Philippe Meirieu - Librairie Plume(s)

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.
Accueil du site > Les auteurs > Philippe Meirieu

Philippe Meirieu

Pédagogue et professeur des universités, c’est l’un des meilleurs spécialistes du système éducatif français.

Né en 1949, docteur ès Lettres et Sciences humaines, il a enseigné aussi bien à l’école qu’au collège et au lycée ; il a animé pendant plusieurs années une expérimentation pédagogique consacrée à la diversification des itinéraires d’apprentissage.

Professeur en sciences de l’éducation à l’université Lumière Lyon II, il a dirigé l’Institut national de recherche pédagogique et l’Institut universitaire de formation des maitres de l’académie de Lyon. Il poursuit aujourd’hui son travail universitaire et dirige Cap Canal, une chaine de télévision pour l’éducation.

Il a fondé et il anime l’Association apprendre qui agit pour la recherche et la formation sur les apprentissages.

Intervenant souvent dans les classes et les établissements scolaires, formateur d’enseignants, animateur d’équipes de recherche, collaborateur des Cahiers pédagogiques, c’ est un homme de terrain ; ceci, sans nul doute, contribue à l’audience que rencontrent ses travaux.

Voir son bloc note : ->http://www.meirieu.com/nouveautesblocnotes.htm


16 articles
16 pour ces critères tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 22 28,5 142 p. L’ecole et son miroir T Meirieu Philippe B, Pontalis Jean-Bertrand 2011 24/02/11 9782847243048 Jacob-Duvernet »» Politique et société -école 25,40 € 25.40 7,60 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

De quoi parle-t-on quand on parle de l’Ecole ? N’est-ce pas un sujet sur lequel nous sommes trop impliqués pour prétendre à l’objectivité, fût-elle scientifique ? Car l’Ecole, c’est, tout à la fois, là où nous sommes allés quand nous étions nous-mêmes enfants et là où nous envoyons nos enfants aujourd’hui.

C’est, pour nous-mêmes et nos enfants, le lieu du bonheur d’apprendre et de l’angoisse de ne pas savoir. L’Ecole, c’est aussi une immense et très sérieuse machine - la plus grosse entreprise de France - et un quotidien souvent dérisoire à mille lieues des déclarations d’intention, générales et généreuses, des politiques. L’Ecole, c’est le bien commun de la République et la juxtaposition d’histoires singulières et imprévisibles.

C’est l’objet de toutes nos colères et espérances collectives comme le réceptacle de chacune de nos ambitions familiales. C’est ici l’objet d’un échange de vues entre un pédagogue et un psychanalyste. Ce dialogue constitue le coeur de cet ouvrage qui ouvre ses pages à des photographes de l’école.

x 12,5 19 109 p. L’education peut-elle être encore au coeur d’un projet de société ? T Meirieu Philippe B, Frackowiak Pierre essai école 2008 15/05/08 9782752603951 l’Aube Monde en cours Politique et société -école 11,50 € 11.5 épuisé
AA AA

" La priorité à l’Ecole est loin de se limiter à quelques réformes techniques de l’institution scolaire.

Elle interroge tout notre fonctionnement social et toutes nos options politiques. Il s’agit de savoir si l’on va se résigner à laisser le darwinisme social - relooké en idéologie du maillon faible - nous submerger, ou si l’on va s’engager dans une société ouverte, où l’on ne désespère jamais de quiconque, où l’on permet à chacun de trouver une place et de continuer à apprendre tout au long de sa vie, où l’on suscite l’intelligence individuelle et collective pour en faire le moteur de notre progrès.

Plus que jamais, et selon la belle formule de Gaston Bachelard, l’enjeu est là : La société doit être faite pour l’Ecole et non l’Ecole pour la société. " Philippe Meirieu, mars 2008.

x 14,5 21,5 309 p. Lettre aux grandes personnes sur les enfants d’aujourd’hui T Meirieu Philippe B guide parents 2009 05/08/09 9782355040788 Rue du Monde Contre-allée Pratique -parentalité 21,00 € 21.00 sur commande ?
AA AA
Mon premier est un enfant, un petit humain qu’il faut aider à grandir.Mon deuxième est un adulte dont le chemin n’est plus tracé à l’avance. Mon troisième est une famille qui ne cesse de se recomposer. Mon quatrième est une école qui ne sait plus où est sa véritable mission. Mon cinquième est une société marchande qui a fait de ses enfants un " coeur de cible ". Mon sixième est la Convention internationale des droits de l’enfant qui nous rappelle à notre impérieux devoir d’éducation.Mon tout est un livre qui traite aussi bien de la crise de l’autorité que des enjeux d’Internet, du travail scolaire que de l’emprise de la publicité, du dépistage précoce des délinquants que de la maîtrise de la langue... Avec cet ouvrage, Philippe Meirieu propose une réflexion complète, nourrie de l’apport des grandes figures de la pédagogie, sur l’éducation des adultes de demain. Pour tous les adultes d’aujourd’hui.Il formule au fil des pages des propositions innovantes pour réussir ensemble cette grande aventure commune où se jouent tout à la fois l’avenir de nos enfants et celui de notre monde.
x 13,5 21 160 p. Pédagogie : le devoir de résister T Meirieu Philippe B essai éducation 2008 25/08/08 9782710119739 ESF Politique et société -école 10,05 € 10.05 épuisé, réédité avec l'ean 9782710137115
AA AA

Educateurs, professeurs et parents, nous sommes encore quelques-uns à croire à l’éducation.

Nous sommes pourtant confrontés, comme tout un chacun, à d’immenses difficultés. Nos enfants, souvent, errent sans repères. Ils basculent parfois dans le passage à l’acte systématique quand ils ne fuient pas dans de terribles addictions. Nos élèves sont agités, certains sont violents. Il nous arrive d’être découragés par leur orthographe ou leur méconnaissance de l’Histoire. Nous sommes inquiets... Mais ne nous réfugions pas, pour autant, dans l’autoritarisme facile ou l’invocation des " bonnes vieilles méthodes ".

Nous refusons de traquer les déviants dès le plus jeune âge pour leur imposer une camisole chimique, hypnotique ou judiciaire. En revanche, nous croyons qu’il faut créer, ensemble, des situations pédagogiques qui permettent tout autant la transmission de savoirs structurants que l’émergence de sujets libres et solidaires. Nous sommes convaincus qu’il faut résister aussi bien au caprice mondialisé de la marchandisation libérale qu’au contrôle technocratique des obsédés de la mesure.

Nous ne voulons ni d’une fuite en avant dans une société pulsionnelle, ni d’un retour vers un passé qui n’avait rien d’un âge d’or. Nous enrageons devant le présent et nous voulons construire l’avenir. Pour tout cela, nous croyons à la pédagogie.

x 13,5 21 127 p. Frankenstein pédagogue T Meirieu Philippe B essai éducation, pédagogie 2009 01/10/09 9782710120667 ESF Pratique -parentalité 15,15 € 15.15 remplacé >>(2015)
AA AA

Notre histoire semble hantée par le mythe de la fabrication d’un homme par un autre homme.

Pygmalion, Frankenstein et Pinocchio sont des exemples de cette rêverie sur l’éducation qui se poursuit aujourd’hui à travers les récits et les films de science fiction... C’est à partir de l’histoire de Frankenstein et de sa créature que Philippe Meirieu interroge cette représentation de l’éducation comme projet de toute maîtrise de l’autre, de contrôle total de son destin. Il montre qu’une telle perspective conduit tout droit à l’échec et à la mort, et il affirme que le pédagogue doit renoncer au dessein de " fabriquer l’autre " pour s’attacher aux conditions qui lui permettent, comme l’affirmait déjà Pestalozzi en 1797, de "se faire œuvre de lui-même".

Pour cela plusieurs propositions concrètes sont avancées. Elles constituent autant de moyens d’"éduquer sans fabriquer " et font de cet ouvrage un véritable petit traité de pédagogie destiné à tous ceux qui veulent faire œuvre éducative.

x 10,5 15 203 p. L’école, le numérique et la société qui vient T Stiegler Bernard B, Meirieu Philippe B, Kambouchner Denis B, Gautier Julien, Vergne Guillaume essai éducation, école 2012 25/01/12 9782755506440 Mille et une nuits Les petits libres Politique et société -école 5,10 € 5.10 manquant sans date
AA AA

Que reste-t-il de la querelle scolaire et du vieux clivage entre « pédagogues » et « républicains » ? Partis de convictions très divergentes, Denis Kambouchner et Philippe Meirieu font aujourd’hui, avec Bernard Stiegler, le constat que les termes dans lesquels se posa cette querelle ont perdu de leur acuité dans le contexte de la vaste mutation engendrée par les nouvelles technologies.

Ces nouvelles technologies créent les conditions d’une démocratisation inespérée de l’accès au savoir ; mais en même temps, associées à un consumérisme effréné et à un marketing intrusif, elles apparaissent comme les vecteurs d’un système toujours plus perfectionné de captation des esprits. Une telle évolution met à mal les équilibres fondamentaux de l’éducation scolaire. Surtout, l’école n’est pas armée pour penser cette mutation : ni pour remédier à ses effets les plus perturbants, ni pour s’assurer la maîtrise et l’usage effectif des potentialités qui lui sont liées.

Il y a urgence. Plus que jamais les esprits ont besoin d’une solide formation du jugement, de méthodes et de repères que seule l’école peut, à l’échelle d’une société, enseigner. Au fil de leur conversation, les trois interlocuteurs s’entendent pleinement sur l’importance de réaffirmer une haute ambition pour l’école.

x 26,5 26,5 46 p. Korczak
Pour que vivent les enfants
T
Pef  B, Meirieu Philippe B doc, jeunesse 39-45, déportation 2012 20/09/12 9782355042263 Rue du Monde Grands portraits Jeunesse -regards sur le monde 18,00 € 18.00 9,00 € présent à Plume(s)
AA AA
Cet homme hors du commun, médecin, pédagogue et écrivain, a mis sa vie au service des enfants les plus démunis. Dans la Pologne du début du 20e siècle, il n’a cessé d’innover pour que les enfants soient mieux respectés et davantage impliqués dans leur éducation afin de devenir des adultes libres. En 1942, les nazis ont fait basculer dans l’horreur cette formidable aventure humaine. Voici ce portrait émouvant pour que vivent Janusz Korczak et les droits de tous les enfants.
x 14 21 127 p. Frankenstein pédagogue T Meirieu Philippe B essai éducation, pédagogie 2011 07/04/11 9782710122548 ESF Pratiques & enjeux pédagogiques Pratique -parentalité 14,20 € 14.20 remplacé >>(2015)
AA AA
Notre histoire semble hantée par le mythe de la fabrication d’un homme par un autre homme. Pygmalion, Frankenstein et Pinocchio sont des exemples de cette rêverie sur l’éducation qui se poursuit aujourd’hui à travers les récits et les films de science fiction... C’est à partir de l’histoire de Frankenstein et de sa créature que Philippe Meirieu interroge cette représentation de l’éducation comme projet de toute maîtrise de l’autre, de contrôle total de son destin. Il montre qu’une telle perspective conduit tout droit à l’échec et à la mort, et il affirme que le pédagogue doit renoncer au dessein de " fabriquer l’autre " pour s’attacher aux conditions qui lui permettent, comme l’affirmait déjà Pestalozzi en 1797, de " se faire oeuvre de lui-même ". Pour cela plusieurs propositions concrètes sont avancées. Elles constituent autant de moyens d’" éduquer sans fabriquer " et font de cet ouvrage un véritable petit traité de pédagogie destiné à tous ceux qui veulent faire œuvre éducative.
x 12,5 19 64 p. C’est quoi apprendre ? T Meirieu Philippe B essai éducation, école 2015 20/08/15 9782815911283 l’Aube Grands entretiens d’Emile Politique et société -école 8,90 € 8.90 épuisé
AA AA
Grâce aux questions pertinentes et claires d’Émile, l’intellectuel se doit de répondre avec précision et simplicité. Cette approche un peu décalée l’oblige à revenir à l’essentiel de sa pensée et il en résulte un entretien tout à fait passionnant.
Qu’est-ce que la pédagogie ? Comment fonctionne l’école ? Quelles différences entre enseignement et éducation ?
Dans cet échange entre un adolescent et un spécialiste de la pédagogie, on (re)découvre la curiosité dont on peut témoigner à cet âge. La pertinence des questions amène l’intellectuel à se centrer sur l’essentiel de sa pensée et à la restituer avec clarté et concision.
Il en résulte un entretien au ton original, exigeant, accessible et souligné par le trait intelligent de Pascal Lemaître, qui intéressera aussi bien les ados que leurs parents.
x 13,5 21 127 p. Frankenstein pédagogue T Meirieu Philippe B essai éducation, pédagogie 2015 20/08/15 9782710130697 ESF Pratiques & enjeux pédagogiques Politique et société -école 13,90 € 13.90 6,95 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
A partir de l’histoire de Frankenstein et de sa créature, de Pinocchio et de Pygmalion, le pédagogue interroge cette représentation de l’éducation comme projet de maîtrise de l’autre, de contrôle de son destin. Plusieurs propositions concrètes sont avancées, qui constituent autant de moyens d’éduquer sans fabriquer.
x 14,5 19 190 p. Comment aider nos enfants à réussir
A l’école, dans leur vie, pour le monde
T
Meirieu Philippe B guide être parent 2015 03/09/15 9782227488137 Bayard Pratique -parentalité 16,90 € 16.90 sur commande ?
AA AA
Le chercheur en sciences de l’éducation livre des conseils pratiques aux parents et aux éducateurs pour donner du sens à leur rôle éducatif et les amener à rassurer et stimuler les apprenants. Il défend notamment l’idée de contraintes fécondes pour favoriser la créativité et l’autonomie.
x 16 24 205 p. Faire l’école, faire la classe
Démocratie et pédagogie
T
Meirieu Philippe B essai école 2015 12/03/15 9782710127314 ESF Pedagogies References Politique et société -école 23,00 € 23.00 11,50 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Peut-être exista-t-il un temps où les enfants, en entrant en classe, se transformaient miraculeusement en élèves et « faisaient école » spontanément ? De toute évidence, ce temps n’est plus. Les enseignants constatent aujourd’hui, au quotidien, qu’il ne suffit pas qu’il soit inscrit « ÉCOLE » sur le fronton d’un bâtiment pour qu’il y ait « de l’École » dans l’école. On peut y interpeller le professeur comme le membre d’une bande rivale ou exiger de la maîtresse qu’elle remplace votre mère. On peut aussi se croire sur un plateau de télévision et considérer que la règle du jeu est bien d’éliminer « le maillon faible » !

C’est que l’École, faute d’une verticalité qui ferait autorité, est livrée au mouvement brownien des intérêts individuels et perd progressivement sa légitimité.
Philippe Meirieu part de ce constat et, loin d’en rester au registre de la plainte ou de la nostalgie, propose de réinstituer l’école en faisant d’elle une véritable institution capable de rendre possible la construction d’une démocratie authentique.

Mais il ne se contente pas d’énoncer des finalités, il a voulu faire de ce livre un véritable « manuel de pédagogie », analysant successivement les principes fondateurs, les tensions constitutives du métier d’enseignant et les points sur lesquels asseoir une pratique réfléchie.

Lors de sa première édition, ce livre avait été particulièrement bien accueilli par la critique :
« Philippe Meirieu livre une somme pédagogique, précise, complète, dont le titre, modeste, dissimule une synthèse remarquable.
[...] Il touche au coeur de ce qui fait la saveur et la difficulté du métier d’enseignant.
 » Luc Bronner, Le Monde. « Philippe Meirieu livre ici, tout à la fois, une Constitution pour l’Ecole, un code du métier d’enseignant et un précis d’enseignement. (...) Une pédagogie de la pédagogie en somme. » La Lettre de l’éducation. « Aux lecteurs de faire l’Ecole et la classe à la lumière d’une pensée qui sait capitaliser l’histoire de l’éducation et de ses différents systèmes pour mieux orienter l’urgence du présent. » Catherine Dupuy, Les Cahiers pédagogiques.

x 13,5 21 128 p. Lettre à un jeune professeur T Meirieu Philippe B essai école 2016 15/04/16 9782710131168 ESF Politique et société -école 9,90 € 9.90 4,95 € présent à Plume(s)
AA AA

Dans ce petit ouvrage très accessible, Philippe Meirieu s’adresse aux jeunes professeurs en leur parlant de ce qui n’est pratiquement jamais abordé par personne : pourquoi faire ce métier ? Et comment pourra-t-il se réaliser dans des tâches si éloignées de ce qu’il s’imaginait ? Tout en reconnaissant et en expliquant les difficultés concrètes auxquelles se heurte le jeune professeur, Philippe Meirieu croit fermement que l’on peut garder son enthousiasme avec le temps sans basculer dans la routine ou la rancoeur.

Il partage le rêve de tout professeur : transmettre à des enfants ce qu’il croit de meilleur et ce qu’il sait de plus beau. Il évoque ainsi ce qui se trame, au plus intime, dans l’acte d’enseigner, dans le colloque singulier d’un professeur avec sa classe. Avec sincérité, Philippe Meirieu s’adresse aux professeurs comme on l’a rarement fait... sans basculer dans le technicisme ou dans le pamphlet et avec le souci d’être compris de tous.

Parce qu’il est convaincu que " professeur " est le plus beau métier du monde, celui dans lequel se joue la grande aventure de notre modernité.

x 16 24 192 p. Apprendre... oui, mais comment T Meirieu Philippe B essai apprentissage 2016 14/01/16 9782710131038 ESF Pédagogies Politique et société -école 23,00 € 23.00 11,50 € présent à Plume(s)
AA AA

Chacun s’accorde aujourd’hui à reconnaître que la vocation de l’Ecole est bien de faciliter les apprentissages. Mais pour être établi, le consensus n’en est pas moins insuffisant s’il n’est pas accompagné de l’énoncé des moyens. Apprendre... oui, mais comment ? Les enseignants et les formateurs savent bien que l’exhortation, ici, n’est d’aucun effet, aussi péremptoire soit-elle. Avec le présent ouvrage, Philippe Meirieu poursuit et approfondit la réflexion entreprise dans L’Ecole, mode d’emploi, mais il s’attache, plus particulièrement, à l’acte d’apprentissage...

Il en débusque les représentations trompeuses, dénonce les illusions qui traînent à son sujet et tente d’établir quelques repères à partir desquels l’enseignant puisse élaborer, réguler et évaluer son action. C’est ainsi qu’il aborde aussi bien la relation pédagogique, la rationalisation didactique et les stratégies individuelles d’apprentissage. Il montre comment l’attention à ces trois dimensions permet de maintenir "l’équilibre écologique du système apprendre".

Mais l’originalité de ce livre tient aussi à sa forme : le lecteur s’y trouve mis en situation d’activité, confronté à des exercices, des récits d’expériences pédagogiques ou d’événements de la vie scolaire. A partir de là, l’auteur dégage avec lui quelques principes fondamentaux et propose toute une série d’outils qui pourront être utilisés par les instituteurs, professeurs, formateurs : des outils pour imaginer, construire et adapter une pédagogie véritablement différenciée, des outils pour pratiquer l’aide méthodologique, des outils pour travailler à la réussite de tous.

Un livre qui dépasse le clivage théorie-pratique et qui est vite devenu une référence pour tous les "professionnels de l’apprentissage".

x 16 24 208 p. Le choix d’éduquer
Éthique et pédagogie
T
Meirieu Philippe B essai éducation 2016 16/06/16 9782710131373 ESF Pedagogies Politique et société -école 23,00 € 23.00 11,50 € présent à Plume(s)
AA AA

Chacun sait bien, même si on ne l’avoue guère, que la réussite de l’acte pédagogique ne tient pas seulement aux qualités strictement scientifiques et didactiques de l’enseignant. Il n’est qu’à écouter les élèves eux-mêmes ou leurs parents, il n’est simplement qu’à nous interroger sur notre propre parcours scolaire pour nous en convaincre. Et c’est d’abord cela que Philippe Meirieu prend le risque d’expliquer dans cet ouvrage.

Il montre l’importance décisive des choix éthiques de l’éducateur, quand il se donne pour fin l’émergence de sujets libres, quand il oeuvre simultanément pour leur instruction et leur émancipation, quand il parvient à articuler le principe d’éducabilité et celui de liberté... Tout faire pour que l’autre apprenne et lui communiquer la conviction du possible, sans attendre pour autant la soumission et encore moins la réciprocité marchande.

L’éducation est ainsi une aventure imprévisible, une histoire toujours différente à écrire, et dans laquelle l’éthique n’est pas une "nouvelle matière scolaire" ni même un "supplément d’âme", mais bien ce qui oeuvre, à travers l’ensemble des activités que l’éducateur organise. A partir de cette approche, l’auteur rencontre un certain nombre de thèmes majeurs de la réflexion éducative : l’universalité de la culture, la formation à la citoyenneté, la discipline et les sanctions, la place de la didactique et des apprentissages méthodologiques, la formation des maîtres, le travail en équipe, etc.

Mais il les traite de manière originale, en une trentaine de brefs chapitres où il s’efforce de faire apparaître les enjeux essentiels. Ainsi le livre peut-il se prêter à une multiplicité de lectures : certains le liront "comme un roman" – et sans doute, à bien des égards, en est-il un –, d’autres y trouveront un outil de réflexion individuelle ou collective, l’occasion de questionner leur activité, le moyen de faire le point sur bien des débats d’aujourd’hui.

x 11 18 259 p. La machine-école T Meirieu Philippe B, Le Bars Stéphanie essai école 2001 04/09/01 9782070420490 Gallimard »» Folio actuel Politique et société -école 9,20 € 9.20 sur commande ?
AA AA
La machine-école : qui se soucie vraiment, dans les débats sur l’école, de la réalité de l’Education nationale, de cette machine qui avance, mais broie, fabrique, mais rejette, relève de réglages délicats entre les politiques, les enseignants, les parents, voire les élèves ? L’ouvrage de Philippe Meirieu - qui répond aux questions de Stéphanie Le Bars, journaliste au Monde - n’est pas un livre de plus sur l’école, mais une coupe anatomique du système de l’Education nationale. Il n’est pas question ici de la seule réaffirmation de grands principes, mais de leur application de plus en plus difficile dans le cambouis quotidien d’une machine prisonnière des corporatismes enseignants, du consumérisme des parents, de la volonté, sans lendemain ni suivi, des ministres de laisser leur nom à des réformes dont ils ne verront pas les suites ni n’assumeront les échecs éventuels. Philippe Meirieu, longtemps tenu par la presse pour le conseiller occulte de Claude Allègre, est aujourd’hui chargé par Jack Lang de réfléchir à la réforme des Instituts universitaires de formation des maîtres ; il fut la cible de virulentes campagnes de presse ad hominem de la part de publicistes ou d’intellectuels brandissant haut les principes de la République. Il explique ici comment ne pas laisser, sous couvert des grands principes, les inégalités - sociales, économiques, culturelle - créer une école à deux vitesses.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |