Jacques Testart - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Jacques Testart

Jacques Testart

Biologiste, auteur de la première fécondation in vitro humaine en France (Amandine est née en 1982).

Se définissant comme un critique de sciences, c’est un acteur incontournable des débats sur les implications sociales de la technoscience.

Jacques Testart est biologiste et directeur de recherches honoraire à l’INSERM.

Ancien président de la Commission française du développement durable (CFDD), il a notamment publié Le Désir du gène (Flammarion, 1994), Réflexions pour un monde vivable (Mille et une nuits, 2003), Au bazar du vivant (Seuil, 2003), et Le Vélo, le mur et le citoyen : Que reste-t-il de la science ? (Belin, 2006). Il est actuellement président de la Fondation siences citoyennes (FSC). Voir aussi son site : http://jacques.testart.free.fr.


11 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 15 21,5 128 p. Le vélo, le mur et le citoyen T Testart Jacques essai environnement 2006 19/04/06 9782701143675 Belin Regards Politique et société -écologie 18,30 € 18.30 présent à Plume(s)
AA AA

L’auteur dénonce la stratégie qui impose les innovations, souvent contre l’avis des populations, sur les critères de modernité, de scientificité, de bonheur et de nécessité. Il pose le problème de la recherche publique et des choix réalisés en l’absence de débat démocratique.

Réédité en 2016 en poche : Que reste-t-il de la science ?

x 11 18 150 p. Au bazar du vivant
Biologie, médecine et bioéthique sous la coupe libérale
T
Testart Jacques et Godin Christian essai société 2001 01/09/01 9782020512343 Seuil Politique et société 4,50 € 4.50 épuisé
AA AA

La science est-elle encore au service de l’Homme ? Le vivant et ses secrets, l’humain et ses mystères ont-ils les moyens d’échapper aux lois du marché ? La biologie, la médecine ne représentent-ils pas aujourd’hui des enjeux industriels et financiers trop lourds pour s’encombrer d’une morale ? Sur ces questions brûlantes, un biologiste et un philosophe se livrent à un dialogue éclairant, nourri d’exemples concrets : décryptage du génome humain, clonage, assistance médicale à la procréation, thérapies géniques.

Un appel à la raison éthique contre la tyrannie économique, un cri d’alarme à l’adresse des citoyens.

x 11 21 200 p. Les mondes d’après T Vivas Maxime, Denhez Frédéric, Testart Jacques, Ariès Paul, Vargas Fred, Bernier Aurélien, Gicquel Michel, Leroy Jérôme et Morel-Darleux Corinne nouvelles 2011 01/01/11 9782354721176 Golias Littérature -poches 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

Le grand spectacle du Grenelle de l’environnement avait besoin d’un slogan, d’une phrase accrocheuse, d’un libellé vendeur. Une agence de communication, sans doute grassement payée, a trouvé une idée superbe : « Avec le Grenelle Environnement, entrons dans le monde d’après ». Bien. Très bien. Tellement bien qu’on peut s’en resservir, histoire d’optimiser les dépenses publiques. « Les mondes d’après » sera donc le titre d’une modeste contribution au Grenelle du président Nicolas Sarkozy.

Puisque chaque citoyen doit devenir acteur de cette formidable révolution après laquelle « rien ne sera plus comme avant », pourquoi ne pas plancher sur ce monde, l’imaginer, le rêver, nous y préparer ? A quoi pourrait bien ressembler notre futur proche, une fois repeint en vert ?

Regarderons-nous sur écran plat basse consommation les documentaires d’Arthus-Bertrand dans le nid douillet de nos habitations haute qualité environnementale ? Serons-nous accablés par les tempêtes, les inondations, les températures extrêmes, les reportages télé ou les productions cinématographiques aux allures de film catastrophe ? Devrons-nous subir un totalitarisme « vert » fait de taxes carbones, d’interdictions, de surveillances, de spoliations au nom de la protection de l’environnement ? Une nouvelle déferlante technologique dans la santé ou l’alimentation ? Ou bien la révolution se limitera-t-elle simplement à faire la même chose, en pire ? Le capitalisme, plus les énergies renouvelables, en quelque sorte.

Chacun a son avis sur la question. Ses rêves ou ses peurs. Ses a priori. Voici les nôtres, sous forme de nouvelles, dans lesquelles la fiction se mêle souvent à la réalité. Nous sommes un rassemblement improbable d’auteurs "sérieux", de romanciers, d’environnementalistes, de militants, de journalistes, chacun de nous cumulant souvent plusieurs de ces casquettes. Nous n’avons pas les mêmes origines ni les mêmes appartenances, et tant mieux ! Mais malgré nos différences, au moins trois choses nous rassemblent. Nous croyons que l’écologie est politique. Nous croyons que l’écologie doit être sociale. Et nous croyons à l’intelligence des "vrais gens" contre le discours formaté des grands penseurs et des grands médias. La lutte contre la pensée unique passe par les tribunes, les réseaux alternatifs, les salles de réunions, les manifestations, les livres "sérieux". Mais elle peut aussi prendre des chemins de traverse. En voici un, dans lequel nous nous sommes aventurés. Chacun y trouvera ce qu’il souhaite, mais pour notre part, nous y avons déjà trouvé l’essentiel : du sens et du plaisir. Deux ingrédients sans lesquels l’engagement ne rime à rien.

x 12,5 19 171 p. Labo Planète
Ou comment 2030 se prépare sans les citoyens
T
Testart Jacques, Sinaï Agnès et Bourgain Catherine essai écologie, politique 2011 05/01/11 9782755501117 Mille et une nuits Essai Politique et société 13,00 € 13.00 présent à Plume(s)
AA AA

La situation actuelle de la planète et celle des humains qui l’habitent, décrite partout comme inquiétante, n’est pas une péripétie banale de l’histoire.

L’humanité intervient désormais de façon majeure sur sa nature propre, sur son évolution et sur l’ensemble de la biosphère. Cette situation interroge la recherche scientifique et technique.Pour autant, les acteurs de la technoscience n’ont aucune légitimité à définir seuls les programmes. Pourquoi autant d’investissements pour les plantes transgéniques et aussi peu pour les méthodes culturales écologiques ? Pourquoi les thérapies géniques et pas plus de recherches sur les maladies contagieuses des pays du Sud ou sur l’impact des nouvelles molécules chimiques ? Pourquoi de nouvelles machines nucléaires et pas plus de recherches sur la relocalisation de l’économie ?Ce que sera le monde demain dépend de ce qui se passe aujourd’hui dans les laboratoires.

C’est pourquoi les orientations scientifiques comme les développements technologiques ne peuvent plus être laissés entre les mains de quelques spécialistes, ni pilotés par les seuls désirs de profit ou de puissance. L’heure est à une mobilisation des consciences et un dialogue renouvelé entre scientifiques et citoyens.

x 14 21 288 p. Altergouvernement
18 ministres citoyens pour une réelle alternative
T
George Susan, Testart Jacques, Ariès Paul, Harribey Jean-Marie, Mucchielli Laurent, Pinçon-Charlot Monique, Pinçon Michel, Azam Geneviève, Dufumier Marc, Da Silva Gérard, Pailler Aline, Taron Clarisse, Egullion Claude, Piasecki Fabien, Lepage Franck, Eyraud Jean-Baptiste, Duru-Bellat Marie, Péré-Marzano Nathalie et Leymarie Philippe pamphlet politique 2012 13/02/12 9791090685000 Muscadier Politique et société 14,00 € 14.00 présent à Plume(s)
AA AA

Mai 2012.

Rien ne s’est passé comme prévu. Le président sortant et son concurrent le plus sérieux ont été tous deux balayés par un grand souffle d’air frais. En toute légalité, sans violence, le peuple français vient d’accomplir une nouvelle révolution. Après une campagne éclair marquée par un véritable enthousiasme populaire, le candidat du Mouvement indépendant pour une réelle alternative citoyenne (le Mirac) remporte le second tour de l’élection présidentielle avec plus de 55 % des suffrages.

Très vite, un gouvernement est formé, un gouvernement d’un nouveau genre : un altergouvernement. Celui-ci se compose de dix-huit citoyennes et citoyens venus d’horizons divers. Aucun d’entre eux n’est politicien de métier, une première dans l’histoire de la Ve République ! Tous ces ministres-citoyens ont cependant bien l’intention de prouver aux Français qui les ont élus que le libéralisme qui règne en maître absolu sur nos sociétés d’aujourd’hui n’est pas une fatalité : oui, une réelle alternative sociale et démocratique est possible.

Tout ceci ressemble fort à une fiction, et pourtant... Jamais encore n’avaient été réunies dans un seul livre autant de personnalités connues et reconnues pour leurs engagements respectifs. Chacun de ces auteurs, se glissant dans la peau d’un ministre, détaille ici les principes de son action et les mesures qu’il s’apprête à mettre en place. Au fil des programmes distillés avec une simplicité rare et, pour une fois, sans langue de bois, se cristallisent la conscience et l’imaginaire communs d’un monde plus juste et plus égalitaire.

Et si ce Printemps français devenait un jour réalité ?

x 12 17 80 p. A qui profitent les OGM ?
Le tournant de l’"affaire Séralini"
T
Testart Jacques essai ogm 2013 24/01/13 9782271076694 CNRS »» Debats Politique et société 4,00 € 4.00 présent à Plume(s)
AA AA
" Les plantes transgéniques permettent-elles de disposer de produits moins coûteux ? De meilleure qualité ? De meilleur goût ? Se conservant mieux ? Bénéfiques pour la santé ou pour l’environnement ? Voilà les questions que la stratégie des entreprises de biotechnologies a permis que l’on ne se pose pas." J. T.
x 10,5 15 124 p. Réflexions pour un monde vivable
Propositions de la Commission française du développement durable (2000-2003)
T
Testart Jacques essai développement durable 2003 28/10/03 9782842057909 Mille et une nuits Les Petits Libres Politique et société -décroissance 3,00 € 3.00 manquant sans date
AA AA
Durant trois années, sous la présidence de Jacques Testart, la Commission française du développement durable (placée sous l’autorité du Premier ministre) s’est saisie des principaux enjeux en matière d’environnement et de santé publique : OGM, nucléaire, émission de gaz à effet de serre, principe de précaution... Son travail ayant été entravé, en mai 2003 la plupart des membres de la Commission ont choisi de démissionner. Par le présent ouvrage, qui reprend et explicite leurs avis (censurés par le ministère de l’Écologie et du Développement durable), ils exposent leur conception du " développement durable ", projet d’épanouissement humain plutôt que de croissance compétitive.
x 14 20,5 150 p. L’humanitude au pouvoir
Comment les citoyens peuvent décider du bien commun
T
Testart Jacques essai citoyenneté, politique 2015 15/01/15 9782021219319 Seuil Politique et société 17,00 € 17.00 présent à Plume(s)
AA AA

"Humanitude" ? C’est ainsi que Testart dénomme l’étonnante capacité des simples citoyens à réfléchir, à délibérer et à prendre des décisions au nom de l’intérêt commun de l’humanité. Cet état transitoire se manifeste chez les personnes invitées à constituer les conventions de citoyens consultées pour proposer une solution à un problème d’intérêt général. Il s’agit là d’une réalité anthropologique désormais vérifiée dans les nombreux pays qui ont multiplié ce type de conventions.

Le livre s’attache à comprendre dans quelles conditions précises une assemblée de citoyens peut produire ce résultat. L’auteur peut alors développer un plaidoyer convaincant en faveur d’une institutionnalisation des conventions de citoyens comme procédure ordinaire intervenant dans tous les choix publics. Il s’agirait d’une véritable révolution citoyenne, refondant le politique d’une tout autre manière que celles qui sont habituellement proposées (à savoir : démocratie participative, référendum d’initiative populaire, démocratie directe...).

Testart répond de façon convaincante aux objections habituellement émises par les responsables politiques quant à la capacité des simples citoyens à prendre ainsi une part active et plus directe à la décision publique. Il montre aussi pourquoi et comment il est souhaitable et possible d’étendre cette forme de participation citoyenne bien au-delà du champ où elle est déjà largement expérimentée (celui des questions écologiques et éthiques soulevées par la mise en oeuvre de nouvelles techniques).

x 14 20,5 205 p. Faire des enfants demain
Révolutions dans la procréation
T
Testart Jacques 2014 06/03/14 9782021157024 Seuil Politique et société 16,00 € 16.00 sur commande ?
AA AA

Trente-cinq ans après le premier "bébé-éprouvette", près de 3 % des enfants sont conçus avec l’aide de la biomédecine dans les pays industrialisés. Qu’en sera-t-il dans les décennies à venir ? S’il ne s’agit, selon la loi actuelle, que d’aider les couples stériles, l’assistance médicale à la procréation a désormais atteint ses buts avec l’optimisation des actes biologiques et médicaux. Mais la technique, sous couvert de médecine de pointe, cherche toujours à agrandir son territoire et à régenter nos vies, même lorsque sa nécessité ne s’impose pas...

Aussi, puisqu’aujourd’hui la régulation bioéthique fait l’objet d’une permissivité croissante, la question se pose de savoir jusqu’où ira la médicalisation de la procréation, et comment la société pourra en maîtriser les dérives sociétales et eugéniques. Devrons-nous aller jusqu’à compter sur la décroissance économique pour, mieux que les lois de bioéthique, imposer des limites à la démesure technoscientifique ?

x 11 18 196 p. Que reste-t-il de la science ?
Le vélo, le mur et le citoyen
T
Testart Jacques 2016 21/01/16 9782701197135 Belin Alpha Divers -sciences 9,90 € 9.90 sur commande ?
AA AA

Jacques Testart livre ici une analyse critique de la science et des technosciences, ainsi que des éléments de réflexion sur le citoyen et la démocratie. Les innovations s’accélèrent et sont imposées, souvent contre l’avis des populations, grâce à des arguments variés : la modernité (on n’arrête pas le progrès), la scientificité (tout est sous contrôle), le bonheur (ça va améliorer la vie), la nécessité (on risque d’être en retard)...

L’auteur démonte ici cette stratégie qu’il considère comme largement mystificatrice. A travers l’exemple des OGM, et d’autres comme le tri eugénique des embryons ou les nanotechnologies, c’est tout le problème du « pilotage » de la recherche publique qui est posé. Des choix extérieurs aux laboratoires, réalisés en l’absence de tout débat démocratique, conduisent à privilégier certaines voies et à orienter le futur des hommes et la survie de la planète, au détriment de la production de nouvelles connaissances.

Pour Jacques Testart, si le débat réellement démocratique n’a pas lieu, alors l’innovation mercantile, juchée sur le vélo du progrès compétitif, avec dans sa roue le citoyen muselé, continuera de pédaler jusqu’à s’écraser contre le mur des illusions.

x 14,5 22 262 p. Au péril de l’humain
les promesses suicidaires des transhumanistes
T
Testart Jacques essai transhumanisme 2018 01/03/18 9782021342994 Seuil Science Ouverte Politique et société 21,00 € 21.00 présent à Plume(s)
AA AA

Fabriquer un être humain supérieur, artificiel, voire immortel, dont les imperfections seraient réparées et les capacités améliorées. Telle est l’ambition du mouvement transhumaniste, qui prévoit le dépassement de l’humanité grâce à la technique et l’avènement prochain d’un « homme augmenté » façonné par les biotechnologies, les nanosciences, la génétique. Avec le risque de voir se développer une sous-humanité de plus en plus dépendante de technologies qui modèleront son corps et son cerveau, ses perceptions et ses relations aux autres. Non pas l’« homme nouveau » des révolutionnaires, mais l’homme-machine du capitalisme.

Bien que le discours officiel, en France, résiste encore à cette idéologie, le projet technoscientifique avance discrètement. Qui impulse ces recherches ? Comment se développent-elles dans les champs médicaux, militaires et sportifs ? Comment les débats démocratiques sont-ils éludés ? Et comment faire face à des évolutions qui ne feront que renforcer les inégalités ? Surtout, quel être humain va naître de ces profondes mutations, de ces expérimentations brutales et hasardeuses sur notre espèce, dont l’Homo sapiens ne sortira pas indemne ?


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |