéal écologique...
Claude et Lydia Bourguignon, ingénieurs agronomes, proposent de revisiter toute une série de pratiques agricoles. Ils étudient le sol plus encore que la terre et ils passent les deux tiers de l’année à le fouler en France et à l’étranger et à y creuser des trous. Ils observent, sentent, goûtent la terre avant d’en extraire des échantillons à différentes profondeurs sur lesquels ils effectuent des réactions chimiques sur place pour en définir la composition.
x 15 21 90 p. Graines de permaculture
2ème édition avec Annuaire des Ressources
T
Whitefield Patrick doc agriculture, écologie au quotidien, permaculture 2009 30/11/08 9782953344813 Passerelle éco Pratique -jardinage 9,50 € 9.50 remplacé >>(2013)
AA AA

Pensée globale, action locale, la permaculture est une manière de voir et d’agir qui relie les humains et leur environnement en un tout cohérent et coopérant.

Pour qui veut aménager un site, un jardin, une ferme, un balcon ou un écovillage, la permaculture apporte une vision précieuse : la qualité ne vient pas de la quantité d’énergie fossile, musculaire ou financière dépensée mais d’une bonne conception, d’un bon aménagement.

Grâce à l’adéquation aux besoins réels, grâce à une bonne connaissance de la nature dans toute sa diversité, il est possible d’en manifester toutes les synergies favorables et de créer ou recréer ainsi un écosystème équilibré et favorable dans la durée à l’ensemble de ses habitants.

Le livre « Graines de Permaculture » explore différents éco-systèmes : la ville, la ferme, le jardin... Partant de ces situations et d’exemples de mise en oeuvre, il énonce des principes essentiels.

Certaines pratiques de la permaculture sont ensuite détaillées : nouvelles ou déjà connues, elles se trouvent alors reliées dans un tissu d’interactions bénéfiques qui en multiplie les potentiels. Sommaire Sommaire du livre "Graine de Permacultures"

Le livre Graines de Permaculture est la traduction d’un ouvrage d’introduction à la permaculture qui a fait beacoup pour faire connaître la permaculture dans les pays de langue anglaise : "Permaculture in a Nutshell", de Patrick Whitefield.

La traduction a été commencée par Maxime Leloup et Jean Luc Girard en 2007 pour l’association Passerlle Eco et nous sommes heureux de pouvoir aujourd’hui présenter l’ouvrage fini.

C’est un livre de 96 pages, imprimé sur papier recyclé, avec shémas et illustrations, et quelques photos.

En voici le sommaire :


L’auteur
Préface
Introduction
Ch 1 Qu’est-ce que la Permaculture ??
Ch 2 Pratique de la Permaculture
Ch 3 La Permaculture En Ville
Ch 4 La Permaculture Au Jardin
Ch 5 La Permaculture A la Ferme
Ch 6 Tissu Humain et Social
Ch 7 Questions & Réponses
Ch 8 Pour se mettre à la Permaculture
Annexes Passerelle Eco

La permaculture a inspiré de nombreux écolieux dans le monde car la méthode de design qu’elle initie est globale. Intégrant aussi bien le bioclimatisme que la géographie humaine, le social que l’agriculturel, elle se révèle aussi utile pour la conception d’un habitat groupé ou d’un écoquartier que pour celle d’un jardin bio...

x 13,5 19 95 mn We Feed the World T Wagenhofer Erwin doc agriculture, alimentation 2008 12/03/08 3346030017364
MO826
Montparnasse Docs citoyens Divers -DVD 19,95 € 19.95 présent à Plume(s)
AA AA

Chaque jour à Vienne, la quantité de pain inutilisée, et vouée à la destruction, pourrait nourrir la seconde plus grande ville d’Autriche, Graz…

Environ 350 000 hectares de terres agricoles, essentiellement en Amérique latine, sont employés à la culture du soja destiné à la nourriture du cheptel des pays européens alors que près d’un quart de la population de ces pays souffre de malnutrition chronique. Chaque Européen consomme annuellement 10 kilogrammes de légumes verts, irrigués artificiellement dans le Sud de l’Espagne, et dont la culture provoque des pénuries d’eau locales…

x 13,5 21,5 258 p. Histoire de la premiere AMAP
soutenir les paysans pour se nourrir durablement
T
Vuillon Denise doc agriculture, paysans 2011 10/10/11 9782296564060 L’Harmattan Politique et société -agriculture 24,00 € 24.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
En 2001 est créée l’AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne). A l’heure de la crise alimentaire mondiale et de la disparition dramatique des paysans, elle séduit rapidement consommateurs et agriculteurs. Cet ouvrage étudie les étapes pratiques de la création, définit l’éthique indispensable et amène méthodiquement les futurs partenaires à mettre en place leur alternative économique. Des témoignages d’expériences viennent l’enrichir.
x 20 26 144 p. On achève bien les éleveurs
résistances à l’industrialisation de l’élevage
T
Trouillard Guillaume et Vidal Aude essai agriculture, élevage 2017 01/12/17 9782373090291 L’Echappée Action Graphique Politique et société -agriculture 24,00 € 24.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Ce que nous nommons encore élevage se trouve aujourd’hui pris entre deux feux. D’un côté, le souci légitime de l’impact écologique et sanitaire de la production industrielle de viande et de produits d’origine animale rejoint le refus de maltraiter - voire tuer - les animaux. De cela émerge une remise en cause profonde du geste d’élevage. Est-ce là un progrès pour notre humanité ou un nouveau stade de l’« administration du désastre » ?

De l’autre côté, les éleveurs sont dépossédés de leur métier par des procédures toujours plus rigides et intrusives : puçage RFID des ovins et caprins, chantage aux primes agricoles, bureaucratisation croissante, reproduction artificielle... Décriés d’une part, ils sont administrés de l’autre - en attendant que disparaisse la possibilité même d’élever des animaux autrement qu’en les concentrant dans de gigantesques usines.

Ces menaces qui pèsent sur l’élevage sont un des symptômes de la soumission toujours plus grande de toutes et tous à la société industrielle. Le monde se referme alors que la liberté s’efface devant le contrôle systématique : au fond, ce que nous faisons subir aux animaux, nous nous l’infligeons également à nous-mêmes.

Éleveurs et chercheurs qui les accompagnent dans leurs luttes, toutes et tous expliquent dans ce livre pourquoi l’élevage doit être préservé afin que nos vies restent authentiquement humaines.

Avec Jean-Pierre Berlan, Jocelyne Porcher, Xavier Noulhianne, Christophe Richard, le groupe Marcuse, Fabrice Jaragoyhen, les fermiers du Pic-Bois et Stéphane Dinard.

x 12,5 19 80 p. C’est quoi la campagne ? T Lemaître Pascal et Viard Jean jeunesse agriculture, campagne 2016 22/01/16 9782815913737 l’Aube Les grands entretiens d’Émile Jeunesse -philo 8,90 € 8.90 sur commande ?
AA AA

Que représente la « campagne » ? À quoi sert-elle ? Est-elle vouée à disparaître ? Qui sont et que veulent les paysans ?

Dans cet échange entre un adolescent et un spécialiste de la paysannerie, on (re)découvre la curiosité dont on peut témoigner à cet âge. La pertinence des questions amène l’intellectuel à se centrer sur l’essentiel de sa pensée et à la restituer avec clarté et concision. Il en résulte un entretien au ton original, exigeant, accessible et souligné par le trait intelligent de Pascal Lemaître, qui intéressera aussi bien les ados que leurs parents.

x 13,5 19 52 mn Terre nourricière T Vallée Jean-François doc agriculture, écologie, alternatives 2003 30/11/02 Lilith production Divers -DVD 18,00 € 18.00 présent à Plume(s)
AA AA

L’agriculture industrielle est dans une impasse : toujours plus de fertilisant, de pesticide, de consommation d’énergie et toujours moins de biodiversité.

Pourtant des alternatives sont à l’étude, notamment aux Etats-Unis et en France : prairie naturelle, agriculture sans labour, machines vivantes pour dépolluer. L’homme pourra-t-il un jour produire sa nourriture sans détruire son environnement ?

DESCRIPTIF DU FILM

Pour satisfaire notre train de vie et assurer notre alimentation, nous avons épuisé en moins d’un siècle plus de ressources terrestres que l’humanité pendant toute son histoire. Les effets de la dépendance pétrochimique, par exemple, deviennent difficiles à ignorer. En quelques décennies nous avons décuplé l’usage de pesticides (3 millions de tonnes en 96) et de fertilisants (132 millions de tonnes). Un seul exemple : le blé en France, subit huit traitements chimiques différents.

L’agriculture moderne engraisse l’industrie pétrochimique, tandis que les ressources naturelles meurent à petit feu, appauvries par les labours et empoisonnées par les fertilisants. L’agriculture industrielle nous coûte très cher : contamination de l’atmosphère et des eaux, sol mort, monopole des semences de synthèse, disparition des espèces, exode des dernières populations rurales.

Les avertissements se multiplient, signés par d’impressionnantes listes de prix Nobel. En vain. L’opinion courante, asservie au déterminisme économique du moment, ne voit pas d’autres solutions. Pourtant elles existent, développées un peu partout dans le monde par ceux qui ne veulent pas voler la terre aux enfants encore à naître. Elles sont simples : ce sont les patients secrets de fabrication de la nature, ajustés en quelques milliards d’années.

C’est aux Etats-Unis, au beau milieu de l’agriculture la plus intensive, que des scientifiques en rupture de ban ont fait évoluer les solutions les plus radicales. Wes Jackson développe une agriculture imitant la nature. John Todd veut mettre la nature à l’œuvre dans les usines, les bureaux, les maisons.
Ailleurs, les biologistes, des agronomes, œuvrent à maintenir ou développer des systèmes de production naturels, compatibles avec l’environnement. Les solutions sont là, parfaitement viables, prêtes quand nous le serons.

55 mn

x 14 19 Terre vivante T Vallée Jean-François doc agriculture, écologie, paysans, alternatives 2005 30/11/04 Lilith production Divers -DVD 18,00 € 18.00 sur commande ?
AA AA

La Planète a mis 500 millions d’années pour transformer le carbone en pétrole. Nous le dévorons en un siècle. Aujourd’hui, on redécouvre l’intelligence productrice des systèmes vivants. Des agriculteurs mettent leut charrue à la casse, arrêtent de labourer, pour laisser revivre une terre qui travaille presque toute seule, sans s’épuiser ni polluer, favorisant la santé écologique locale tout en donnant d’abondantes et saines moissons. C’est l’histoire d’une révolution.

DESCRIPTIF DU FILM

Rien de moins qu’une révolution ! Des paysans bretons, aux prises avec des terres appauvries, lessivées, polluées et polluantes, cessent de labourer pour pratiquer le semis direct. Ils prennent exemple sur les agriculteurs brésiliens qui ont adopté cette méthode il y a des décennies, eux-mêmes inspirés par des agriculteurs états-uniens aux prises avec le Dust Bowl [1] du Midwest dans les années 1930.

Résultat : la terre travaille presque toute seule, sans s’épuiser, sans polluer, favorisant la santé écologique locale tout en donnant d’abondantes et saines moissons. Par conséquent, les paysans ont aussi plus de temps à eux et en profitent pour partager leur expérience avec des agriculteurs d’ailleurs. La contagion par l’exemple, tranquillement, inexorablement.

Ce mouvement, important, révolutionnaire, appuyé par la science est une alternative au système dominant actuel qui a conduit à un appauvrissement des sols, de l’environnement et des paysans.

Un film avec des paysans, fils de paysans, et des vers de terre.

52 mn

x 11 16 132 p. Agriculture et alimentation T Utopia Mouvement essai agriculture, alimentation 2014 12/05/14 9782919160143 Utopia (Les éditions) Controverses Politique et société -agriculture 4,00 € 4.00 présent à Plume(s)
AA AA

Après les migrations, l’énergie, le travail, le Mouvement Utopia a consacré un temps important de sa réflexion collective à l´alimentation. Le résultat en est cet ouvrage Agriculture et alimentation, idées reçues et propositions. L’alimentation est le premier des besoins naturels des êtres humains, mais il correspond aussi à des pratiques culturelles essentielles pour nos sociétés. Besoin, plaisir, créatrice de liens sociaux, l’alimentation est au coeur de nos modes de vie individuels et collectifs.

Pourtant nous avons laissé la loi du profit des industries agroalimentaires s’exprimer sans réelles contraintes. Les politiques auraient-ils abdiqué devant cette puissance industrielle ? Aujourd’hui, les transnationales de l’agroalimentaire, les puissants groupes semenciers et les fabricants de pesticides décident de qui doit manger quoi. En faisant ce travail de déconstruction des idées reçues sur l’agriculture et l’alimentation, puis en proposant des pistes de reconstruction, ce livre volontairement synthétique contribue à donner des outils à toutes celles et à tous ceux qui désirent changer les choses en profondeur dans ce domaine.

x 13,5 20,5 256 p. Agroterrorisme dans nos assiettes T Tarrier Michel essai agriculture, consommation, écologie, pesticides, pollution 2012 21/05/12 9782360260393 LME Politique et société -agriculture 21,00 € 21.00 épuisé
AA AA
Un portrait peu flatteur d’une certaine agriculture et de sa logique de mort.

Des terres exploitées au risque de les détruire irrémédiablement, des pesticides qui provoquent maladies et dégénérescences, des semences protégées par des brevets qui correspondent à une privatisation du patrimoine naturel, des animaux dont les mauvais traitements se retrouvent jusque dans nos assiettes, etc.

La liste est longue des dérives et dangers que l’industrie agroalimentaire a imposés et contre lesquels nous n’avons guère de défenses. Les algues vertes empoisonnent les plages bretonnes, les plaines américaines voient leurs terres surexploitées partir dans des tempêtes toujours plus nombreuses, et les malformations et cancers touchent les riverains de cultures intensives, partout dans le monde.

Consommateurs et paysans sont en définitive tous victimes, même si certains, à force de jouer aux apprentis sorciers ou de fermer les yeux sur ce que l’industrie leur imposait, ne peuvent prétendre ne pas savoir, ne pas connaître les risques.

L’auteur dénonce, en étayant son propos par des exemples concrets, et après avoir lu ce livre, nous ne regarderons plus du même œil le steak dans notre assiette ou la fraise sur notre tarte.

x 15 21,5 480 p. Vive l’agro-révolution française ! T Tardieu Vincent essai agriculture, écologie 2012 23/08/12 9782701159737 Belin Regards Politique et société -agriculture 22,90 € 22.90 présent à Plume(s)
AA AA
Alors que la Terre comptera 9 milliards de bouches à nourrir en 2050, nombreux sont ceux qui pensent qu’il n’y a pas d’alternative à l’agriculture chimique et industrielle. Et pourtant... Au terme d’un tour de France à la rencontre de paysans, de chercheurs et d’entrepreneurs agricoles, Vincent Tardieu révèle que le monde agricole est en pleine mutation : la crise du modèle productiviste actuel engendre une puissante révolution vers une nouvelle agriculture où les processus naturels sont au cœur des méthodes de production. Cette agriculture écologique est riche de nombreuses facettes que ce livre nous invite à découvrir avec, à la clé, des raisons d’espérer : oui, on peut nourrir la planète tout en préservant l’environnement ! Oui, nos paysans peuvent vivre mieux et plus nombreux ! Mais cette révolution écologique n’ira pas sans bouleversements des marchés agricoles et de notre façon de consommer.
x 12 18 317 p. Agriculture
Fondements spirituels de la méthode bio-dynamique
T
Steiner Rudolf guide agriculture, biodynamie 1993 01/01/93 9782881890581 Anthroposophiques Romandes Pratique -jardinage 41,00 € 41.00 épuisé
AA AA

Rudolf Steiner part d’une agriculture totale. Pour lui l’idéal est qu’une exploitation agricole forme un tout " organique " dont les parties sont accordées entre elles en sorte que cette exploitation, autant que possible vive de ses propres ressources et se développe en un organisme agricole indivisuel et clos. E. Rlese.

" Le cultivateur matérialise lorsqu’il ne se contente pas d’une vie bornée mais prend la peine de penser un peu... est en mesure de prévoir à peu près dans combien de décennies les produits agricoles seront tellement dégénérés qu’avant la fin de ce siècle, ils ne pourront plus servir à l’alimentation ". Steiner.

x 13 21 176 p. Grains
monsanto contre schmeiser
T
Soutar Annabel théâtre agriculture, ogm 2014 08/09/14 9782897191351 Écosociété Politique et société -agriculture 13,00 € 13.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Grains raconte le célèbre procès intenté par la multinationale Monsanto contre un cultivateur de la Saskatchewan. En 1998, le géant des produits chimiques et des biotechnologies accuse Percy Schmeiser d’avoir violé son brevet sur une semence de colza génétiquement modifié : le canola Roundup Ready. Schmeiser prétendait que les graines étaient arrivées dans son champ par contamination aérienne. L’histoire de sa longue résistance — et de sa défaite en Cour suprême du Canada — a fait le tour du monde.

Poussant plus loin l’investigation, Annabel Soutar entraîne le lecteur dans les coulisses de l’agrobusiness en lui faisant vivre « de l’intérieur » les méthodes qu’emploie Monsanto pour introduire ses semences OGM dans les communautés agricoles du Canada et du monde entier. Intimidation, délation, pots-de-vin, campagnes de dénigrement et, bien sûr, poursuites judiciaires sont au menu, pendant que l’État canadien abdique son rôle de surveillance de l’industrie et d’information du public.

Dans cette pièce de théâtre documentaire, genre dont elle s’est fait une spécialité, l’auteure entremêle la transcription du procès et ses propres entretiens avec Schmeiser, des avocats, des cultivateurs, des industriels, des chercheurs, des fonctionnaires et des militants. Loin de tout manichéisme, elle met en scène son enquête, ses doutes quant aux véritables mobiles de l’accusé ainsi que son questionnement sur la possibilité de breveter et de privatiser le vivant.

La version originale de Grains a reçu le Prix de l’Association québécoise des critiques de théâtre en 2005.

x 13,5 21 165 p. Pour comprendre le "Cours aux agriculteurs" de Rudolf Steiner Tropper Jonathan, Soper John et Steiner Rudolf guide agriculture 1995 31/03/95 9782702900970 Courrier du Livre »» Politique et société -paysannerie 9,33 € 9.33 épuisé
AA AA
x 13 22 87 p. Mes poules et moi - Secrets d’un poulailler amateur T Schmitt Cécile guide agriculture, poule/poussin/coq 2008 18/04/08 9782840388524 Rustica Cahiers De L’elevage Pratique -nature 13,50 € 13.50 épuisé
AA AA

A la lecture de ce livre, l’envie d’élever des poules pourrait bien vous gagner.

En effet, l’auteure, Cécile Schmitt, nous fait partager sa passion et nous amène à porter un autre regard sur les poules. Nous découvrons que ces volatiles qui nous gratifient de leurs oeufs sont des sujets dignes d’intérêt, des animaux attachants. Objet de soins pour prospérer, une petite basse-cour sollicite un savoir-faire que chacun peut aisément apprendre pour peu qu’il en ait le goût. Ce livre répond aux questions que se pose toute personne tentée par un élevage de poules.

De l’acquisition des premières volailles à la construction du poulailler, son aménagement, en passant par la lutte contre les parasites et les prédateurs, l’auteure nous dit ce qu’il est bon de savoir quand on débute. Elle nous livre son expérience de manière à éviter les pièges qui guettent l’éleveur amateur en insistant sur les attraits de cet élevage.

x 12 22 145 p. Court circuit
Un an avec quatre agriculteurs qui ont réinventé leur métier
T
Sarpaux Stéphane et Crubezy Nathalie enquête agriculture 2012 12/10/12 9782364290235 Yves Michel Société civile Politique et société -agriculture 14,00 € 14.00 présent à Plume(s)
AA AA

À quoi sert un agriculteur aujourd’hui ? A-t-il pour vocation d’assurer, par tous les moyens possibles, l’alimentation de la Nation ? Doit-il devenir un « aménageur paysager » comme le souhaiterait la Politique agricole commune édictée à Bruxelles ? Est-il un acteur économique qui doit se battre sur un marché mondialisé ?

Et s’il était une espèce en voie de disparition ?

Et si, plus modestement, sa vocation était de fournir des produits sains à des consommateurs qui se trouvent près de chez lui ? AMAP, marché paysan, épicerie participative, vente par Internet… Depuis dix ans, de nombreuses initiatives qui permettent de retrouver un lien direct entre celui qui produit à la campagne et celui qui consomme en ville ont vu le jour.

Pendant un an, les auteurs ont suivi quatre agriculteurs : un maraîcher, un apiculteur, un arboriculteur et un chevrier qui ont fait le choix des circuits courts. Une année de travail, de rebondissements, d’échecs et de joies, mais surtout une année pleine de sens. Car, en devenant des acteurs du mouvement « Locavore », ces agriculteurs ont pu donner du sens à leur métier.

x 13,5 21,5 249 p. Le livre noir de l’agriculture
Comment on assassine nos paysans, notre santé et l’environnement
T
Saporta Isabelle essai agriculture 2011 16/02/11 9782213656038 Fayard Politique et société -agriculture 19,00 € 19.00 manquant sans date
AA AA

Vous souvenez-vous des Shadoks, ces étranges oiseaux qui passaient leur vie à pomper, pomper, pomper et à inventer des machines toujours plus absurdes ? Les Shadoks, aujourd’hui, c’est nous, ou plutôt notre agriculture.

Malgré son coût prohibitif, celle-ci ne respecte ni le pacte social qui la lie aux paysans, ni le pacte environnemental qui la lie aux générations futures, ni même le pacte de santé publique qui la lie à chacun de nous. Les ressources d’eau sont gaspillées, polluées. Nous recevons chaque jour dans nos assiettes notre dose de pesticides et autres résidus médicamenteux. L’agriculteur ne s’en sort plus, et il est injustement voué aux gémonies, lui qui n’est que le bouc émissaire d’un système qu’il subit.

La confiance est rompue.

Pendant deux ans, Isabelle Saporta a parcouru les campagnes françaises. Dans cette enquête, elle met au jour l’absurdité du système, en le remontant de la fourche à la fourchette, du cours d’eau pollué aux cancers environnementaux provoqués par les pesticides, des animaux trop traités à l’antibiorésistance.

La conclusion semble s’imposer : puisque notre agriculture pose plus de problèmes qu’elle n’en résout, il est urgent de changer de cap et de revenir à davantage de raison.

Mais si tout le monde s’accorde sur le constat d’échec, aucun responsable politique ne veut prendre le risque de s’attaquer aux fondements de l’agriculture intensive.

Loin de se contenter de brosser un tableau alarmiste, Isabelle Saporta avance des solutions simples. Pour les trouver, il suffit de savoir écouter ceux qui connaissaient le monde avant son délire productiviste. Ceux qui, aujourd’hui, travaillent d’arrache-pied à remettre les champs dans les sillons du bon sens paysan.

x 13 20 196 p. Mauvaises nouvelles de la chair T Rouanet Marie essai agriculture, alimentation 2008 30/09/08 9782226188526 Albin Michel Par chez nous -littérature 15,20 € 15.20 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
De la porcherie au poulailler, du ball-trap au canard vivant aux sophistications de l’insémination artificielle, des violeurs de dindons aux gaveurs, des élevages de 100 000 dindes à ceux de 30 000 vaches, c’est un voyage au pays de la chair que nous propose Marie Rouanet. Il fallait sa plume tranchante et son regard sans concession pour nous mener dans l’enfer des élevages, et dans l’intelligence glacée de la science.
x 24 32 48 p. Les seigneurs de la terre Tome 1
L’appel de Cérès
T
Rodhain Fabien et Malisan Luca BD, roman graphique agriculture 2016 10/02/16 9782344007631 Glénat Grafica BD -roman graphique 13,90 € 13.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
1999. Florian, jeune avocat, est le fils d’un puissant agriculteur en sud Rhône-Alpes, président de la coopérative régionale. Alors qu’il n’y connait rien (ou presque) au travail de la terre, Florian accompagne son père pour un voyage d’études au Mexique, financé par un fournisseur de pesticides. Sur place, il est frappé par la misère et l’impact désastreux de l’agriculture occidentale industrialisée sur la population locale... et sur le monde. Cette épreuve est un choc pour Florian, qui sent alors retentir en lui l’appel irrépressible de la terre. À son retour, impossible de résister : le jeune homme deviendra paysan. Mais contrairement à son père, il privilégiera une agriculture écologique et responsable. Anne, sa fiancée, voit d’un mauvais oeil ce revirement de carrière... Et que dire de son père, qui incarne l’agriculture productiviste, censée " nourrir la planète " à grand renfort de technologie et de chimie !

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |