Saïd Bouamama - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Saïd Bouamama

Saïd Bouamama

Sociologue, docteur en socio-économie, né en 1958. Militant engagé depuis de nombreuses années dans les luttes de l’immigration pour l’égalité réelle des droits en France. Il est directeur de recherche à l’IFAR située à Villeneuve-d’Ascq (59).

2 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 14 22 222 p. La France
Autopsie d’un mythe national
T
Bouamama Saïd essai France, identité 2008 15/10/08 9782035836823 Larousse »» philosopher Politique et société 17,25 € 17.25 épuisé
AA AA

L’identité française serait en péril, menacée par la tentation de l’oubli de nos racines, le chant des sirènes de l’étranger, la nouvelle donne d’un islam hexagonal...

Mais qu’est-ce que la France, la nation française ? Qu’est-ce qu’être français aujourd’hui ? Et comment devient-on français ? Ces questions sont régulièrement au coeur de débats animés sur la "France éternelle",1’"exception française", la citoyenneté, la diversité. Entre contradictions et paradoxes, l’auteur invite à interroger ce qui fonde le lien social. Sans craindre la polémique, il offre au lecteur une analyse fertile sur des notions débordantes d’enjeux.

x 14 21 202 p. Les classes et quartiers populaires
Paupérisation, ethnicisation, et discrimination
T
Bouamama Saïd enquête 2009 01/04/09 9782849241295 Cygne Recto Verso Politique et société 22,00 € 22.00 présent à Plume(s)
AA AA
Les quartiers et milieux populaires font régulièrement la une des médias et sont tout aussi fréquemment au centre du discours gouvernemental. Cette omniprésence se traduit cependant par un vocabulaire à base d’euphémismes : les « cités » et les « banlieues » en lieu et place de « quartiers populaires », les « jeunes », les « bandes », etc. en lieu et place de « noirs » et « arabes ». Depuis plusieurs décennies se construit ainsi une image de nouvelles classes et de nouveaux territoires dangereux. Entre misérabilisme, dramatisation à des fins sécuritaires et explications culturalistes et psychologisantes, ce nouveau discours idéologique masque les processus en oeuvre depuis plusieurs décennies dans les classes et les quartiers populaires : paupérisation, précarisation, ghettoïsation et ethnicisation. Composé d’articles écrits au cours de ces deux dernières décennies, ce livre éclaire la réalité sociale inégalitaire que tente de masquer le discours idéologique dominant, tente d’en décrire les mécanismes et les enjeux et d’en déconstruire les logiques. Les quartiers et milieux populaires sont loin d’être des territoires de « nouveaux barbares » d’une part et des désert politiques d’autre part. Ils sont le reflet d’une inégalité sociale croissante et d’une tentative d’y répondre par l’action militante. Au moment où nous sommes plongés dans une nouvelle crise économique qui ne peut qu’accroître les inégalités, cet ouvrage nous montre les ruptures nécessaires pour comprendre la réalité et pour pouvoir la transformer.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |