Delphine de Vigan - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Delphine de Vigan

Delphine de Vigan

(Boulogne-Billancourt 1966 — ) Romancière, scénariste et réalisatrice française. Elle est notamment l’auteur de No et moi (révélation du magazine Lire 2007, prix des Libraires 2008 et prix Solidarité 2009), Rien ne s’oppose à la nuit, D’après une histoire vraie (prix Renaudot et Goncourt des lycéens), Les loyautés et Les gratitudes.

Ses romans sont traduits dans le monde entier.


8 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11 18 248 p. No et moi T Vigan (de) Delphine roman 2009 11/03/09 9782253124801 LGF/Livre de poche Littérature -poches 6,40 € 6.40 sur commande ?
AA AA

Elle avait l’air si jeune.

En même temps il m’avait semblé qu’elle connaissait vraiment la vie, ou plutôt qu’elle connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur.

Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d’amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu’au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigué, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde.

Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Mais nul n’est à l’abri...

x 11 18 124 p. Jours sans faim T Vigan (de) Delphine roman anorexie 2009 07/01/09 9782290013380 J’ai lu J’ai lu Roman Littérature 5,80 € 5.80 sur commande ?
AA AA
Jours sans faim est le premier roman de Delphine de Vigan, publié en 2001. Elle est l’auteur des Jolis garçons et de Un soir de décembre, unanimement salués par la critique. Son dernier roman, No et moi, a été nommé "révélation de l’année 2007" par Lire et a reçu le prix des Libraires 2008.
x 11 18 149 p. Les Jolis Garçons T Vigan (de) Delphine roman 2010 10/02/10 9782253124818 LGF/Livre de poche Le Livre de Poche Littérature -poches 6,30 € 6.30 sur commande ?
AA AA

Prenez un homme qui aime les femmes, le corps des femmes surtout.

Il a une quarantaine d’années, il est beau mais fatigué. Prenez une femme qui aime les hommes, la peau des hommes mais pas seulement. Elle va avoir trente ans, elle est jolie quand elle y prête attention, parfois on se retourne sur elle, on la dévisage, parfois elle est grise, on ne la voit pas. Trois hommes dans la vie d’Emma. Trois rencontres sur des musiques différentes, basses et douloureuses, rieuses et légères, hantées par un même motif : l’illusion.

Combien de fois faut-il rejouer la fable pour être capable de s’en défaire ?

x 11 18 194 p. Un soir de décembre T Vigan (de) Delphine roman 2007 18/01/07 9782757802717 Points Points Littérature -poches 6,50 € 6.50 épuisé
AA AA

Quarante-cinq ans, une femme, deux enfants, une vie confortable, et soudain l’envie d’écrire, le premier roman, le succès, les lettres d’admirateurs ... Parmi ces lettres, celles de Sara, empreintes d’une passion ancienne qu’il croyait avoir oubliée.

Et qui va tout bouleverser. Au creux du désir, l’écriture suit la trajectoire de la mémoire, violente, instinctive et trompeuse.

x 11 18 248 p. Les Heures souterraines T Vigan (de) Delphine roman 2011 02/03/11 9782253134213 LGF/Livre de poche Le Livre de Poche Littérature -poches 7,10 € 7.10 sur commande ?
AA AA

Mathilde et Thibault ne se connaissent pas.

Au coeur d’une ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai. Les Heures souterraines, qui fut finaliste pour le prix Goncourt, est un roman vibrant sur les violences invisibles d’un monde privé de douceur, où l’on risque de se perdre, sans aucun bruit.

x 11 17,9 400 p. Rien ne s’oppose à la nuit T Vigan (de) Delphine roman 2013 30/01/13 9782253164265 LGF/Livre de poche Le Livre de Poche Littérature -poches 7,90 € 7.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence.
x 11 18 187 p. Les Loyautés T Vigan (de) Delphine roman 2019 28/08/19
occasion
9782253906872 LGF/Livre de poche Littérature & Documents Occasions 1,00 € 1 occasion, Etat correct
AA AA

Théo, enfant du divorce, entraîne son ami Mathis sur des terrains dangereux. Hélène, professeur de collège à l’enfance violentée, s’inquiète pour Théo : serait-il en danger dans sa famille ? Quant à Cécile, la mère de Mathis, elle voit son équilibre familial vaciller, au moment où elle aurait besoin de soutien pour protéger son fils. Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages.

Sobre, subtil, d’une force magistrale. On ne lâche pas ce roman qu’on lira d’une traite. L’Express. Delphine de Vigan décrit avec une rare acuité les relations qui se tissent et se nouent entre les êtres. Le Figaro. Son propos est aussi rêche que sa voix est douce. A travers ces lignes, on sent qu’elle revient de loin, de ces années où "rien ne s’oppose à la nuit" . C’est peut-être pour ça qu’elle est montée si haut et si magnifiquement dans sa façon d’écrire le monde.

Elle. Delphine de Vigan ne juge rien ni personne. Elle s’interdit toute forme de compassion, et ne tire aucune morale. Elle témoigne, et c’est l’essentiel. BibliObs.

x 14 20,5 347 p. Les enfants sont rois T Vigan (de) Delphine roman 4 mars 2021 04/03/21 9782072915819 Gallimard »» Blanche Littérature 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

"La première fois que Mélanie Claux et Clara Roussel se rencontrèrent, Mélanie s’étonna de l’autorité qui émanait d’une femme aussi petite et Clara remarqua les ongles de Mélanie, leur vernis rose à paillettes qui luisait dans l’obscurité. "On dirait une enfant", pensa la première, "elle ressemble à une poupée", songea la seconde. Même dans les drames les plus terribles, les apparences ont leur mot à dire".

A travers l’histoire de deux femmes aux destins contraires, Les enfants sont rois explore les dérives d’une époque où l’on ne vit que pour être vu. Des années Loft aux années 2030, marquées par le sacre des réseaux sociaux, Delphine de Vigan offre une plongée glaçante dans un monde où tout s’expose et se vend, jusqu’au bonheur familial.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |