Mouvement Utopia - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.
Accueil du site > Les auteurs > Mouvement Utopia

Mouvement Utopia

Le Mouvement Utopia se définit comme une coopérative citoyenne et politique : laboratoire d’idées, mouvement transpartis à gauche, ONG, Maison d’Edition, Maison de Production, mouvement de résistance et d’expérimentations concrètes… Utopia est tout cela à la fois.

Utopia défend ses convictions socialistes, altermondialistes, écologistes dans l’espace public au sens large c’est-à-dire dans la société civile et dans le monde politique.

Utopia se considère clairement comme un trait d’union, un pont entre le mouvement social, le monde politique et le monde intellectuel.

Voir en ligne : http://www.mouvementutopia.org/blog/


5 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 10,5 15 62 p. Manifeste Européen
33 propositions pour une Europe sociale altermondialiste et écologiste
T
Utopia Mouvement B essai politique, Europe 2009 04/05/09 9782844052353 L’Esprit frappeur Politique et société -alternatives 2,00 € 2.00 épuisé
AA AA
Utopia, seul mouvement politique trans-partis de gauche, considère la construction européenne comme la 1ère étape vers la construction d’une nouvelle société.

Ses positions sont forcément critiques à l’égard de la vision néolibérale et peu démocratique qui a prévalu jusqu’à aujourd’hui pour établir l’Union Européenne. La crise systémique actuelle réclame des mesures qui ne se limitent pas à la correction des dérèglements financiers. Elle appelle à dépasser le système capitaliste par des réformes radicales prenant en compte l’urgence sociale, l’impératif écologique et l’exigence de démocratie.

Une autre manière d’imaginer, de penser et de faire l’Europe est possible. Dans son projet politique d’alter-développement, Utopia défend la construction d’une Europe radicalement différente. A travers trente-trois propositions, UTOPIA interpelle les partis, organisations, mouvements, associations et citoyens en dessinant les contours de ce que devrait être une Europe véritablement sociale, altermondialiste et écologiste.

x 11 16 116 p. Le travail, quelles valeurs ?
Idées reçues et propositions
T
Utopia Mouvement B essai travail 2012 01/11/12 9782919160075 Utopia (Les éditions) Controverses Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 4,00 € 4.00 présent à Plume(s)
AA AA

Les Français sont-ils ceux qui travaillent le moins en Europe, ceux qui coûtent le plus cher ? La réduction du temps de travail peut-elle résoudre la question du chômage ? Les 35h sont-elles la principale source de difficultés économiques en France ? Puisque l’on vit plus longtemps, doit-on travailler plus longtemps ? Si on arrête d’assister les gens travailleront ils ? Les étrangers prennent-ils le travail des français, les Chinois volent-ils nos emplois ? Le travail est-il une valeur importante, la principale source d’émancipation et de réalisation de soi ? Seul le travail justifie-t-il reconnaissance et protection et doit-il être le principal lien social entre les hommes ? Pour répartir la richesse faut-il d’abord la créer ? Le progrès technique permettra-t-il de nous libérer du travail ?

En analysant quinze affirmations couramment véhiculées et instrumentalisées par le discours politique et plupart des médias, puis reprises par bon nombre de nos concitoyens, ce livre, en synthétisant les faits et les données, décrypte les véritables objectifs qui se cachent derrière ces affirmations apparemment « de bon sens ».
Le travail, mais quel « travail » ? La valeur travail, mais quelle « valeur » ? De quoi parle-t-on ? De sa valeur économique, sociale, personnelle ou symbolique ? Jamais on aura autant valorisé le travail et sa « valeur ». Mais plus le travail devient rare, précaire et souvent privé de sens, plus on parle de souffrance au travail, plus l’idéologie dominante en fait une valeur morale. De moyen il est devenu fin : malheur aux hérétiques qui ne communient pas avec ce dogme.
Alors que le travail n’est plus accessible à tous, alors qu’il se situe en dehors du champ démocratique, devrions-nous continuer à ériger en unique lien social cette activité structurellement inégalitaire ? Mais encore faut-il, après avoir déconstruit idées reçues et idéologie dominante, avoir une idée la plus précise possible où nous voulons aller si l’on veut à la fois « libérer le travail et se libérer du travail ».
Fruit de plusieurs années de réflexions du Mouvement Utopia, s’appuyant sur les travaux et les études de chercheurs indépendants et d’intellectuels, ce livre propose également six principales mesures ou orientations pour remettre le travail à sa vraie place. C’est à dire comme une partie des activités humaines et non leur centre, un moyen, mais parmi d’autres, de « faire société ».

x 11 16 132 p. Agriculture et alimentation T Utopia Mouvement B essai agriculture, alimentation 2014 12/05/14 9782919160143 Utopia (Les éditions) Controverses Politique et société -agriculture 4,00 € 4.00 présent à Plume(s)
AA AA

Après les migrations, l’énergie, le travail, le Mouvement Utopia a consacré un temps important de sa réflexion collective à l´alimentation. Le résultat en est cet ouvrage Agriculture et alimentation, idées reçues et propositions. L’alimentation est le premier des besoins naturels des êtres humains, mais il correspond aussi à des pratiques culturelles essentielles pour nos sociétés. Besoin, plaisir, créatrice de liens sociaux, l’alimentation est au coeur de nos modes de vie individuels et collectifs.

Pourtant nous avons laissé la loi du profit des industries agroalimentaires s’exprimer sans réelles contraintes. Les politiques auraient-ils abdiqué devant cette puissance industrielle ? Aujourd’hui, les transnationales de l’agroalimentaire, les puissants groupes semenciers et les fabricants de pesticides décident de qui doit manger quoi. En faisant ce travail de déconstruction des idées reçues sur l’agriculture et l’alimentation, puis en proposant des pistes de reconstruction, ce livre volontairement synthétique contribue à donner des outils à toutes celles et à tous ceux qui désirent changer les choses en profondeur dans ce domaine.

x 11 16 106 p. Propriété et communs
idées reçues et propositions
T
Utopia Mouvement B essai communs 2017 14/01/17 9782919160259 Utopia (Les éditions) Controverses Politique et société 4,00 € 4.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Entre le privé et le public, nous assistons un peu partout dans le monde à une renaissance des communs. En réalité ils n’ont jamais disparu et on estime que près de deux milliards de personnes appliquent le principe de communs pour des biens et services de leur vie quotidienne, le concept de commun, qui demande la coexistence d’une ressource définie, d’une communauté déterminée et d’un mode de gouvernance collectif, renvoie à la prise de conscience des limites d’une régulation par le marché ou par le public.

Cette renaissance des communs a été dynamisée par l’apparition des communs informationnels (logiciels libres, Wikipédia, licences Creative Commons...) luttant contre les abus de la propriété intellectuelle, mais aussi grâce à la prise de conscience des dangers de la privatisation du monde et du vivant par les transnationales ou les plus riches, générant conflits, inégalités et destructions écologiques.

Elle a aussi été dynamisée par les échecs du tout étatique, à la gestion souvent lourde et bureaucratique. A travers dix idées reçues, ce livre interroge les communs et repose la question taboue de la propriété et de l’héritage, donc des rapports de pouvoir. Cor toute extension du domaine des communs entraîne la remise en cause des pouvoirs donnés aux propriétaires, qu’ils soient privés ou publics.

Dans sa partie propositions, cet ouvrage, vulgarisateur et pédagogique, prône la priorité donnée à la valeur d’usage et la mise en place ou l’extension dons nombreux domaines d’une propriété communale, associée non à des individus mois à une collectivité, les communs, alternative à la société du tout marché, réponse à l’offensive néolibérale, dépassement du capitalisme et de l’étatisme, révolution du XXIe siècle ? Ce livre montre que c’est peut-être un peu tout cela.

x 11 16 160 p. Démocratie ?
Idées reçues et propositions
T
Utopia Mouvement B essai démocratie 2018 03/05/18 9782919160297 Utopia (Les éditions) Controverses Politique et société 4,00 € 4.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Sommes nous vraiment en démocratie ? Formellement, pour la plupart des pays économiquement développés dont la France, on peut répondre oui. Liberté d’association, d’information, votations…sont inscrites dans notre constitution et les séquences électorales rythment notre vie politique. Mais qu’en est-il de la démocratie réelle, vivante, participative, de ce fameux pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple ?

L’objet de ce livre est d’analyser l’état actuel de notre démocratie en France et de proposer des solutions pour construire un nouvel âge démocratique.

Jamais la crise démocratique n’a été plus forte qu’en ce début de XXIe siècle. Avec les questions sociales et écologiques, elle menace notre capacité de vivre ensemble et fracture nos sociétés. Pour beaucoup le vote n’est plus reconnu comme un moyen d’expression de la vie politique. Au mieux, c’est un moyen pour nous préserver du pire. L’abstention dépasse souvent les 50%, mettant en cause la légitimité des élus.

Il en va de nos institutions, dont un grand nombre sont aujourd’hui obsolètes et impuissantes devant le néolibéralisme et la montée des pouvoirs oligarchiques, mais pas uniquement. Contrer la toute puissance des pouvoirs économiques, soutenir l’indépendance, la pluralité et la transparence des médias, la formation à la citoyenneté, la séparation des pouvoirs, l’existence de contre pouvoirs, le rôle des corps intermédiaires et des organismes de contrôle, sont également au cœur d’un vrai projet de démocratie réelle.

A la fois outil et objectif, la démocratie est au centre des mouvements d’émancipation individuelle et collective des citoyens. Cet ouvrage propose de passer d’une compétition pour conquérir et confisquer le pouvoir à une coopération pour le bien commun pour construire c les prémices de ce nouvel âge démocratique.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |