police - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 26 documents sur le thème : police


Les dernières arrivées à Plume(s) sur le thème police


26 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 14,2 22,1 265 p. Omerta dans la police
abus de pouvoir, homophobie, racisme, sexisme
T
Souid Sihem et Montali Jean-Marie témoignage racisme, sexisme, police, homophobie 2010 14/10/10 9782749118017 Cherche midi Documents Politique et société -répression 18,25 € 18.25 actuellement indisponible
AA AA

Abus de pouvoir, corruption, trafics de statistiques et aussi racisme, sexisme, homophobie au sein même de l’institution, voici la face cachée de la police, telle qu’elle n’a jamais été décrite auparavant.

Ou l’histoire d’une femme flic entrée dans la grande maison par vocation et idéalisme, elle a même démissionné d’un emploi de cadre très bien rémunéré dans le privé, qui déchante progressivement. Sortie major de sa promotion, elle avait cru que la police nationale était au service du public et des citoyens, elle s’aperçoit au fur et à mesure que l’institution républicaine n’est plus la garante des valeurs qu’elle est censée défendre et promouvoir.

Le récit exceptionnel du policier Sihem Souid apporte, documents à l’appui, la preuve que la police, loin d’être une institution garante des valeurs républicaines, les bafoue régulièrement. Ce sont les coulisses d’un système qui est décrit dans cet ouvrage. Le plus édifiant, c’est que ce récit dissèque le pouvoir de nuisance de la hiérarchie policière sur ses subordonnés. Cette dernière n’hésite pas à user de menaces pour arranger la vérité.

Sihem Souid, 29 ans, toujours en fonction, a décidé de briser l’omerta. Elle refuse « de laver son linge sale en famille » ainsi qu’il lui a été suggérée à plusieurs reprises. Elle est allée, accompagnée de plusieurs collègues, jusqu’à saisir la justice pénale pour dénoncer ces comportements. Ces risques, elle les a pris au détriment de sa carrière mais aussi de sa vie personnelle. Chantages, pressions, menaces, sa plainte la poursuit jusque dans sa vie de citoyenne.

Ce livre est bien plus qu’un témoignage sur la police.

x 16 24 178 p. La police contre les citoyens ? T Mouhanna Christian essai police 2011 17/03/11 9782353711055 Champ social Questions de société Politique et société -répression 16,00 € 16.00 manquant sans date
AA AA

Qu’est-ce qu’être policier en France aujourd’hui ? Comment expliquer les tensions entre les policiers et les jeunes, mais aussi les moins jeunes ? Pourquoi ce malaise au sein de la police ? Qu’est ce qui se joue réellement autour des chiffres de la délinquance ? A partir de 15 ans de recherches de terrain sur la police et les relations policiers-citoyens dans les banlieues sensibles comme dans les quartiers aisés, l’auteur montre comment policiers, élus et citoyens sont entraînés dans un cercle vicieux accentué par les politiques de sécurité mises en place.

Une démonstration sereine, qui ne s’inscrit pas dans une logique de dénonciation, mais dans une volonté de compréhension des uns et des autres, conduisant à des remises en question sévères mais fondées.

x 13,5 19 88 mn Les combattants de l’ordre T Krausz Stéphane et Démétriades Michel doc police 2005 01/05/05 3700246901211 Doriane films Divers -DVD 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Un document féroce et drôle ou, au contraire, le portrait apologétique d’un lieutenant de Crs, grande gueule, macho, démago mais charismatique et sympathique aussi à sa manière ? On peut tout voir dans ce film miroir.

Sa grande vertu est de ne pas imposer un seul regard.

Héritier à sa manière du cinéma-vérité façon Leacock, Stéphane Krausz montre comment on peut former aujourd’hui des jeunes Crs, les valeurs qui leur sont inculquées.

Le film commence sur une scène rigolote.
Le lieutenant vient de réceptionner ses stagiaires et se présente.
"Je suis le lieutenant Masson" (il parcourt la classe du regard).
"OK ? Lieutenant, c’est le prénom.
Vous pouvez m’appeler par mon prénom."

Le gradé a trois semaines pour faire de ses petits gars des "CRS efficaces, compétents et solidaires".
L’entraînement est rude et les méthodes du lieutenant très personnelles.
Il sait jouer, doser.
Blagues viriles, affection.
La caméra observe.
Saisissant.

Bonus
La Guerre des Stups, documentaire de Stéphane Krausz et Dominique Schnabele, Scènes inédites,
Filmographie de Stéphane Krausz

x 17 24 64 p. Polices ! T Chiambretto Sonia théâtre police 2011 30/05/11 9782953860504 GRMX Le fond de l’air Littérature -poésie 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA

De la police de proximité dans les quartiers aux émeutes dans les grandes villes du monde, de la manifestation pacifique des Algériens à Paris en octobre 1961 au survol des drones sur les zones dîtes sensibles « grises », POLICES ! de Sonia Chiambretto multiplie les points de vue et mixe textes de création et documents (archives, témoignages…) Ce montage hétérogène invente dans une chronologie syncopée, dans le désordre apparent de ses fragments, une forme poétique d’une force singulière. Rejetant la linéarité d’une histoire ou d’une démonstration, il révèle de façon saisissante, par le simple jeu de rapprochements d’éléments initialement étrangers, toute l’ambiguïté de notre rapport à l’autorité.

POLICES ! sera créé par le chorégraphe Rachid Ouramdane dans le cadre de Marseille-Provence 2013.

x 22,5 32,5 47 p. Marcel Keuf le flic T humour police 2011 03/02/11 9782357660328 Les Echappés Divers 13,00 € 13.00 épuisé
AA AA
Les autorités civiles et militaires sont invitées à payer un coup à boire au titulaire de cette carte, qui a un Q I suffisant pour entrer dans la police mais pas pour en sortir
x 13,5 22 239 p. André Gorz - Un penseur pour le XXIe siècle T Fourel Christophe essai police 2009 19/02/09 9782707156976 la Découverte Politique et société 18,30 € 18.30 épuisé
AA AA

Philosophe autodidacte d’origine autrichienne né à Vienne en 1923, proche de Jean-Paul Satire, André Gorz est l’un des grands penseurs de la critique sociale du XXe siècle.

Il a choisi de nous quitter à l’automne 2007 en compagnie de sa femme Dorine. L’acuité de sa pensée et la perspicacité de ses analyses prennent un nouveau relief aujourd’hui, tandis que l’économie mondiale est confrontée à l’une des crises les plus importantes de son histoire. Mais, pour André Gorz, l’enjeu n’est pas tant la sortie de cette crise, que la sortie du capitalisme lui-même. Sa pensée a influencé la gauche dans toute l’Europe.

En France, bien sûr, sa terre d’adoption depuis 1949, où sa critique du capitalisme a longtemps accompagné le mouvement syndical, mais également en Allemagne et dans les pays scandinaves, où elle a souvent servi de socle théorique à l’action des mouvements écologistes. La clôture de son �uvre autorise désormais l’exercice de l’interprétation et sa situation, plus générale, dans l’histoire de la pensée.

Cet ouvrage, hommage à un philosophe d’exception, rassemble les contributions d’auteurs qui ont tous connu André Gorz et côtoyé de près sa production intellectuelle. Il montre l’ampleur et la pertinence de l’œuvre, présentant et discutant les nombreuses thématiques qu’elle a abordées : l’écologie politique, la place du travail et du temps choisi, la critique du capitalisme, le revenu d’existence, etc.

Invitant un large public à le découvrir, ou à le redécouvrir, l’ouvrage laisse enfin la parole à Gorz lui-même, à travers trois textes inédits.

x 10,9 18,1 538 p. L’institution imaginaire de la société T Castoriadis Cornelius essai police 1999 14/05/99 9782020365628 Points points essais Politique et société 11,80 € 11.80 présent à Plume(s)
AA AA

" L’aliénation ou hétéronomie de la société est auto-aliénation ; occultation de l’être de la société comme auto-institution à ses propres yeux, recouvrement de sa temporalité essentielle...

A ce point de vue, une part essentielle de la pensée héritée n’est que rationalisation de cette hétéronomie de la société et, comme telle, une de ses manifestations. Ses réponses à la question du monde et de l’histoire se situent toujours sur un terrain d’où sont, par construction, exclus l’imaginaire radical comme social-historique et comme imagination radicale, l’indétermination, la création, la temporalité comme auto-altération essentielle.

" Critique sans concession de la " pensée héritée " sur la politique, la société et l’histoire, et en particulier de sa version marxiste, ce livre inclassable s’est affirmé comme une des oeuvres majeures de la deuxième moitié du XXe siècle, au carrefour de la politique, de la philosophie, de la psychanalyse et de la réflexion sur la science.

x 11 18 720 p. Dictionnaire de l’autre économie
édition revue et augmentée
T
Laville Jean-Louis et Cattani Antonio-David essai police 2006 05/10/06 9782070319169 Gallimard »» Folio actuel Politique et société -économie 13,10 € 13.10 sur commande ?
AA AA

Le libéralisme passe pour le seul modèle possible.

Son succès a longtemps laissé dans l’ombre une partie importante de l’économie réelle. Cette prétention est aujourd’hui contestée, en particulier par le mouvement de l’altermondialisation. Mais, loin de se réduire à la seule critique, ce dernier élabore des propositions concrètes afin de promouvoir plus de solidarité et de démocratie. Visant à favoriser cette réflexion sur l’autre économie, cet ouvrage propose la première synthèse fiable et accessible des connaissances disponibles.

Interdisciplinaire autant qu’international, il offre une définition approfondie d’une soixantaine de thèmes clés : commerce équitable, développement durable, organisations internationales, secteur public, droits des femmes... Ces notions s’inscrivent dans l’histoire comme dans l’actualité la plus récente. Outil indispensable pour les acteurs, les chercheurs et les étudiants, cet ouvrage allie une approche théorique à la prise en compte de pratiques sociales jusqu’ici méconnues.

x 13,5 21,5 285 p. L’espion du président
Au coeur de la police politique de Sarkozy
T
Recasens Olivia, Labbé Christophe et Hassoux Didier doc Sarkozy, police 2012 19/01/12 9782221129838 Robert Laffont Politique et société 19,50 € 19.50 présent à Plume(s)
AA AA

Bernard Squarcini n’a pas usurpé son nom. « Le Squale » chasse depuis trente ans dans le milieu du renseignement, son élément. Il dirige aujourd’hui le plus puissant service de contre espionnage que la France ait jamais connu : la Direction centrale du renseignement intérieur.

La DCRI est l’œuvre de Nicolas Sarkozy qu’il a créée le 28 juin 2008. Il l’a confiée naturellement à celui qui nage dans son sillage depuis 2002. Bernard Squarcini était censé en finir avec la police politique qu’incarnaient les célèbres RG, soupçonnés de verser dans les secrets d’alcôves et les barbouzeries en tous genres.
Officiellement, le « FBI à la française » devait se concentrer sur la seule défense de l’intérêt général. Au terme de notre enquête, nous pouvons l’affirmer : c’est tout le contraire. Jamais un service de renseignement n’aura été autant instrumentalisé au profit d’un seul homme, Nicolas Sarkozy. »

Olivia Recasens et Christophe Labbé, journalistes au Point sont les co-auteurs, avec Jean-Michel Decugis du livre Place Beauveau paru chez Robert Laffont en 2006. Didier Hassoux est journaliste au Canard Enchainé et l’auteur de Sarkozy et l’argent roi publié chez Calmann-Lévy en 2008.

x 15 23 487 p. Tarnac, magasin général T Dufresne David récit, roman police 2012 07/03/12 9782702142127 Calmann-Lévy Politique et société 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Une enquête façon road movie sur les dessous de l’affaire de Tarnac.

11 novembre 2008, au petit matin. Cent cinquante policiers antiterroristes et de la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI) investissent Tarnac, un village de Corrèze. Ils sont venus arrêter Julien Coupat et ses amis, suspectés d’avoir saboté quatre lignes TGV. Les interpellations, pilotées en direct depuis le ministère de l’Intérieur, se font sous l’œil des caméras. L’instant est décisif : il s’agit de prouver à l’opinion publique l’efficacité de la DCRI, le « FBI à la Française » voulu par Nicolas Sarkozy.

C’est un ordre, venu d’en haut. Et c’est le début d’une terrible déroute : quand la police se fait bras armé de la politique, le fiasco n’est jamais loin. Pendant trois ans, David Dufresne a rencontré tous les protagonistes de l’affaire. Mis en examen, policiers, magistrats, membres de cabinets ministériels ; avec le temps, tous ont accepté de se confier. Des sans-grades aux proches de Nicolas Sarkozy, jusqu’aux patrons du Renseignement français, leurs propos dessinent un portrait de la France d’aujourd’hui.

Logiques à l’œuvre, guerre des polices, mensonges, fantasmes, l’enquête, écrite façon road movie, transporte le lecteur au cœur du pouvoir, et du contre-pouvoir ; chez les autonomes comme dans les arcanes des services secrets. Au fil des pages, l’affaire de Tarnac devient une affaire policière (qui surveille-t-on et comment ?), une affaire politique (qu’est-ce que le terrorisme aujourd’hui ?), une affaire personnelle (celle d’un journaliste faisant l’expérience du désenchantement) et une affaire d’utopies et de fantasmes, de part et d’autre.

Enquête minutieuse oscillant dans les marais des mensonges d’État, l’ouvrage met au jour avec un style original, brillant et sensible, toutes les contradictions du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

x 14 20,5 392 p. La force de l’ordre
Une anthropologie de la police des quartiers
T
Fassin Didier étude police 2011 20/10/11 9782021050837 Seuil La couleur des Idées Politique et société -répression 21,30 € 21.30 présent à Plume(s)
AA AA

Fondé sur une enquête conduite quinze mois durant, des prémices des émeutes de l’automne 2005 jusqu’en 2007, auprès de la brigade anti-criminalité d’une banlieue parisienne, cet ouvrage met en lumière l’exception sécuritaire à laquelle sont soumises les « cités ». Au plus près du travail des policiers comme de l’expérience qu’en ont les populations, il montre que se déroulent au quotidien, près de chez nous, des scènes qui mettent en question le contrat social et la démocratie.

À l’opposé des épisodes spectaculaires que relate le journalisme, Didier Fassin raconte l’ennui et l’inactivité des patrouilles, la pression du chiffre et les doutes sur le métier, les formes invisibles de violence et les relations ambiguës avec le monde politique, la banalité du racisme et des discriminations, les interrogations éthiques des agents. Restituant le climat des interventions, il replace les situations dont il témoigne aussi bien dans la perspective du contexte social et politique contemporain que dans celle des imaginaires tels qu’ils se donnent à lire au cinéma et dans les séries télévisées.

Loin d’une posture confortable de dénonciation, cette étude s’efforce d’approfondir un nécessaire débat sur la manière dont on police aujourd’hui les milieux populaires et, singulièrement, les jeunes de familles immigrées.

x 17,5 25,5 98 p. 1912-2012 La Crim ?
La brigade criminelle à travers 10 affaires mythiques
T
enquête police 2012 12/07/12 3781517806909 Ayoba »» Alibi Littérature -polars 6,90 € 6.90 sur commande ?
AA AA
Hors série Le Point
x 11 17 64 p. La fugitive T Ribeiro Cathy jeunesse, roman police 2012 09/11/12 9782350009773 Oskar Court Métrage Jeunesse -littérature 5,00 € 5.00 présent à Plume(s)
AA AA
Un vendredi soir, une jeune femme noire est repérée dans une usine de recyclage de métaux. Quelqu’un a donné l’alerte : il y aurait tentative de vol avec effraction. Le commissariat est appelé et une patrouille est envoyée. Honoré Amadou et son supérieur Étienne Dugrouin sont sur les lieux. Que recherchent-ils exactement ? Ils ont très peu d’indices. Les chiens repèrent quelque chose : une jeune femme. Mais que faisait-elle ici ? Que cherchait-elle ? Elle est seule, tétanisée, n’a pas de papiers, n’a plus rien à perdre...
x 14 20,5 140 p. Rengainez, on arrive !
Chroniques des luttes contre les crimes racistes ou sécuritaires, contre la Hagra policière et judicière des années 1970 à nos jours
T
Abdallah Mogniss H. enquête racisme, répression, police 2012 20/11/12 9782918059318 Libertalia Politique et société -répression 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

« Que justice soit faite » : après chaque drame, familles et ami-e-s des victimes de crimes racistes ou sécuritaires sont partagés entre douleur et révolte, ils sont aussi tentés de croire à une justice immanente, à une réparation symbolique pour la vie irrémédiablement volée. Mais ils (re)découvrent alors la hagra – le mépris et l’injustice – d’une société fière d’afficher les principes d’égalité mais qui, en pratique, se crispe dans le déni de ses discriminations sociales ou racistes systémiques et qui, pour se couvrir, peut aller jusqu’à absoudre un « homicide excusable » lorsqu’un policier tue d’un tir dans le dos.

Paroxysme d’une expérience vécue au quotidien, cette hagra constitue bien souvent le point de départ d’une prise de conscience politique et de formes d’organisation autonomes, d’une expression culturelle foisonnante et de nombreuses mobilisations collectives, notamment dans les quartiers populaires, pour obtenir « vérité, justice, reconnaissance » et pour inscrire la mémoire des disparus dans la mémoire collective.

Ce document propose une plongée dans certaines de ces luttes, du point de vue des acteurs et actrices, en s’appuyant sur leurs propres archives politiques ou culturelles (chansons, journaux, tracts, dessins, affiches, émissions de radios libres, théâtre, films etc.) : il remémore ainsi l’action des Copains de Kader à Vitry et celle des ami-e-s de Lahouari Ben Mohamed à Marseille ou l’autodéfense antifasciste à Bondy au début des années 1980, revient sur la genèse de la marche pour l’Égalité et contre le racisme de 1983, sur les mobilisations pour Malik Oussekine et Abdel Benyahia, Aïssa Ihich et Youssef Khaïf à Mantes-la-Jolie, en passant par Djillali Ben Ali et Mohamed Diab au début des années 1970. Il se conclut par un rappel des révoltes de l’automne 2005 consécutives à la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré à Clichy-sous-Bois et s’interroge sur la coexistence entre critique radicale et réformisme pragmatique au sein de mobilisations qui cherchent à mieux se coordonner.

« Rengainez, on arrive ! » – un des cris de ralliement de la marche pour l’Égalité –, souligne les attentes, les dynamiques internes, les acquis et les limites ou contradictions de ces luttes. Sans complaisance donc avec « la part de bluff » propagandiste, ces chroniques entendent renouer avec la pratique militante du bilan autocritique, pointer les apparitions médiatiques spectaculaires mais éphémères, le « travail d’agitation politique sans suite », les analyses générales surdéterminées par une dénonciation incantatoire sans s’attacher aux réalités complexes et aux singularités de chaque situation. Avec comme perspective de creuser des pistes pour constituer des rapports de forces plus favorables dans les combats politiques et judiciaires à venir.

Illustrations : affiches, tracts, dessins, bandes dessinées, photographies

x 10,9 17,8 246 p. Police mon amour T Desforges Bénédicte témoignage police 2011 09/03/11 9782290028407 J’ai lu J’ai lu Document Littérature -poches 5,70 € 5.70 sur commande ?
AA AA
Des chroniques dévoilant le quotidien des flics en uniforme : l’arrestation cocasse d’un élève de Saint-Cyr pour " port d’arme blanche " ou celle, tragique, d’une toxicomane à bout de course ; des supérieurs hautains, et d’autres bien plus humains ; des accidents terribles, des vies fragiles et malmenées, des délinquants ordinaires. Toujours émouvants ou justes, ces récits brossent le tableau sans complaisance du monde de la rue, de la fracture sociale, de la solitude des villes. Un portrait de ces hommes et de ces femmes que l’on préfère voir au cinéma.
x 15,5 24 456 p. Casquettes contre képis T doc police 2013 11/04/13 9782343006444 L’Harmattan Recherche Et Transformation Sociale Politique et société -répression 44,00 € 44.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Deux années que l’auteur et son équipe mènent une enquête de terrain sur le discernement policier dans plusieurs territoires stigmatisés comme "sensibles" par les forces de l’ordre à Paris, Saint-Denis et Marseille.

L’originalité de cet ouvrage repose sur la prise en compte des représentations mutuelles de policiers et d’habitants. Dépassant les approches idéologiques de la question policière dans les quartiers populaires, il apporte des pistes de solutions pour combattre ce processus de défiance réciproque.

x 11,5 19 187 p. Permis de tuer
chronique de l’impunité policière
T
enquête répression, police 2014 11/09/14 9782849504277 Syllepse Arguments et mouvements Politique et société -répression 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA
En France, la peine de mort a été abolie en 1981, mais le permis de tuer existe toujours. Dans cet ouvrage, six histoires de luttes récentes pour établir la vérité et obtenir justice sont rassemblées. Elles sont racontées directement par les proches de personnes mortes entre les mains de la police républicaine. Ces frères et soeurs, ces amis qui, confrontés au mur de silence étatique et à la souffrance, ont la force de s’exprimer, le courage de se mobiliser.
Avec plus de dix morts recensés par an, ces histoires conservent une actualité brûlante. Trente ans après la Marche pour l’égalité et contre le racisme, initiée en réaction à la multiplication des crimes policiers et racistes, des personnes, le plus souvent non-armées, continuent à mourir à la suite d’interventions policières. Et ceux qui tuent, continuent à bénéficier de l’impunité. Ce livre propose une série d’enquêtes, d’analyses et d’entretiens sur des affaires récentes.
Il porte également un même message et plaide pour que l’abolition de la peine de mort soit enfin une réalité partout, pour que l’Etat et ses services rendent enfin des comptes.
x 12 19 86 p. L’arme à l’oeil
Violences d’état et militarisation de la police
T
Douillard-Lefevre Pierre enquête police, armes 2016 14/05/16 9782356874641 Le Bord de l’eau Alterite Critique Politique et société -répression 8,00 € 8.00 manquant sans date
AA AA

Automne 2014, un manifestant est tué par une grenade lancée par un gendarme à Sivens. L’armement de la police fait, pour la première fois, la une de l’actualité. Loin de susciter de réactions à la hauteur, ce drame est l’occasion pour le pouvoir de renforcer ses stratégies de maintien de l’ordre en faisant interdire et réprimer implacablement les mobilisations qui suivent. La mort de Rémi Fraisse n’est ni une « bavure « , ni un accident.

Elle est le produit d’une logique structurelle, qui s’inscrit dans un processus d’impunité généralisée et de militarisation de la police en germe depuis deux décennies. Sur fond d’hégémonie culturelle des idées sécuritaires, la police française se dote de nouvelles armes sous l’impulsion des gouvernements successifs : taser, grenades, flashballs, LBD. On tire à nouveau sur la foule. D’abord expérimentées dans les quartiers périphériques, puis contre les mobilisations incontrôlables, les armes de la police s’imposent aujourd’hui potentiellement contre tous.

« En blesser un pour en terroriser mille  », telle est la doctrine des armes de la police. Cet essai passe en revue l’armement de la police pour comprendre ce que les armes disent de notre temps, quelles sont les logiques politiques qu’elles suggèrent, au-delà des spécificités françaises d’un maintien de l’ordre présenté comme irréprochable.

x 15,5 23 375 p. De la police en démocratie T Roché Sebastian essai police 2016 02/11/16 9782246806141 Grasset & Fasquelle Politique et société -répression 24,90 € 24.90 présent à Plume(s)
AA AA

" La finalité des polices dans les démocraties ne devrait pas être de faire régner un ordre. L’ordre devrait, en réalité, n’être qu’un moyen. Mais un moyen de quoi ? Les agents ne forment pas une armée face à un adversaire - même si certains responsables aiment à les caricaturer ainsi. La mission éminente des polices est de produire de la certitude et de la confiance en défendant des normes et des valeurs supérieures et, ainsi, de contribuer à la cohésion sociale ".

Toute démocratie a besoin d’une police, et réciproquement la police a besoin que les citoyens la soutiennent, qu’ils la considèrent comme " leur police ". Mais les gouvernements ont peu soutenu la transformation des forces de l’ordre en service tourné vers le public et soucieux de l’égalité de tous les citoyens, en particulier des minorités. Nos grands voisins européens sont bien meilleurs que nous sur ces points.

Les conséquences sont lourdes, sur notre sol, au moment où la confiance est particulièrement nécessaire. D’autres défis sont également devant nous. Le ministère de l’Intérieur confond force et autorité. Or, la façon dont la police agit en banlieues et l’injustice observée dans les contrôles au faciès fragilisent encore l’autorité étatique. A l’heure où la diversité de la population est une réalité que nul ne peut plus ignorer, et où les conflits de valeurs et d’identité entre les différentes communautés (musulmane en premier lieu) sont soulignés, la question religieuse s’invite dans les enjeux de police.

La distance prise par certaines communautés face à la collectivité politique nationale et aux valeurs qu’elle doit incarner (liberté, égalité) se traduit par une défiance croissante manifestée face à la police. Sa légitimité, et partant son efficacité, sont affaiblies. Et avec la cohésion de notre pays. Dans cette enquête unique et inédite, Sebastian Roché analyse " l’expérience de la police " vécue par la population française actuelle et dresse un constat préoccupant.

Loin des stéréotypes et des idées toutes faites, il dévoile l’état de la police et de son rapport au peuple dans un pays en colère et en transformation, et propose des solutions pour renverser la spirale négative dans laquelle nous sommes engagés.

x 15,5 22,5 494 p. The Hate U Give - La haine qu’on donne T Thomas Angie jeunesse, roman racisme, société américaine, police 2018 05/04/18 9782092576731 Nathan Grand Format Jeunesse -littérature 17,95 € 17.95 sur commande ?
AA AA

Starr à Seize Ans, elle est noire et vit dans un quartier rythmé par les guerres entre gangs et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ces deux mondes. Sa vie vole en éclats le soir où son ami Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin.

Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, Starr va apprendre à redresser la tête.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |