Olivier Lemire - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Olivier Lemire

Olivier Lemire

Né à Rouen en 1959, d’un père normand et d’une mère suisse trop tôt disparue, il a un itinéraire atypique dans le monde de l’aventure. Vendeur de photocopieurs en porte-à-porte à 20 ans, consultant en agence de design à 30, en charge des trains de montagne et des trains touristiques de Veolia à 40, il a décidé à l’aube de ses 50 ans de devenir « correspondant géographique », métier qu’il s’est inventé. Ce travail, qui l’a rapproché de sa vraie nature, consiste à arpenter à pied la géographie, composée de territoires et de gens, et d’en relater ce qu’il voit, entend et ressent.

Il a réalisé de nombreux voyages dans le monde entier : remontée sud/nord du Chili, volcans d’Indonésie, tour de l’Islande, Paris/Nice et Séville/Murcie à vélo… et de très nombreuses marches sur les traces des romantiques allemands, en Suisse surtout. Mais la liste de ses voyages mondiaux reste modeste. En revanche, il a fait de la campagne française sa spécialité, et y traque les toponymes de lieux-dits aux noms porteurs de sens qui provoquent en lui une sorte de vertige métaphysique : « la Mort », « la Vie », « le Désespoir », « la Haine », « la Solitude », « le Bonheur », « le Bout du monde »… n’ont plus de secrets pour lui. * En 2007, il a ainsi cheminé sur 450 km entre « la Vie », dans la Creuse, et « la Mort », aux confins du Doubs. En 2008, il a parcouru 2 500 km à pied pour réaliser le livre Celui qui marche, publié au Cherche Midi et aussitôt épuisé. En 2009, il a rejoint les seize « Bout du monde » français et a pris la décision de quitter son emploi pépère pour se consacrer à sa vocation de « correspondant géographique ». D’avril à mai 2010, il est reparti pour 1 500 km de marche de « Plaisir », en Région parisienne, au « Bonheur », en Cévennes, voyage qui a fait l’objet d’une série de six articles pour La Vie et sera prochainement publié par Transboréal.

Il a par ailleurs quelques marottes – son nid-d’aigle qu’il a restauré dans le Mercantour, la météorologie et les ciels océaniques, la manière dont la géographie éclaire notre présence au monde, la ligne d’horizon, le bout du chemin, les finistères… – et une aversion éprouvée pour toutes les impasses et tous les ronds-points.


1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
larg.
?
haut.
?
pages
?
titre
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution+
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 14 22,5 408 p. L’esprit du chemin
Voyage aux sources du Bonheur
T
Lemire Olivier récit nature , marche 2011 24/02/11 9782361570163 Transboréal sillages Par chez nous -littérature 20,90 € 20.90 sur commande ?

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |