Pierre Tévanian - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Pierre Tévanian

Pierre Tévanian

Cco-animateur du site Les Mots sont importants, professeur de philosophie à Drancy (93), il a publié de nombreux ouvrages dont Le Ministère de la peur (L’Esprit frappeur, 2004), La République du mépris (La Découverte, 2007), La Mécanique raciste (Dilecta, 2008). Il a coordonné avec Ismahane Chouder et Malika Latrèche le recueil Les Filles voilées parlent (La Fabrique, 2008). Avec Sylvie Tissot, aux éditions Libertalia, il a publié l’ouvrage Les Mots sont importants (2010).

6 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 10,5 17 300 p. Le ministère de la peur T Tévanian Pierre répression, société 2003 01/01/03 9782844052018 L’Esprit frappeur Politique et société 5,00 € 5.00 présent à Plume(s)
AA AA
n° : 97
Réf. éditeur : EF097
x 14 20,5 288 p. Les mots sont importants
2000-2010
T
Tévanian Pierre et Tissot Sylvie essai racisme 2010 01/03/10 9782918059097 Libertalia Politique et société 13,20 € 13.20 manquant sans date
AA AA

L’éditorial et le sondage d’opinion ? Des exercices ventriloques.

La mixité sociale et la diversité ? Les faux-semblants de la lutte contre la ségrégation. La rhétorique féministe et laïcarde ? Les nouvelles métaphores du racisme républicain. Le sarkozysme ? Un pétainisme light... Telles sont quelques-unes des analyses que proposent Pierre Tevanian et Sylvie Tissot dans ce livre où l’on croise, entre autres, Dominique de Villepin et Ségolène Royal, Fadela Amara et Julien Dray, Dieudonné et Max Gallo, Alain Soral, Eric Zemmour et Philippe Val...

Les trente textes retenus dans ce recueil résument dix années de critique sociale au sein d’un collectif : Les mots sont importants. Dix années et trente textes de combat contre les mauvaises langues et les mauvais traitements, les grands auteurs et les grandes questions, les gros concepts et les grosses bites qui font l’air du temps. Trente contributions à une contre-culture anticapitaliste, antiraciste et antisexiste.

x 11 16,5 160 p. Dévoilements
du hijab à la burqa
T
Tévanian Pierre essai immigration, racisme 2011 15/10/11 9782918059233
LIB123
Libertalia Politique et société 8,20 € 8.20 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Depuis près de dix ans, les cheveux des femmes musulmanes sont devenus ce qu’il est convenu d’appeler un enjeu politique majeur, et leur dévoilement fait désormais partie des priorités les plus impérieuses. C’est de ce dévoilement forcé, et de son incroyable violence, qu’il est question dans ce livre, mais pas seulement. Car ce que ne soupçonnent pas les chasseurs de hijab, de niqab ou de burqa, c’est qu’au moment même où ils s’évertuent à dévoiler les femmes musulmanes, ils accomplissent de manière beaucoup plus intégrale et obscène leur propre dévoilement.

C’est un certain féminisme, un certain laïcisme, mais aussi une certaine idée de la République et de son école, et enfin une certaine idée de l’intellectuel et de sa mission, qui apparaissent, à l’occasion de ces "affaires de voiles", dans leur effrayante nudité - autoritariste, raciste, sexiste.

x 13 20 346 p. Les filles voilées parlent T Tévanian Pierre doc 2008 04/03/08 9782913372764 La Fabrique Politique et société -laïcité 18,00 € 18.00 actuellement indisponible
AA AA

Mona : « L’argument du voile "symbole d’oppression des femmes", je pose la question : oppression pour qui ? Pas pour moi. Je suis libre de mes choix, et si j’ai choisi de porter le foulard, c’est une expression de ma liberté. »
Nadjer : « A peine arrivée, quand ils m’ont vue avec mon voile, ils m’ont dit que la place était prise »
Malika : « Elle s’est exclamée "Vous comptez donc trouver un emploi avec ce que vous avez sur la tête ?" Je me suis levée, je lui ai rappelé les lois de la république. »
Khadidja : « Notre exclusion était à l’ordre du jour, et je voyais des militants des Verts ou des JCR, ou même des féministes, qui me psychanalysaient ou qui faisaient de l’exégèse du Coran ! »
Ismahane : « Nous étions plusieurs Féministes pour l’égalité à défiler, dont Malika et moi qui portions le voile, et un bonhomme furibard nous a apostrophées, parce que "Ni Dieu ni maître". J’ai répliqué :"OK, mais alors toi, tu n’es pas mon maître !" (rires). »

Ce livre ne traite pas de " la question du voile ". Les trois personnages qui l’ont conduit - dont deux sont des femmes voilées - n’ont pas cherché à mener une enquête sociologique. On pourrait même dire, au contraire : celles qui parlent ici ne sont pas des objets d’étude, mais des sujets - il n’y pas de féminin à ce mot. Elles peuvent être drôles et insolentes, elles peuvent être en colère ou découragées, mais de témoignage en témoignage, au-delà de la diversité des tempéraments, des origines sociales, des contextes familiaux, des itinéraires spirituels et des parcours scolaires et professionnels, ce qui relie toutes ces filles et ces femmes, c’est l’expérience intime et violente de la stigmatisation.

x 14 20,5 320 p. Mots et maux d’une décennie T Tévanian Pierre et Tissot Sylvie essai langage mars 2020 11/03/20 9782366244823 Cambourakis Politique et société 24,00 € 24.00 présent à Plume(s)
AA AA

Le collectif "Les mots sont importants", qui lutte contre toutes les formes de discriminations et de discours de pouvoir, fête ses 20 ans. L’occasion d’écrire l’histoire de ce collectif dans ce recueil à plusieurs voix : une trentaine d’auteur.e.s (parmi lesquels Christine Delphy, Pacome Thiellement, Pauline Delage, Ndella Paye, Joao Gabriell, Thierry Schaffauser, Charlotte Puiseux, Hassina Mecha) des formats et des registres variés, du coup de gueule à l’analyse approfondie, en passant par la satire ou la parodie.

L’occasion aussi de poser quelques jalons pour la décennie qui s’ouvre, toujours sur les mêmes bases, suivant les mêmes boussoles : un devoir d’insolence face aux cuistres et face aux puissants, et une guerre acharnée contre les formes anciennes ou relookées de l’ordre moral, du patriarcat, du racisme et de quelques autres dominations. Bref : quelque chose comme une contre-culture de l’égalité.

x 12,5 19 176 p. La mécanique raciste T Tévanian Pierre essai racisme 2017 06/04/17 9782707194718 la Découverte Cahiers Libres Politique et société 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

Tout le monde ou presque se dit antiraciste. Pourtant, les discriminations se perpétuent dans des proportions massives, et en toute impunité. La Mécanique raciste met à nu, chiffres à l’appui, cette remarquable contradiction. A rebours des discours complaisants faisant du racisme une simple pathologie individuelle ou un réflexe de "peur de l’autre" naturel et compréhensible, Pierre Tevanian souligne son caractère systémique et son enracinement dans notre culture.

Soucieux de "connaître pour mieux combattre", il prend le racisme au sérieux et analyse ses ressorts logiques, esthétiques et éthiques, comme il est d’usage de le faire pour tout système philosophique -à ceci près qu’il s’agit ici de déconstruire une manière perverse de raisonner, de percevoir l’autre et de se concevoir soi-même. L’objectif de ce livre n’est pas tant de "retourner" des racistes convaincus que de questionner et armer l’antiracisme.

A l’heure où se construit un consensus phobique autour du "voile islamique", du "problème des Rroms" et de la "crise migratoire", il constitue un outil précieux. Concis, précis, implacable, il démasque le "racisme vertueux" des bons "républicains" et démonte les faux-semblants de l’"antiracisme d’Etat" - la "tolérance", l’"intégration", le "vivre-ensemble" - pour nous ramener à l’essentiel : une question simple mais sans cesse évacuée, celle de l’égalité.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |