Jean-Pierre Barou - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.
Accueil du site > Les auteurs > Jean-Pierre Barou

Jean-Pierre Barou


7 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 11 18 369 p. Enquête sur les savoirs indigènes T Crossman Sylvie et Barou Jean-Pierre essai 2005 20/01/05 9782070313952 Gallimard »» Folio actuel Politique et société 10,40 € 10.40 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Nechung, l’oracle d’Etat tibétain qui ne s’est jamais trompé, Sam Begay, l’homme-médecine navajo qui soigne avec la beauté, Emily Kame Kngwarreye, la " Matisse du désert australien ", sont les guides de cette enquête inédite au cœur des savoirs indigènes.

Trois initiateurs, trois peuples, et trois thèmes : la prophétie, la santé et l’art. Ni voyageurs en quête d’exotisme, ni ethnologues bardés de certitudes, Sylvie Crossman et Jean-Pierre Barou ont approché au plus près ces maîtres, reçu leurs confidences, partagé leur vie et leurs cérémonies sur les contreforts de l’Himalaya, les hauts plateaux d’Arizona et aux confins de l’Australie. Nous découvrons avec eux que les sagesses ancestrales sont connaissance véritable - qu’étudient désormais les scientifiques occidentaux les plus émérites comme le montre la postface inédite consacrée aux " nouveaux matérialistes ".

x 15 21 143 p. La santé indigène T Crossman Sylvie et Barou Jean-Pierre essai santé, anthropologie 2005 13/10/05 9782911939556 Indigène Pratique -santé 18,00 € 18.00 épuisé
AA AA

Les yogis, les hommes-médecine, les hommes de "haut degré" reviennent en force Leurs pratiques millénaires mobilisent nos meilleurs neurologues et immunologistes.

Nous comprenons que nous pouvons agir sur notre système immunitaire, sur l’activité de nos neurones, et cela aussi longtemps que nous sommes en vie. Avec la méditation, les peintures de sable. ces sociétés premières ont toujours géré un corps dit "subtil", "corps-parole", "corps-arc-en-ciel", autrement dit le corps de l’équilibre qui ne recouvre pas tout à fait le corps anatomique. Les auteurs ont enquêté en territoire navajo, aborigène, tibétain, inuit, polynésien, et dans les grands hôpitaux occidentaux.

Ils témoignent d’une complémentarité entre la médecine "indigène" et la médecine scientifique à laquelle personne ne songeait, il y a encore quelques années.

x 21 22 24 p. Matisse
voyage au pays de la couleur
T
Barou Jean-Pierre et Pulvénis de Séligny Marie-Thérèse jeunesse art 2000 30/06/00 9782911939266 Indigène Jeunesse -art 10,37 € 10.37 manquant sans date
AA AA
« Il faut être enfant toute sa vie tout en étant homme » aimait à dire Matisse à qui les deux auteurs empruntent ici pour raconter aux jeunes gens la grande révolution de la couleur au XXe siècle. « Quand je mets un vert, ça ne veut pas dire de l’herbe. Quand je mets un bleu, ça ne veut pas dire du ciel », a dit le peintre, en 1942, à un ami qui l’interrogeait sur sa peinture. Ces paroles peuvent paraître étranges car nous voyons l’herbe verte, le ciel bleu, les flammes rouges, les nuages blancs et la nuit noire. Mais avec Matisse, une plage peut être rouge, une femme devenir bleue, et le noir « une couleur de lumière ». Pourquoi ? Parce qu’il voulait, non pas seulement copier la nature, mais tenir compte de ce qu’il ressent face à elle. Dans le mandala tibétain aussi, un grand cercle réalisé avec des poudres colorées, les couleurs sont d’abord expressives. Elles imprègnent l’esprit de celui qui les regarde au point de susciter en lui un « état de paix ». Matisse aussi rêvait « d’un art d’équilibre, de pureté, de tranquillité, sans sujet inquiétant ou préoccupant ».
x 24 28 100 p. Tibet
Les formes du vide
T
Crossman Sylvie et Barou Jean-Pierre essai Tibet 1997 03/05/97 9782911939006 Indigène Divers 18,29 € 18.29 manquant sans date
AA AA

Dans cet ouvrage, des maîtres tibétains et des astrophysiciens de renom se côtoient pour la première fois.

Les premiers rappellent que le mandala de Kalachakra, figure sacrée et secrète du Tibet, est un palais dédié au vide ou " vacuité ", vérité suprême selon le bouddhisme tibétain. Explorer ce labyrinthe en poudres colorées, c’est entreprendre un passionnant voyage à l’intérieur de soi et à la rencontre du monde, c’est découvrir, au bout, au centre, que le vide, loin d’être le néant, mais sans être non plus l’absolu, est la condition même de notre existence et des formes qu’elle prend.

On pourra s’étonner - ou s’émerveiller - que, sur la route du vide, le Tibet millénaire vienne à croiser, aujourd’hui, la physique quantique à laquelle se consacrent les chercheurs les plus pointus de l’Occident. Le vide aussi, désormais, occupe nos Prix Nobel et nos astrophysiciens. Non seulement le vide existe, disent-ils, et l’expérience permet d’observer ses effets, mais tout notre univers vient de lui.

Ils se permettent de stimulantes métaphores : oui, notre monde est comme une " bulle de champagne ", il a surgi parce que " le vide s’est mis en colère ". Mais déjà la mystique rhénane, avec Maître Eckhart, des philosophes aussi majeurs que Kant, Schopenhauer, et, au vingtième siècle, les Surréalistes et Simone Weil, des peintres comme Yves Klein et Pierre Soulages, avaient ouvert la voie à ce dialogue avec l’infini.

x 22 28 94 p. Tibet, la roue du temps
Pratique du mandala
T
Crossman Sylvie et Barou Jean-Pierre essai Tibet 2003 26/02/03 9782742705528 Actes Sud Essai Sciences Humaines Divers 23,40 € 23.40 sur commande ?
AA AA

Oeuvre sacrée riche en couleurs, le "Mandala de Kalachakra" ou "Roue du temps" est un support d’initiation et de méditation qui prend en compte non seulement l’être humain - son corps, sa parole, son esprit - mais le monde extérieur tout entier - cosmique et astrologique.

Par sa pratique complète, il permet d’atteindre l’Eveil, l’état de bouddha, en une seule vie. Le Tibet, en effet, a toujours donné une place à part au pouvoir de l’oeil, à la "visualisation". Aujourd’hui, les lamas tibétains réalisent cette "roue" - conçue au VIe siècle avant notre ère - pour que la paix s’installe en chacun et sur terre. Le mandala et sa philosophie ont fasciné aussi l’Occident et notamment, au XXe siècle, Wassily Kandinsky, un des pères de la peinture abstraite, et CG Jung, le grand psychiatre zurichois.

Pour la première fois, un ouvrage français donne des clés pour mieux comprendre cette forme millénaire dont l’actualité ne cesse pas d’étonner.

x 12,5 21 32 p. Le courage de la non-violence T Barou Jean-Pierre essai non violence 2012 16/05/12 9791090354166 Indigène Ceux qui marchent contre le vent Politique et société 3,10 € 3.10 présent à Plume(s)
AA AA
Lors d’un débat télévisé, on opposa Stéphane Hessel au dalaï-lama, arguant que l’un résiste, l’autre médite. La non-violence reste incomprise en Occident qui n’y voit que passivité. Qui a dit : « Là où il n’y a le choix qu’entre la lâcheté et la violence, je conseillerai la violence » ? Gandhi, incitant à la résistance contre le nazisme, à sauver sa conscience ! Mais s’il faut déconseiller les interventions militaires en Afghanistan, en Lybie, c’est parce qu’elles auraient pu être évitées si nos années de lâcheté n’avaient pas fabriqué les tyrans. Comme disait Camus de la non-violence : « Il y faut une grandeur que je n’ai pas. » C’est à cette grandeur que ce livre est dédié.
x 22 28 128 p. La résistance des signes
Peintres aborigènes d’Australie
T
Crossman Sylvie et Barou Jean-Pierre art, Australie 2012 24/10/12 9791090354296 Indigène Indigène Art Divers -arts 25,00 € 25.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
La réédition du catalogue de l’exposition éponyme de la Villette à Paris – du 26 novembre 1997 au 11 janvier 1998 – devenu un « classique » pour les amateurs et les spécialistes de l’art aborigène, était très attendue. Nombre des acteurs de la révolte des signes, qui vit se dresser l’Australie aborigène dans les années 1970, ont aujourd’hui disparu et le monde de l’art, face à l’emballement pour la peinture aborigène, efface volontiers le combat audacieux, douloureux que menèrent les grands initiés d’un bout à l’autre du continent pour donner le coup de grâce au génocide culturel sans pareil auquel on les soumettait depuis deux siècles. Il est ici restitué dans toute sa complexité, à travers des chairs, des formes, des couleurs, des matières, raconté par tous ceux qui ont, d’une manière ou d’une autre, participé à la révélation d’un peuple pour qui créer, c’est résister, et résister, c’est créer.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |