Maurice Rajsfus - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • Petites perspectives illustrées : Bibliothèque collective de critique sociale, 1 rue Pasteur 12100 Millau ; ouvert le vendredi de 10h30 à 13h.
  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enercoop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.
Accueil du site > Les auteurs > Maurice Rajsfus

Maurice Rajsfus

(1928 — 2020) C’est le fils de Juifs polonais arrivés en France au début des années 1920. En juillet 1942, il est arrêté avec ses parents lors de la rafle du Vélodrome d’Hiver. Âgé alors de 14 ans, il est relâché à la suite d’un ordre excluant les Juifs de 14 à 16 ans de la rafle. Ses parents ne reviendront pas. Il a été Jeune communiste, puis membre du groupe Socialisme ou Barbarie. En 1994 il co-fonde l’Observatoire des libertés publiques, qui relève les bavures policières dans son bulletin mensuel Que fait la police ?. N’ayant longtemps eu que le certificat d’études Maurice Rajsfus a cependant passé un doctorat en sociologie en 1992.

Auteur d’une trentaine d’ouvrages à caractère historique, politique ou polémique, Maurice Rajsfus s’intéresse en particulier à la Seconde Guerre mondiale et au rôle des forces répressives, hier comme aujourd’hui. De Drancy à la police de Vichy en passant par la censure militaire, Maurice Rajsfus tient la chronique d’une France hélas peu en accord avec les droits de l’homme, abandonnée à certains de ses vieux démons antisémites, prête à se livrer au régime nazi. Son œuvre est une implacable leçon d’histoire à l’usage des générations à venir.


11 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 14 21 174 p. Portrait physique et mental du policier ordinaire T Rajsfus Maurice essai répression, société 2008 09/05/08 9782352270447 Après la Lune Politique et société -répression 14,00 € 14.00 épuisé
AA AA

Au risque de passer pour des débiles profonds, faisons un rêve. Et si le policier protégeait le faible contre le fort, le pauvre contre le riche, l’exploité contre l’exploiteur, les militants des Droits de l’Homme contre les tenants du pouvoir fort ? Comment réagirait le monde policier si on lui expliquait que la démocratie est bien plus menacée par ces forces de l’ordre trop nombreuses que par la “racaille” que Nicolas Sarkozy prévoyait d’envoyer en prison dès l’âge de dix ans ? De telles fictions ne peuvent que faire rire ceux qui ont la lourde tâche de nous surveiller au quotidien pour nous indiquer inlassablement le droit chemin. Celui que nous n’aurions jamais dû quitter… Et pourtant, il reste toujours des insoumis qui refusent certaines formes d’autorité, avec cette certitude chevillée au corps que la société peut vivre paisiblement sans police. Peut-être n’est-ce là qu’une utopie, mais comment vivre sans utopie ?

Articulé en 5 chapitres : La morphologie du policier - La brutalité ordinaire - La personnalité du policier - La représentation du policier - Un avenir bleu marine, ce livre paraît alors que le comportement violent et raciste de certains policiers défraie encore et toujours la chronique ; la mort du jeune Abdelhakim Ajimi, le 9 mai 2008 à Grasse, vient hélas de le rappeler.

Maurice Rajsfus, de très méchante humeur, dresse le portrait au vitriol de la police d’une République qui s’est dotée en 2007 d’un ministère de l’Identité nationale. Il a dédié son pamphlet à l’homme de Néanderthal.

x 11 17 162 p. Face à la marée bleue
Dix ans de "Que fait la Police ?"
T
Rajsfus Maurice société 2004 01/05/04 9782844052087 L’Esprit frappeur Politique et société -répression 4,00 € 4.00 présent à Plume(s)
AA AA

L’Observatoire des libertés publiques a quinze ans. Depuis le printemps 1994, son bulletin, "Que fait la police ?", régulièrement publié, tous les mois a pu répertorier plus de 3000 informations sur le comportement déviant des forces de l’ordre. Les cents petits éditoriaux, rassemblés ici, permettent d’établir un constat majeur : quelle que soit la couleur politique du gouvernement en place, la volonté sécuritaire est la même.


Réf. éditeur : EF115

x 10,5 17 420 p. La France bleu marine
De Marcellin à Sarkozy
T
Rajsfus Maurice répression 2005 13/12/05 9782844052209 L’Esprit frappeur Politique et société 8,00 € 8.00 présent à Plume(s)
AA AA
Depuis mai 1968, les ministres de l’Intérieur qui se sont succédé n’ont cessé de perfectionner les mécanismes de la répression. De Raymond Marcellin à Nicolas Sarkozy, l’approche n’a guère varié : considérer comme gobalement contestataire la population du pays des Droits de l’homme.
x 14 22 280 p. Candide n’est pas mort T Rajsfus Maurice essai philosophie, société 2008 01/10/08 9782749112886 Cherche midi Politique et société -philosophie 17,25 € 17.25 présent à Plume(s)
AA AA

Pour le Candide de Voltaire, tout devait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, comme le lui enseignait le professeur Pangloss. C’était au temps des Lumières et tous les rêves pouvaient paraître raisonnables.

Est-il possible de jouer les naïfs, deux cent cinquante ans plus tard, s’interroge Maurice Rajsfus ? En ces temps de retour à la barbarie politique et économique, il est difficile de l’envisager. Pourtant, il suffit d’un seul Candide pour gripper les mécanismes d’une machine qui ne cesse de s’emballer.

x 21 30 48 p. Moussa et David T Rajsfus Maurice et Demiguel Jacques BD Palestine 2007 01/04/07 9782910867263 Tartamudo Jeunesse -regards sur le monde 10,20 € 10.20 présent à Plume(s)
AA AA
La fin du deuxième conflit mondial en 1945, n’a pas signifié la disparition d’autres guerres, moins visibles. Tristement, les motifs de haine qui opposent les adultes sont souvent partagés par les enfants. Pourtant rien ne vaut la paix pour développer de fraternelles rencontres, l’amitié engendre la camaraderie et la confiance. Alors, si sur cette vielle terre du Moyen-Orient, chargée d’Histoire et revendiquée par deux peuples, la concorde peut enfin s’installer entre ceux qui n’en finissent pas de se combattre… les jeunes réap- prendront à sourire des deux côtés du mur qui les sépare.
x 18,5 26 64 p. Le petit Maurice dans la tourmente T Rajsfus Maurice et D’Agostini Mario et Michel BD 39-45 2010 26/08/10 9782910867348 Tartamudo BD -historique 14,20 € 14.20 présent à Plume(s)
AA AA
1942, aux heures les plus sombres de l’histoire de France, dans la période de la collaboration à Paris. Maurice, alors âgé de 14 ans, ainsi que ses parents et sa soeur sont raflés lors de « la rafle du Vel’d’Hiv », parce qu’ils étaient Juifs Polonais. Suite à une aberration administrative – très providentielle pour Maurice et sa soeur – les deux enfants sont relâchés. Commence alors une survie de tous les instants. La force de cette histoire est qu’elle tient à la fois du compte rendu historique mais aussi et avant tout du témoignage d’un homme qui a échappé à la mort.
x 14 21 200 p. France d’en haut, France d’en bas T Rajsfus Maurice essai anarchisme 2011 13/12/11 9782915514452 Editions du Monde Libertaire Politique et société 12,20 € 12.20 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

La conscience de notre propre soumission à un système fondé sur la domination, ouvre naturellement la voie à la révolte.

Les rapports complexes entre dominants et dominés, dans tous les domaines de la vie sociale, s’ils sont ici minutieusement décryptés, n’ont pas à être admis comme une fatalité. Il s’agit, au contraire, de porter sur cet éternel travers de nos sociétés un regard lucide, afin d’être en capacité de le subvertir et transformer le monde. Mêlant l’analyse et les anecdotes, cet ouvrage est le dernier volet d’une série commencée avec « À vos ordres ? Jamais plus ! » et « L’Intelligence du barbare ».

Maurice Rajsfus est l’auteur de nombreux ouvrages, notamment sur la police de Vichy et pendant la guerre d’Algérie. Il signe régulièrement des textes pour le « Monde libertaire » et les éditions du Monde libertaire.

x 15 21 292 p. Opération étoile jaune T Rajsfus Maurice essai histoire, 39-45, déportation 2012 19/04/12 9782749124476 Cherche midi Documents Politique et société 18,50 € 18.50 actuellement indisponible
AA AA

Maurice Rajsfus a eu accès à de nombreuses pièces d’archives inédites et à des documents récemment mis au jour. Il a pu ainsi reconstituer une des pages les plus sombres de l’Occupation. Le port obligatoire de l’étoile jaune, imposé aux Juifs de la zone occupée, en application de la 8e ordonnance du 29 mai 1942, n’est que l’une des mesures répressives décidées par la Gestapo mais appliquée par les policiers français. Les étoiles jaunes seront délivrées dans les commissariats de police et non dans les officines de la Gestapo.

À partir du 7 juin 1942, premier jour du port de l’étoile jaune, dès l’âge de six ans, la vigilance policière sera sans faille, et de nombreuses personnes seront arrêtées, internées puis déportées sous les prétextes les plus divers : sur les mains courantes des commissariats sont évoquées les étoiles mal cousues, peu visibles ou mal détourées. Il est également question du comportement « arrogant » des victimes.

En cette circonstance, comme pour les déclarations des Juifs dans les commissariats, en octobre 1940, ou la réquisition des postes de TSF ou des récepteurs de téléphone l’année suivante, la police française fera respecter l’ordre nazi avec un zèle qui lui vaudra les éloges de ses maîtres. Cinq semaines plus tard, ce sera la rafle du 16 juillet 1942.

Maurice Rajsfus relate ensuite dans Jeudi noir comment sa famille fut arrêtée à Vincennes. Lui et sa soeur aînée furent libérés, mais ses parents, déportés à Auschwitz, ne reviendront pas. Un récit émouvant et sans complaisance.

x 11 16,5 123 p. Je n’aime pas la police de mon pays
L’aventure du bulletin Que fait la police ? (1994-2012)
T
Rajsfus Maurice témoignage répression 2012 20/11/12 9782918059240 Libertalia A boulets rouges Politique et société -répression 7,00 € 7.00 sur commande ?
AA AA
"Dans un pays où la police parle bien plus de ses droits que de ses devoirs, quel espace de liberté peut bien subsister pour les citoyens ? Ces droits revendiqués par les policiers ne peuvent que signifier, parallèlement, le renoncement à la critique quant à la qualité de leurs activités. Lorsque la parole du policier ne peut être réfutée, c’est toute la liberté d’expression qui se trouve mise en cause.
Il est nécessaire que des témoins ou des observateurs se fassent entendre. C’est le rôle qu’a tenté de jouer, depuis le printemps 1994, l’Observatoire des libertés publiques et son bulletin mensuel Que fait la Police ? Avons-nous réussi à décrire les aspects malfaisants de la police et à sensibiliser les esprits ? Peut-être pour une minorité. Sans doute pas pour le plus grand nombre. Est-ce une raison pour renoncer ? Sans doute pas !"
x 12 20 80 p. Souscription pour l’édification d’un monument au policier inconnu T Rajsfus Maurice 2015 11/06/15 9782954017846 de la Pigne Politique et société -répression 8,00 € 8.00 actuellement indisponible
AA AA

Depuis les années 1980, les ouvrages de Maurice Rajsfus tombent comme à Gravelotte . ou plutôt comme coup de bottin dans un commissariat. Efficaces, nécessaires, salvateurs. Avec la Souscription pour l’édification d’un monument au Policier inconnu, l’historien, le militant, le pamphlétaire se livre à un matraquage en règle des pratiques policières, à une dénonciation féroce des brutalités et des abus quotidiens commis au nom de la raison d’État, de l’ordre et de la sécurité. Ils méritaient un monument, Maurice Rajsfus leur en a sculpté un éclatant.

Le lecteur trouvera également trois textes en annexe de cet ouvrage :
Quarante ans après, je n’ai pas pardonné ! (article paru dans Le Monde du 10 juillet 1982)
Six questions à … (interview de Maurice Rajsfus paru dans le blog de l’honnête cambrioleur Alexandre Jacob en juin 2010)
Le Code de déontologie de la police nationale et de la gendarmerie nationale entré en vigueur le 1er janvier 2014

x 15 21 264 p. Une terre Promise ? (1941-1944)
Des juifs dans la collaboration (II)
T
Rajsfus Maurice doc 39-45, juifs 2019 01/01/19 L’Harmattan Politique et société -histoire 21,60 € 21.6 présent à Plume(s)
AA AA

Avril 1941. Les notables du Consistoire israélite proposent au Commissariat général aux questions juives de fournir une main-d’oeuvre immigrée pour le "Retour à la terre". Les nazis vont s’intéresser vivement à ce projet. Quelques centaines de "petits tailleurs" juifs polonais seront expédiés dans les Ardennes dès novembre 1941. On leur a promis en échange de leur engagement, la liberté, un travail libre et la sauvegarde de leur famille.

Tous seront soumis à l’état de forçat avant d’être raflés dans les exploitations agricoles en janvier 1944, ramenés à Drancy et déportés à Auschwitz.

En 1941, les Ardennes avaient été présentées comme une terre promise à une population immigrée affolée. Cette aventure se terminera comme un drame ordinaire, comparable à celui vécu par l’ensemble des Juifs immigrés de Paris.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |