Xavier Harel - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Xavier Harel

Xavier Harel

Chroniqueur à TV5-Monde, auteur notamment de Afrique, pillage à huis clos : Comment une poignée d’initiés siphonne le pétrole africain (Fayard, 2006) et de La Grande Evasion : Le vrai scandale des paradis fiscaux (Les Liens qui libèrent, 2010).

4 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 15,5 24 240 p. Le scandale des biens mal acquis
Enquête sur les milliards volés de la Françafrique
T
Hofnung Thomas et Harel Xavier enquête Afrique 2011 24/11/11 9782707164872 la Découverte cahiers libres International -Afrique 19,80 € 19.80 présent à Plume(s)
AA AA

Quand un secret de Polichinelle de la Ve République vire à l’affaire d’État ! Depuis les indépendances des années 1960, les initiés savaient que certains dirigeants africains "amis de la France" menaient grand train à Paris ou sur la Côte d’Azur : hôtels particuliers, voitures de collection, vêtements de luxe...

Mais qui s’en souciait vraiment ? Au printemps 2007, une plainte déposée à Paris par une poignée d’ONG, accusant plusieurs chefs d’État africains de détournements de fonds publics, a lancé l’affaire de ces "biens mal acquis" sur le dos de leurs peuples. Après moult péripéties judiciaires, la Cour de cassation a autorisé, en novembre 2010, l’ouverture d’une enquête inédite sur ces fortunes accumulées en France par les présidents du Gabon, du Congo-Brazzaville et de la Guinée Équatoriale.

Les journalistes Xavier Harel et Thomas Hofnung dévoilent dans ce livre, révélations à l’appui, les dessous de ce scandale majeur. Après l’affaire Elf, l’affaire des BMA pourrait bien faire trembler les fondements de la République. Par quels circuits financiers transitent les fonds détournés ? De quelles complicités ont bénéficié ces dirigeants pour placer leurs pétrodollars dans l’Hexagone ? Le silence des partis politiques français serait-il lié à des financements occultes ? Autant de questions liées à ce scandale de la corruption ordinaire aux parfums de Françafrique.

x 14,5 22 315 p. La grande évasion
Le vrai scandale des paradis fiscaux
T
Harel Xavier essai finance 2010 16/01/10 9782918597049 Les Liens qui Libèrent Politique et société -économie 21,30 € 21.30 sur commande ?
AA AA

Nicolas Sarkozy le répète comme pour s’en convaincre : "Les paradis fiscaux, le secret bancaire, c’est terminé." Alertés par plusieurs scandales retentissants, au Liechtenstein et en Suisse, les pays membres du G20 ont lancé une offensive sans précédent contre ces territoires secrets.

Mais rien n’a vraiment changé sous le soleil clément de ces oasis fiscaux. Ce livre est une plongée au coeur d’un système tout entier au service de l’évasion fiscale. Plus de 12 000 milliards de dollars continuent de dormir dans quelques soixante-dix "paradis" protégés par d’ingénieux banquiers jamais à court d’imagination pour dissimuler l’argent de leurs clients. Le secret bancaire est attaqué ? Qu’importe ! Les trusts anglo-saxons offrent les mêmes garanties d’anonymat.

Cette immersion en eau trouble révèle surtout que les plus gros consommateurs des paradis fiscaux ne sont pas les particuliers mais les entreprises. En logeant leurs bénéfices dans ces territoires, les multinationales réalisent des économies d’impôts colossales tout en continuant de bénéficier des infrastructures (éducation, santé, routes...) payées par le reste de la collectivité. En France, les entreprises du CAC 40 sont deux à trois fois moins imposées sur leurs bénéfices que les petites et moyennes entreprises.

Au Royaume-Uni, un tiers des 700 premières sociétés du pays ne payent tout simplement pas d’impôt. Ces pratiques, souvent légales, sont à l’origine d’une profonde iniquité. Il ne faut jamais perdre de vue que ce qui n’est pas payé par Jacques l’est forcément par Paul. Si les paradis fiscaux sont une calamité pour les pays riches, la situation vire au cauchemar pour les pays en développement. Chaque année, entre 800 et 1 000 milliards de dollars quitte illicitement le Sud pour trouver refuge au Nord. Pour chaque euro d’aide qui rentre, c’est donc dix euros qui sortent !

La bataille des paradis fiscaux est encore loin d’être gagnée. Il n’est pas nécessaire d’aligner des divisions de blindés pour la remporter. Encore faut-il la livrer.

Réédité en poche chez ActesSud, collection Babel : La grande évasion

x 11 17,5 320 p. La grande évasion
le vrai scandale des paradis fiscaux
T
Harel Xavier essai finance 2012 03/03/12 9782330002732 Actes Sud Babel Politique et société 8,70 € 8.70 présent à Plume(s)
AA AA

Nicolas Sarkozy le répète comme pour s’en convaincre : "Les paradis fiscaux, le secret bancaire, c’est terminé". Alertés par plusieurs scandales retentissants, au Liechtenstein et en Suisse, les pays membres du G20 ont lancé une offensive sans précédent contre ces territoires secrets.

Mais rien n’a vraiment changé sous le soleil clément de ces oasis fiscaux. Ce livre est une plongée au coeur d’un système tout entier au service de l’évasion fiscale. Plus de 12 000 milliards de dollars continuent de dormir dans quelques soixante-dix "paradis" protégés par d’ingénieux banquiers jamais à court d’imagination pour dissimuler l’argent de leurs clients. Le secret bancaire est attaqué ? Qu’importe ! Les trusts anglo-saxons offrent les mêmes garanties d’anonymat.

Cette immersion en eau trouble révèle surtout que les plus gros consommateurs des paradis fiscaux ne sont pas les particuliers mais les entreprises. En logeant leurs bénéfices dans ces territoires, les multinationales réalisent des économies d’impôt colossales tout en continuant de bénéficier des infrastructures (éducation, santé, routes ...) payées par le reste de la collectivité. En France, les entreprises du cac 40 sont deux à trois fois moins imposées sur leurs bénéfices que les petites et moyennes entreprises.

Au Royaume-Uni, un tiers des sept cents premières sociétés du pays ne payent tout simplement pas d’impôt. Ces pratiques, souvent légales, sont à l’origine d’une profonde iniquité. Il ne faut jamais perdre de vue que ce qui n’est pas payé par Jacques l’est forcément par Paul. Si les paradis fiscaux sont une calamité pour les pays riches, la situation vire au cauchemar pour les pays en développement. Chaque année, 800 à 1 000 milliards de dollars quittent illicitement le Sud pour trouver refuge au Nord. Pour chaque euro d’aide qui rentre, c’est donc dix euros qui sortent ! La bataille des paradis fiscaux est loin d’être gagnée. Encore faut-il la livrer.

Préface d’Eva Joly.

Réédition de La grande évasion (

x 20 26,5 92 p. L’argent fou de la Françafrique
L’affaire des biens mal acquis
T
Harel Xavier et Solé Julien BD Afrique, corruption 2018 28/11/18 9782344019184 Glénat BD -doc 17,50 € 17.50 présent à Plume(s)
AA AA
A qui profite le crime ?

Paris. Septembre 2011. La justice française saisit avenue Foch plusieurs dizaines de véhicules de luxe appartenant à Téodorin Obiang Nguema, fils aîné du président de la Guinée Equatoriale. C’est la première action concrète d’une enquête financière ouverte cinq ans auparavant. Une investigation tentaculaire qui a permis de mettre au jour l’incroyable fortune accumulée en France par plusieurs chefs d’états africains et leurs proches... avec la complicité de l’Etat français.

Xavier Harel, journaliste et fin connaisseur des rouages de la Françafrique, nous fait découvrir les ramifications aussi scandaleuses que complexes de l’affaire des "biens mal acquis" . Il signe une enquête particulièrement documentée commencée quelques années plus tôt dans La Revue Dessinée avec le dessinateur Julien Solé. Entre corruption, jeux de pouvoir, scandales pétroliers et financiers, il revisite les pages les plus sombres de la Ve République : soixante ans d’une histoire qu’on a préféré vous faire oublier.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |