Benjamin Stora - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
Accueil du site > Les auteurs > Benjamin Stora

Benjamin Stora

Il est professeur d’histoire du Maghreb et de la colonisation française à l’Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales), spécialiste de l’histoire de l’Algérie où il est né, et auteur de nombreux livres et documentaires sur le sujet.

13 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11 18 124 p. Histoire de l’Algérie coloniale (1830-1954) T Stora Benjamin histoire Algérie 2004 04/11/04 9782707144669 la Découverte Reperes Decouverte International -Afrique 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA

Le Monde diplomatique : " On ne saurait trop conseiller la lecture de ce livre concis mais qui, en allant à l’essentiel, rappelle ce que fut l’Algérie française [...]. Un voyage salutaire, jamais simpliste, manichéen ou ennuyeux. "

Le Monde : " Des balises indispensables pour comprendre comment l’aventure coloniale de la France en Algérie diffère de celle qui la guida dans d’autres pays ; et comment cette aventure différente transforma le drame de la décolonisation en tragédie. "

Revue française d’histoire d’outre-mer : " L’ouvrage, alerte et de lecture aisée, est une synthèse historique et non une réflexion politique. Au total, il reflète une approche très personnelle, celle d’un historien engagé, très original en ce qu’il s’efforce d’être à l’écoute des diverses communautés de l’Algérie coloniale. Il ne montre pas seulement l’" Algérie heureuse ", l’"Algérie de papa" [...], il dit aussi avec précision son inconscience politique face à la montée du nationalisme algérien. "

x 11 17 112 p. La guerre des mémoires
la France face à son passé colonial
T
Stora Benjamin et Leclère Thierry essai guerre d Algérie 2008 30/04/08 9782752604767 l’Aube Aube poche International -colonies, esclavage, libération 6,50 € 6.50 épuisé
AA AA

Harkis, pieds-noirs, descendants d’esclaves ou petits-enfants de colonisés, la guerre des mémoires enfle. Chaque communauté, réelle ou autoproclamée, réclame une stèle, un mémorial, une loi.

Communautarisme ! Atteinte à la République ! Maladie de la repentance ! Tandis que les uns crient au sacrilège, des associations noires et des enfants de l’immigration post-coloniale revendiquent simplement leur place dans le récit national.

Dans un dialogue avec le journaliste Thierry Leclère, l’historien Benjamin Stora, spécialiste de la guerre d’Algérie et de la question coloniale, décode cette formidable foire d’empoigne, riche de passions, de douleurs enfouies et d’arrière- pensées politiques.

Comment se vivre comme descendant d’esclaves ou comme fils et fille de colonisés ? Ce choc des mémoires est-il une rumination vaine du passé ou, au contraire, une relecture « thérapeutique » de l’histoire ? Qu’est-ce qu’être Français, aujourd’hui ?

Un débat du présent, qui concerne chacun d’entre nous car il interroge le nouveau visage de la France.

« La France est malade de son passé colonial. Pour l’avoir trop longtemps repoussé aux marges de son histoire, marginalisé à l’université et dans les manuels scolaires, il est revenu comme un boomerang dans le débat public. […] Benjamin Stora sait « d’où il parle ». Juif d’Algérie, né à Constantine au mitan du XXe siècle, il a gardé, en héritage de cette saga familiale heurtée, une indéracinable foi en la République. Doublée d’une grande sensibilité aux minorités et d’une allergie aux dénis de justice. Il nous aide à dépasser les simplismes sur la question coloniale, tout en restant arrimé à des valeurs fortes, comme l’égalité de tous les citoyens. » Thierry Leclère.

x 14 21,5 302 p. François Mitterrand et la guerre d’Algérie T Stora Benjamin et Malye François essai guerre d Algérie 2010 13/10/10 9782702140802 Calmann-Lévy Politique et société -histoire 22,40 € 22.40 sur commande ?
AA AA
Une enquête passionnante sur le dernier tabou du mitterrandisme

ler novembre 1954, l’Algérie s’embrase.

En tant que ministre de l’Intérieur, François Mitterrand se retrouve au coeur de la tourmente. Pas question pour lui, ni d’ailleurs pour la majeure partie de la classe politique, d’envisager l’indépendance de ces départements français. Il tente en revanche d’imposer des réformes sociales. Devenu ministre de la Justice du gouvernement socialiste de Guy Mollet, il reste un homme d’ordre, fidèle à la politique répressive qui s’installe.

La guillotine en devient une des armes. Quand François Mitterrand quitte la place Vendôme à la fin du mois de mai 1957, quarante-cinq condamnés à mort ont été guillotinés en seize mois. Comment celui qui, vingt-cinq ans plus tard, abolira la peine de mort peut-il accepter l’exécution des militants algériens ? Comment expliquer le silence autour de cet épisode noir de la carrière du futur président de la République ? Ce livre montre que François Mitterrand n’a pas été au rendez-vous de la décolonisation algérienne.

Nourri de documents et de témoignages inédits, il est le fruit d’un long et méticuleux travail mené par un journaliste et un historien. Evoquant cette période plusieurs décennies plus tard, le président fera cet aveu : " J’ai commis au moins une faute dans ma vie, celle-là ".

x 12,5 20 375 p. Histoire de l’Algérie XIXe-XXe siècles (3 vol) T Stora Benjamin histoire Algérie 2012 02/03/12 9782707173126 la Découverte Repères Découverte International -Afrique 30,00 € 30.00 épuisé
AA AA
À l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, La Découverte réunit les trois livres de référence de Benjamin Stora, qui constituent un récapitulatif précis et particulièrement stimulant d’une histoire douloureuse mais qu’il est plus que jamais utile de rappeler à la mémoire collective. 
- Histoire de l’Algérie coloniale (1830-1954)
- Histoire de la guerre d’Algérie (1954-1962)
- Histoire de l’Algérie depuis l’indépendance (1962-1988)
x 12,5 19 376 p. La gangrène et l’oubli
La mémoire de la guerre d’Algérie
T
Stora Benjamin essai Algérie, guerre d Algérie 2005 01/03/05 9782707146267 la Découverte La Découverte/Poche Politique et société -histoire 13,50 € 13.50 sur commande ?
AA AA

De 1954 à 1962, quelque deux millions de Français ont fait la guerre aux Algériens.

Plusieurs décennies après, cette " guerre sans nom " n’est toujours pas reconnue dans toutes ses dimensions par l’histoire nationale. Et le refoulement de sa mémoire continue à ronger comme une gangrène les fondements mêmes de la société française. De l’autre côté de la Méditerranée, un refoulement symétrique mine la société algérienne : la négation par l’histoire officielle de pans entiers de la guerre de libération n’est pas pour rien dans la guerre civile qui déchire le pays depuis 1992.

Pour comprendre les causes de cette double occultation, Benjamin Stora tente dans cet essai d’éclairer les mécanismes de fabrication de l’oubli, en France comme en Algérie. Il démontre comment ceux-ci se sont mis en place dès la guerre elle-même : du côté français, c’est la négation de l’existence de la guerre, le refus obstiné de reconnaître la réalité de la torture et des exécutions sommaires ; du côté algérien, c’est la violence de la guerre civile secrète qui opposa le FLN et le MNA, ou le massacre en masse des harkis à l’été 1962, perpétré par les ralliés de la vingt-cinquième heure.

L’auteur montre également comment les mensonges de la période 1954-1962 seront à leur tour, dans les décennies suivantes, enfouis dans les mémoires par les amnisties ou les non-dits d’une histoire éclatée, telle qu’elle ressort des livres ou des films consacrés à la guerre.

« Benjamin Stora entreprend avec succès d’expliquer les raisons de ce non-dit collectif, son livre inaugure un autre regard sur une page d’histoire surchargée et mal lisible. »
Laurent Theis, Le Nouvel Observateur.

x 11 18 263 p. De Gaulle et la guerre d’Algérie T Stora Benjamin doc guerre d Algérie 2012 08/02/12 9782818500682 Fayard Pluriel Politique et société -histoire 9,20 € 9.20 sur commande ?
AA AA

Comment et pourquoi De Gaulle a-t-il opté pour l’indépendance de l’Algérie ? Porté au pouvoir à la suite d’un coup de force des partisans de l’Algérie française, De Gaulle semble dans un premier temps abonder dans leur sens : c’est du moins ainsi qu’est entendu le fameux "je vous ai compris...".

Mais le r6 septembre 1959, c’est la stupeur, le basculement décisif : il lâche le mot "d’autodétermination" lors d’une allocution télévisée, c’est donc la volonté de la population algérienne musulmane, très largement majoritaire, qui l’emportera. S’agissait-il de l’aboutissement d’une décision longuement mûrie ou bien au contraire d’un brusque retournement décidé sous la pression des circonstances ? De Gaulle a-t-il bradé l’Algérie ou bien était-il le visionnaire d’un ordre mondial plus juste ? Ces questions ne cessent d’alimenter un vif débat entre témoins et historiens.

En confrontant leurs points de vue, Benjamin Stora tente d’éclaircir le mystère et s’interroge sur la singulière éclipse de cette date décisive, le 16 septembre 1959, dans notre mémoire collective.

x 11 19 144 p. La guerre d’Algérie expliquée à tous T Stora Benjamin essai guerre d Algérie 2012 01/03/12 9782020812436 Seuil Expliqué à ... Politique et société -histoire 8,10 € 8.10 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

La guerre d’Algérie fut le grand épisode traumatique de l’histoire de la France des Trente Glorieuses. Et les blessures ouvertes alors ne sont pas encore refermées, comme en témoignent les polémiques mémorielles récurrentes qu’elle continue de soulever.

Né à Constantine en Algérie, l’historien Benjamin Stora raconte ici cette guerre longtemps restée « sans nom », ses épisodes majeurs (des massacres du Constantinois à la politique de la « terre brûlée » de l’OAS, en passant par le putsch des généraux et la répression des immigrés en métropole) et ses acteurs principaux, français comme algériens. Il restitue cette histoire dans toute sa complexité et rend compte des acquis et des débats de la recherche historique la plus récente, en racontant par exemple comment la guerre fut vécue du côté algérien. Enfin, il revient sur les séquelles politiques et mémorielles de cette guerre de huit ans des deux côtés de la Méditerranée.

x 24,5 28,5 179 p. La guerre d’Algérie expliquée en images T Stora Benjamin doc guerre d Algérie 2014 25/09/14 9782021182477 Seuil Beaux Livres Seuil Politique et société -histoire 29,00 € 29.00 sur commande ?
AA AA
La guerre d’Algérie fut le grand épisode traumatique de l’histoire de la France des Trente Glorieuses. Et les blessures ouvertes alors ne sont pas encore refermées, comme en témoignent les polémiques mémorielles récurrentes qu’elle continue de soulever. Né à Constantine en Algérie, l’historien Benjamin Stora raconte ici cette guerre longtemps restée "sans nom", ses épisodes majeurs (des massacres du Constantinois à la politique de la "terre brûlée" de l’OAS, en passant par le putsch des généraux et la répression des immigrés en métropole) et ses acteurs principaux.
français comme algériens. Il restitue cette histoire dans toute sa complexité et rend compte des acquis et des débats de la recherche historique la plus récente, en racontant par exemple comment la guerre fut vécue du côté algérien. Enfin, il revient sur les séquelles politiques et mémorielles de cette guerre de huit ans des deux côtés de la Méditerranée.
x 14,5 22,5 232 p. Les mémoires dangereuses
Suivi d’une nouvelle édition du Transfert d’une mémoire
T
Stora Benjamin et Jenni Alexis essai 2016 04/01/16 9782226320254 Albin Michel Politique et société 18,00 € 18.00 sur commande ?
AA AA

La France n’en a pas fini avec son passé colonial. Il a imprégné les imaginaires et a constitué un socle idéologique sur lequel le Front national s’est construit. C’est ce Transfert d’une mémoire, de l’Algérie coloniale vers la métropole, qu’avait décrit Benjamin Stora en 1999. Cet ouvrage analysait déjà les raisons historiques pour lesquelles les questions difficiles de l’immigration ou de l’islam en France seraient au cœur du débat public.

C’était également le sujet du roman d’Alexis Jenni, L’Art français de la guerre. Un dialogue inédit entre l’historien et l’écrivain permet ici d’éclairer la nature de cet imaginaire colonial et son actualité, dans une France secouée par les grands défis qui surgissent après le " Choc de janvier 2015 ". Face aux crispations identitaires, cet échange passionnant invite à mener une bataille culturelle décisive pour sortir de la violence des mémoires et à affronter enfin, par une prise en compte sereine de l’Histoire, les enjeux du présent.

x 11 18 130 p. Histoire de la guerre d’Algérie (1954-1962) T Stora Benjamin histoire Algérie 2004 08/04/04 9782707142931 la Découverte Reperes Decouverte International -Afrique 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA
L’Histoire. " Pour retrouver la mémoire de la guerre d’Algérie, Benjamin Stora pose ici les véritables questions et apporte des réponses dénuées de rancœurs et de vains regrets. " Le Monde. " Par un auteur qui fait autorité sur le sujet, un exposé historique sur le conflit qui devait déboucher sur l’indépendance, après de multiples péripéties politiques et militaires. Des tentatives de réponses sur les nombreux aspects d’une guerre sur laquelle beaucoup de questions se posent encore. " Libération. " En une centaine de pages, Benjamin Stora parvient à dire l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur la guerre d’Algérie. [...] Dans cette nouvelle édition d’un Repères paru d’abord en 1993, l’historien n’hésite pas à affronter les sujets les plus difficiles, comme le nombre de morts qu’il évalue à près de 500 000. Un livre d’histoire qui permet de sortir des litanies de l’ancienne victime et des autojustifications aveugles de l’ancien agresseur. L’Humanité. " [Le livre de Benjamin Stora] ouvre de multiples pistes de réflexions, voire de controverses, à partir d’une approche chronologique minutieuse. " Lire. " Les faits et les acteurs par un des meilleurs spécialistes de cette période. "
x 11 18 125 p. Histoire de l’Algérie depuis l’indépendance - Tome 1, 1962-1988 T Stora Benjamin histoire Algérie 2004 02/09/04 9782707144058 la Découverte Reperes Decouverte International -Afrique 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA
À l’occasion d’une nouvelle édition, ce livre passe de un à deux volumes. II avait été bien accueilli par les spécialistes et la presse. Charles-Robert Ageron, Vingtième siècle : " Histoire de l’Algérie depuis l’indépendance est à la fois une œuvre de vulgarisation et une réflexion historique. Or c’est un tour de force que d’expliquer en 120 petites pages l’essentiel des problèmes politiques, économiques, sociaux et culturels qui assaillent cette nation en formation, profondément déchirée depuis les années 1980. B. Stora s’y emploie en général avec bonheur et précision [...]. Bref, le petit livre de B. Stora est un ouvrage d’histoire à lire surtout parce qu’il fait réfléchir sur l’avenir. ", Wadi Bouzar, La Quinzaine littéraire : " Un petit livre de Benjamin Stora, historien de formation, originaire d’Algérie, contribue à mieux faire saisir, surtout au lecteur français, la complexité des problèmes algériens depuis l’indépendance. [...] Stora traite de toutes les dimensions : historique, politique, sociale, économique, culturelle. ", Khaled Melhaa, El Watan : " Ce livre, vif et informé, devrait retenir l’attention de nombreux lecteurs, soucieux de saisir les péripéties sanglantes d’aujourd’hui. "
x 19,5 26,5 190 p. Histoire dessinée de la guerre d’Algérie T Stora Benjamin et Vassant Sébastien histoire guerre d Algérie 2016 06/10/16 9782021282955 Seuil Politique et société -histoire 24,00 € 24.00 sur commande ?
AA AA

La guerre d’Algérie fut le grand épisode traumatique de l’histoire de la France des Trente Glorieuses et les blessures ouvertes alors ne sont pas encore refermées, comme en témoignent les polémiques mémorielles récurrentes qu’elle continue de soulever. En 250 pages, Benjamin Stora et Sébastien Vassant retracent en textes et en images les moments-clés de cette guerre longtemps restée " sans nom ", avec ses épisodes majeurs et ses acteurs principaux, français comme algériens.

A partir d’archives, de portraits et de témoignages, Benjamin Stora et Sébastien Vassant donnent à voir et à comprendre la guerre d’Algérie comme on ne l’a jamais fait. La bande dessinée restitue cette histoire dans toutes ses dimensions tout en intégrant les acquis de la recherche historique la plus récente, et en faisant place à la diversité des mémoires.

x 13,5 21,5 180 p. Le 89 arabe - Réflexions sur les révolutions en cours
Réflexions sur les révolutions en cours
T
Stora Benjamin et Plenel Edwy essai révolutions arabes 2011 08/06/11 9782234071124 Stock »» Un ordre d’idées International -Moyen Orient 20,90 € 20.9 sur commande ?
AA AA

La révolution démocratique et sociale qui surgit aujourd’hui dans le monde arabe et, plus largement, dans le monde musulman, est à la fois une bonne nouvelle et un événement historique et international majeur. Ce « 89 » arabe, qui évoque tout autant le 1989 européen de la chute du mur de Berlin que le 1789 de la Révolution française, ébranle en profondeur les sociétés et touche également les pays européens, dont la France.

L’analyser, l’expliquer, en évaluer la portée, est la raison d’être de ce dialogue entre un journaliste, Edwy Plenel, et un historien, Benjamin Stora. La confrontation entre les interrogations du présent, dont témoigne le premier, et la connaissance du passé, que détient le second, est particulièrement éclairante. Elle permet de saisir à la fois ce qu’il y a d’imprévisible, d’inventif, d’inédit dans le soulèvement des peuples et les faits oubliés ou les expériences meurtries dont il est pétri. Au-delà de leurs métiers et intérêts respectifs, une longue complicité amicale et intellectuelle rapproche les auteurs et anime leur conversation.

Elle est liée à des parcours sinon communs, du moins voisins. Benjamin Stora est né en Algérie, qu’il a dû quitter en 1962, tandis que Edwy Plenel y a vécu après l’indépendance. Tous deux ont placé la question coloniale, l’actualité de son passé et la critique de ses héritages au coeur d’engagements de jeunesse qu’ils ne renient pas et qui ont en partie faits ce qu’ils sont devenus. Tous deux sont concernés, informés et leur souci de comprendre est aussi l’expression d’une vive empathie envers ces révolutions porteuses d’espérance.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |