Friedrich Nietzsche - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche


4 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 11 17,8 410 p. Ainsi parlait Zarathoustra T Nietzsche Friedrich essai philosophie 2000 22/02/00 9782253006756 LGF/Livre de poche Classiques de Poche Littérature 4,60 € 4.60 sur commande ?
AA AA
Ainsi parlait Zarathoustra est une oeuvre philosophique magistrale. Elle a bouleversé la pensée de l’Occident. " Nietzsche démolit, il sape ", disait Gide. Il remet définitivement l’homme en question. Poète-prophète, Zarathoustra se retire dans la montagne et revient parmi les hommes pour leur parler. Sa leçon essentielle : " Vouloir libère " Son leitmotiv : rejeter ce qui n’est pas voulu, conquis comme tel, tout ce qui est subi. C’est le sens du fameux : " Deviens celui que tu es. La vertu est souvent le droit du plus faible, elle paralyse tout, désir, création et joie. Le surhomme nietzschéen est celui qui a la plus grande diversité d’instincts qui s’opposent puissamment mais qu’il maîtrise. La pensée de Nietzsche est un défi permanent. Elle échappe à tout système politique. La ferveur de sa poésie, sa vigoureuse drôlerie ont donné à Nietzsche une célébrité universelle. Nos contemporains n’ont le choix qu’entre lui et Marx.
x 11 18 442 p. Par-delà le bien et le mal
Prélude à une philosophie de l’avenir
T
Nietzsche Friedrich essai 1991 01/03/91 9782253056140 LGF/Livre de poche Classiques De Poche Politique et société -philosophie 7,40 € 7.40 sur commande ?
AA AA
Le problème de la valeur du vrai s’est présenté à nous, - ou bien est-ce nous qui nous sommes présentés à ce problème ? Qui de nous ici est Oedipe ? Qui la Sphinx ? C’est, comme il semble, un véritable rendez-vous de problèmes et de questions. - Et, le croirait-on ? Il me semble, en fin de compte, que le problème n’a jamais été posé jusqu’ici, que nous avons été les premiers à l’apercevoir, à l’envisager, à prendre le risque de le traiter. Car il y a des risques à courir, et peut-être n’en est-il pas de plus grands. Friedrich Nietzsche. C’est d’abord à une radicale remise en question de la vérité que procède Nietzsche dans Par-delà le bien et le mal (1886). Ce texte d’une écriture étincelante, férocement critique, met en effet au jour, comme un problème majeur jusque-là occulté, inaperçu, celui de la valeur. Il y destitue les positions philosophiques passées et présentes (autant de croyances), et stigmatise, en les analysant un à un, l’ensemble des préjugés moraux qui sous-tendent notre civilisation. L’entreprise, pourtant, n’est pas uniquement négative : elle débouche sur l’annonce, dans le prolongement d’Ainsi parlait Zarathoustra, de « nouveaux philosophes » - « philosophes d’un dangereux peut-être » qui devront désormais assumer l’inflexible hypothèse de la vie comme « volonté de puissance ». Traduction de Henri Albert, revue par Marc Sautet. Présentation et notes de Marc Sautet. Index établi par Véronique Brière - Nouvelle édition.
x 11 18 215 p. L’Antéchrist T Nietzsche Friedrich essai 1993 23/06/93 9782080707536 Flammarion »» GF Politique et société -philosophie 5,90 € 5.90 sur commande ?
AA AA
Pour Nietzsche, l’Antéchrist désigne l’antichrétien. Dans cet essai polémique, il dénonce le poids accordé par le christianisme à la croyance aveugle contre la vérité. Quelques mois après la rédaction de cet ouvrage (1888), Nietzsche n’hésitera pas à signer ses propres textes de ce nom.
x 11 18 565 p. Le gai savoir T Nietzsche Friedrich essai 1993 08/12/93 9782253063865 LGF/Livre de poche Politique et société -philosophie 6,10 € 6.10 sur commande ?
AA AA
Nietzsche Le Gai Savoir Ce livre [.] semble être écrit dans le langage d’un vent de dégel : on y trouve de la pétulance, de l’inquiétude, des contradictions et un temps d’avril, ce qui fait songer sans cesse au voisinage de l’hiver, tout autant qu’à la victoire sur l’hiver, à la victoire qui arrive, qui doit arriver, qui est peut-être déjà arrivée. La reconnaissance rayonne sans cesse, comme si la chose la plus inattendue, ce fut la guérison. « Gai savoir » : qu’est-ce sinon les saturnales d’un esprit qui a résisté patiemment, sévèrement, froidement, sans se soumettre, mais sans espoir, - et qui maintenant, tout à coup, est assailli par l’espoir de guérison, par l’ivresse de la guérison ? [.] « Incipit tragædia » - est-il dit à la fin de ce livre d’une simplicité inquiétante : que l’on soit sur ses gardes ! Quelque chose d’essentiellement malicieux et méchant se prépare : incipit parodia, cela ne laisse aucun doute. Friedrich Nietzsche. Ecrit entre 1881 et 1887, publié une première fois en 1882, dans une version incomplète, repris et parachevé ensuite, Le Gai Savoir confirme et renforce le radicalisme nietzschéen. Les grands thèmes de sa réßexion sont désormais parvenus à leur pleine maturité. L’idéal, la nécessité de l’héroïsme en philosophie, l’analyse de la décadence, mais aussi le principe de l’éternel retour, le mythe de Zarathoustra, la connaissance, la religion : c’est un véritable bréviaire du « nietzschéisme » qui apparaît au fil des pages. Traduction de Henri Albert, revue par Marc Sautet. Introduction et notes par Marc Sautet.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |